Table des matières

 

 

© Sa Majesté la Reine du chef du Canada, représentée par le directeur général de l’Agence Parcs Canada, 2018.

This document is also available in English.

Papier :

  • R64-536/2018E
  • 978-0-660-27696-0

PDF :

  • R64-536/2018E-PDF
  • 978-0-660-27695-3

Également publié en anglais sous le titre :
Niagara National Historic Sites of Canada Management Plan 2018

Pour obtenir de plus amples renseignements sur le plan directeur ou les LIEUX HISTORIQUES NATIONAUX DU NIAGARA :

Adresse postale :

LIEUX HISTORIQUES NATIONAUX DU NIAGARA
26, rue Queen
C.P. 787
Niagara-on-the-Lake (Ontario)  L0S 1J0


Téléphone :
905-468-6614


Sources des images de la page couverture

  • Haut, de gauche à droite : Kurt Bickell, Scott Munn, Cosmo Condina
    Bas : Scott Munn

Avant-propos

Honorable Catherine McKenna, C.P., députée Ministre de l’Environnement et du Changement climatique et ministre responsable de Parcs Canada

Les parcs nationaux, les lieux historiques nationaux et les aires marines nationales de conservation du Canada appartiennent à toute la population canadienne, et ils offrent des expériences véritablement canadiennes.

Ces endroits spéciaux forment l’un des plus grands et des plus beaux réseaux d’aires protégées du patrimoine naturel et culturel au monde.

Le gouvernement est déterminé à préserver notre patrimoine naturel et culturel, à étendre le réseau d’aires protégées et à contribuer au rétablissement des espèces en péril. Du même coup, nous devons continuer à offrir des activités et des programmes nouveaux et novateurs pour permettre à un nombre accru de personnes de découvrir et de mieux connaître notre environnement, notre histoire et notre culture.

Le nouveau plan directeur des lieux historiques nationaux du Canada du Niagara soutient cette vision.

Les plans directeurs sont élaborés à l’issue de vastes consultations et avec l’apport de diverses personnes et organisations, y compris les peuples autochtones, les résidents du lieu et de la région, les visiteurs et l’équipe dévouée de Parcs Canada.

Les parcs nationaux, les lieux historiques nationaux et les aires marines nationales de conservation constituent une priorité pour le gouvernement du Canada. Je tiens à remercier tous ceux et celles qui, par leur engagement et leur esprit de collaboration, ont contribué à l’élaboration de ce plan.

En tant que ministre responsable de Parcs Canada, je salue cet effort collectif. J’ai l’honneur d’approuver le plan directeur des lieux historiques nationaux du Canada du Niagara.

Catherine McKenna
Ministre de l'Environnement et du Changement climatique et ministre responsable de Parcs Canada

Recommandations

Recommandé par :

Michael Nadler
Président-directeur général par intérim
Parcs Canada

Trevor Swerdfager
Vice-président principal, Opérations
Parcs Canada

Louis R. Lavoie
Directeur de l’Unité de gestion
du Sud de l’Ontario
Parcs Canada

Sommaire

Les lieux historiques nationaux du Niagara constituent un ensemble de sept lieux historiques nationaux situés dans la région de Niagara. Reflétant principalement le patrimoine militaire d’importance nationale de la région, les lieux comprennent le fort George, les casernes de Butler, le fort Mississauga, les hauteurs de Queenston, l’île Navy, le phare de la pointe Mississauga et le champ de bataille du fort George.

Ces lieux historiques sont situés à l’épicentre des principales batailles terrestres de la guerre de 1812; collectivement, ils représentent la défense du Canada et la naissance du pays. De plus, ils témoignent du patrimoine millénaire des Autochtones et sont des indicateurs importants de la contribution des collectivités autochtones locales à la défense du Canada pendant la guerre de 1812.

À l’exception du monument Brock (à Queenston) et de l’île Navy (en amont de Niagara Falls), les lieux historiques nationaux administrés par Parcs Canada dans la région de Niagara sont situés dans les limites de la ville de Niagara-on-the-Lake, à l’embouchure de la rivière Niagara. Parmi ces endroits, le lieu historique national du Fort-George est la principale attraction, où l’on accueille en moyenne 73 000 visiteurs chaque année.

Le présent plan directeur a été préparé à la suite de consultations auprès des Autochtones et du public. Il comprend une nouvelle vision pour les lieux historiques nationaux du Niagara qui guidera la gestion au cours des dix prochaines années. Les trois principales stratégies indiquées ci-après et une méthode de gestion par secteur constituent le cadre de la gestion des sites concernés.

Stratégie clé no 1 : Conserver le patrimoine culturel de Niagara

Cette stratégie est axée sur l’entretien des bâtiments, des ressources archéologiques et du paysage culturel afin d’en conserver la valeur patrimoniale et d’assurer ainsi la durabilité à long terme des lieux. La gestion des ressources culturelles sera intégrée aux expériences qui non seulement sauront captiver l’intérêt des visiteurs, mais contribueront également à la bonne intendance des ressources culturelles des lieux.

Stratégie clé no 2 : Renforcer la voix des Autochtones

Cette stratégie favorisera l’établissement d’un dialogue ouvert avec les collectivités autochtones locales et régionales dans le but de mieux comprendre leurs besoins et leurs intérêts à l’égard des lieux historiques nationaux du Niagara ainsi que la façon de faire connaître la culture autochtone aux visiteurs et aux Canadiens.

Stratégie clé no 3 : Lieux historiques nationaux du Niagara – Une destination patrimoniale canadienne de choix

Cette stratégie regroupe deux thèmes importants. Premièrement, elle est axée sur la promotion d’une destination unique – les lieux historiques nationaux du Niagara – grâce à un marketing et à des partenariats stratégiques. Deuxièmement, le portefeuille des sept lieux concernés servira à perpétuer l’attachement des visiteurs avec la nature et le patrimoine culturel grâce à des programmes et à des activités créatives, innovantes et durables.

Secteur de gestion : Lieu historique national du Champ-de-Bataille-du-Fort-George et propriétés adjacentes

À la suite de consultations préliminaires auprès de la population et des intervenants, nous avons défini cinq valeurs et principes qui établissent le cadre d’un dialogue continu avec la collectivité, les partenaires et les intervenants, en plus d’orienter le processus décisionnel de Parcs Canada pour ce qui est de l’avenir de ces propriétés. Il s’agit des valeurs et principes suivants :

Rapprocher les Canadiens de leur patrimoine naturel et culturel;
Protéger et préserver nos ressources naturelles et culturelles pour les générations à venir;
Commémorer l’histoire humaine des lieux historiques nationaux du Niagara;
Concilier la durabilité et un accès public facilité;
Favoriser la mobilisation et la collaboration communautaires.

Les trois stratégies clés et la méthode de gestion par secteur préparent la voie à un ensemble de lieux historiques nationaux revitalisés qui offriront la possibilité de vivre des expériences inoubliables et serviront au déroulement d’activités spéciales pendant de nombreuses années. La collaboration avec les peuples autochtones, les partenaires et les intervenants de la région et de la collectivité locale permettra d’assurer la conservation et l’entretien des ressources culturelles, ce qui améliorera l’attrait des lieux historiques nationaux du Niagara et fera augmenter ainsi le nombre de visiteurs.

1.0 Introduction

Parcs Canada gère l’un des plus beaux et des plus grands réseaux d’aires naturelles et historiques protégées de la planète. Il a pour mandat de protéger et de mettre en valeur ces joyaux de notre patrimoine dans l’intérêt des générations actuelles et futures. La gestion stratégique et axée sur l’avenir de chaque parc national, aire marine nationale de conservation, canal historique et lieu historique national administré par Parcs Canada appuie la vision de l’Agence :

« Les trésors historiques et naturels du Canada occuperont une place de choix au cœur de la vie des Canadiens, perpétuant ainsi un attachement profond à l’essence même du Canada. »

L’Agence Parcs Canada, conformément à la Loi sur l’Agence Parcs Canada, doit rédiger un plan directeur pour les lieux historiques nationaux qu’elle administre. Le Plan directeur des lieux historiques nationaux du Niagara, après avoir été approuvé par le ministre responsable de Parcs Canada et déposé au Parlement, sert à la reddition des comptes de l’Agence auprès de la population canadienne et décrit de quelle façon l’équipe de gestion de ces lieux historiques obtiendra des résultats mesurables à l’appui de son mandat.

Les peuples autochtones et la population canadienne ont participé à la préparation du Plan directeur, contribuant ainsi à façonner l’orientation future des lieux historiques nationaux du Niagara. Le plan décrit une orientation stratégique claire pour la gestion et l’exploitation des lieux historiques nationaux du Niagara en formulant une vision, des stratégies clés et des objectifs.

Le Plan directeur n’est pas une fin en soi. Parcs Canada entretiendra un dialogue ouvert sur sa mise en œuvre pour s’assurer qu’il reste pertinent et utile. Il rendra compte chaque année des progrès réalisés vers l’atteinte des objectifs du Plan directeur et procédera à l’examen de ce plan tous les 10 ans ou avant, au besoin. Le Plan sera l’axe autour duquel s’articulera l’engagement continu à l’égard de la gestion des lieux historiques nationaux du Niagara dans les années à venir.

2.0 Importance des lieux historiques nationaux du Niagara

Les lieux historiques nationaux du Niagara sont un ensemble de sept lieux historiques nationaux situés dans la région de Niagara. Reflétant principalement le patrimoine militaire d’importance nationale de la région, les lieux sont décrits brièvement ci-dessous et illustrés sur la carte 1.

Lieu historique national du Fort-George :

Désigné en 1921, le fort George est un lieu d’importance historique nationale parce qu’il a servi de fortification principale à la frontière du Niagara pendant la guerre de 1812. En tant que quartier général de la division centrale de l’Armée britannique, ce lieu a joué un rôle important dans la défense du Haut-Canada. Parmi les sept lieux historiques nationaux, le fort George est l’élément phare de l’expérience offerte aux visiteurs, car il donne un aperçu de l’un des épisodes les plus importants de l’histoire canadienne. Pris d’assaut puis détruit par les soldats états-uniens durant la guerre de 1812, ce vaste complexe a été fidèlement reconstruit, des quartiers des officiers aux baraquements en passant par les bâtiments ayant rejoint la poudrière de 1796, qui a survécu à la bataille du fort George.

Lieu historique national des Casernes-de-Butler :

Les casernes de Butler sont un lieu d’importance historique nationale parce que les quatre bâtiments militaires du 19e siècle qu’on peut encore y découvrir sont des éléments essentiels du complexe de structures militaires établi à l’embouchure de la rivière Niagara, et en raison de leur rôle dans l’histoire militaire de la région. En outre, la chambre du conseil du ministère des Affaires indiennes située sur le terrain communal adjacent aux casernes de Butler a joué un rôle important dans les consultations qui se sont déroulées entre le ministère britannique des Affaires indiennes et ses alliés autochtones. Les casernes de Butler ont été désignées lieu historique national en 1963.

Lieu historique national du Fort-Mississauga :

Exemple éloquent d’une construction militaire dans un complexe militaire d’importance historique nationale, le fort Mississauga a été désigné lieu historique national en 1960. Achevés après la guerre de 1812, le fort et sa tour centrale étaient situés stratégiquement à l’embouchure de la rivière Niagara pour protéger le côté britannique/canadien de la frontière du Niagara et pour servir de contrepoids au fort Niagara.

Lieu historique national de l’Île-Navy :

L’île Navy est un lieu d’importance historique nationale, car elle a accueilli le premier chantier maritime britannique desservant le secteur supérieur des Grands Lacs et pour son rôle dans la rébellion de Mackenzie. L’île Navy a été désignée lieu historique national en 1921.

Lieu historique national des Hauteurs-de-Queenston :

Il s’agit d’un lieu d’importance historique national en raison de la bataille importante livrée sur les hauteurs de Queenston, où une tentative d’invasion par les troupes états-uniennes a été repoussée par les forces britanniques, canadiennes et autochtones au début de la guerre de 1812. Le monument de Brock, situé sur les hauteurs de Queenston, a été transféré à Parcs Canada par la Commission des parcs du Niagara en 2003.

Carte 1 – Représentation de la région – Lieux historiques nationaux du Niagara
Représentation de la région – Lieux historiques nationaux du Niagara - version texte
  1. Champ-de-Bataille-du-Fort-George
  2. Fort-Mississauga
  3. Phare-de-la-Pointe-Mississauga
  4. Casernes-de-Butler
  5. Fort-George
  6. Hauteurs-de-Queenston
  7. Île-Navy

Lieu historique national du Phare-de-la-Pointe-Mississauga :

Construit en 1804, le phare de la pointe Mississauga a été reconnu comme étant le premier phare des Grands Lacs par la Commission des lieux et monuments historiques du Canada, en 1937. Le phare a été endommagé durant la bataille du fort George en 1813, puis démoli par les Britanniques l’année suivante afin d’y construire le fort Mississauga. L’emplacement précis du phare est inconnu.

Lieu historique national du Champ-de-Bataille-du-Fort-George :

Le champ de bataille du fort George a été désigné lieu d’importance nationale en 1921. La bataille du fort George qui s’est déroulée en mai 1813 a permis à l’armée états-unienne de contrôler temporairement l’accès à la rivière Niagara et de bloquer les chaînes d’approvisionnement britanniques essentielles pour desservir les postes à l’ouest.

3.0 Contexte de la planification

En 1813, la ville de Niagara a été saisie et occupée pendant sept mois par les troupes américaines et des sympathisants canadiens, qui l’ont rasée lorsqu’ils ont dû battre en retraite, en décembre de la même année. Aujourd’hui, la collectivité de Niagara-on-the-Lake, qui conserve son charme et son caractère du 19e siècle, a été érigée sur les fondations de la ville précédente. Le centre historique de la ville est un lieu historique national.

À l’exception du monument Brock (à Queenston) et de l’île Navy (en amont de Niagara Falls), les lieux historiques nationaux administrés par Parcs Canada dans la région de Niagara sont situés à l’intérieur de la collectivité de Niagara-on-the-Lake, à l’embouchure de la rivière Niagara (voir la Carte 2 ). Parmi les lieux historiques gérés par Parcs Canada dans la région, le lieu historique national du Fort-George offre la principale expérience de séjour , accueillant en moyenne 73 000 visiteurs chaque année. En 2016, plus de 60 % des visiteurs du lieu venaient de l’étranger, la plupart provenant du nord-est des États-Unis.

Bien connue pour ses vignobles et sa culture de locavores, la région de Niagara offre plusieurs destinations touristiques importantes qui attirent des millions de visiteurs chaque année. Les chutes Niagara, situées à proximité, sont l’un des plus importants attraits touristiques en Amérique du Nord. Elles attirent plus de 12 millions de visiteurs chaque année et sont situées à moins de 20 minutes en voiture des lieux historiques nationaux du Niagara. Niagara-on-the-Lake reçoit, chaque année, plus de

2,5 millions de visiteurs qui viennent profiter des vignobles, des bons restaurants, du Shaw Festival
Theatre, de l’ambiance citadine et des nombreux lieux historiques. La ville est aussi facilement accessible à partir de la région du Grand Toronto et des agglomérations de l’ouest de l’État de New York, comme Buffalo.

Les lieux historiques nationaux de Parcs Canada qui se trouvent dans la région de Niagara partagent un thème commun axé sur les activités militaires. Ils font partie d’un vaste ensemble de lieux historiques de la péninsule englobant d’autres lieux historiques rattachés à la guerre de 1812, comme les champs de bataille de Lundy’s  Lane et de Chippewa , ainsi que le domaine de Willowbank et la pharmacie de Niagara, bâtie au début du 19e siècle.

Le présent Plan directeur remplace le plan directeur de 2007 visant les lieux historiques nationaux de Fort-George, des Casernes-de-Butler, du Fort-Mississauga, de l’Île-Navy, des Hauteurs-de-Queenston, du Phare-de-la-Pointe-Mississauga et du Champ-de-Bataille-du-Fort-George, qui définissait l’orientation de la direction pour apporter de nombreuses améliorations à l’intégrité commémorative, à l’expérience du visiteur et aux relations externes. Depuis 2007, les lieux ont fait progresser les relations avec la collectivité en général sur tous les aspects. En effet, les lieux sont mieux intégrés à l’infrastructure touristique locale, les relations avec les collectivités autochtones se sont améliorées de façon visible et les organismes communautaires participent de plus près aux activités de Parcs Canada.

En ce qui a trait à l’intégrité culturelle, les travaux de conservation ont progressé dans plusieurs des lieux et la planification a été réalisée pour les autres. Dans l’évaluation de l’état des lieux réalisée en 2015, on avait cerné plusieurs possibilités et défis dont on a tenu compte pendant l’étude et l’élaboration du plan. Parmi les besoins cernés, notons les suivants :

  • Augmenter la visibilité des lieux historiques nationaux du Niagara dans la collectivité locale et dans la région de Niagara en général;
  • Améliorer le dialogue avec les peuples autochtones et accroître les occasions de diffusion de la culture autochtone;
  • Axer les efforts sur les ressources culturelles d’importance nationale des lieux historiques nationaux du Fort-Mississauga et des Casernes-de-Butler dont l’état se détériore;
  • Collaborer à l’élaboration des plans futurs pour le champ de bataille du fort George et les propriétés adjacentes.

Les trois stratégies clés et l’approche de gestion de secteur détaillées dans le présent plan abordent les défis et les possibilités et appliquent au lieu une vision à long terme. Les objectifs et les cibles présentés ici ont été établis de façon à pouvoir être réalisables en respectant les ressources dont dispose Parcs Canada.

Carte 2 – Lieux historiques nationaux administrés par Parcs Canada à Niagara-on-the-Lake

Lieux historiques nationaux administrés par Parcs Canada à Niagara-on-the-Lake - version texte
  1. Propriétés du chemin Lakeshore
  2. Fort-Mississauga
  3. Phare-de-la-Pointe-Mississauga
  4. Casernes-de-Butler
  5. Fort-George

4.0 Vision

Les lieux historiques nationaux du Niagara appartiennent à tous les Canadiens et racontent notre histoire. De concert avec des partenaires et des collectivités locales, nous ferons des lieux historiques nationaux du Niagara une destination patrimoniale de choix dans la région de Niagara, où des programmes et des événements innovateurs incitent les visiteurs canadiens et étrangers à découvrir notre histoire commune et à perpétuer l’attachement à son endroit, où des familles et des amis se réunissent et créent des souvenirs durables et où les collectivités autochtones partagent leurs histoires et leur attachement profond avec ces lieux et ces terres.

Ces lieux seront chéris comme un patrimoine vivant qui raconte le rôle clé qu’ils ont joué pour façonner la destinée du Canada et inspirer un sentiment de fierté nationale pour les générations à venir.

Afin de réaliser cette vision, Parcs Canada :
  • mettra en valeur un ensemble de lieux historiques nationaux revitalisés comportant des ressources culturelles d’importance nationale en bon état qui offrent la possibilité de vivre des expériences inoubliables et servent au déroulement d’activités spéciales;
  • travaillera avec ses partenaires pour entretenir et conserver les propriétés historiques et les ressources du patrimoine culturel de manière innovante;
  • commémorera le lien et la collaboration entre les lieux historiques nationaux du Niagara et les peuples autochtones;
  • gérera les lieux historiques nationaux du Niagara comme une destination unique faisant partie intégrante du circuit touristique à Niagara-on-the-Lake.

5.0 Stratégies clés

Trois stratégies clés définissent l’orientation de la gestion des lieux historiques nationaux du Niagara pour les dix prochaines années. Ces stratégies, et les objectifs et cibles qui leur sont associés, favoriseront la réalisation de la vision au moyen d’une approche intégrée pour la protection et la mise en valeur des ressources culturelles des lieux. Sauf indication contraire, les objectifs et les cibles s’appliquent tous à l’ensemble des sept lieux distincts constituant les lieux historiques nationaux du Niagara.

Stratégie clé no 1 :

Conserver le patrimoine culturel de Niagara

Les ressources culturelles servent d’assises à des expériences inoubliables dans les lieux historiques nationaux du Niagara. La valeur patrimoniale des bâtiments, des ressources archéologiques et du paysage culturel sera au cœur des activités d’entretien et de conservation afin d’assurer la durabilité à long terme des lieux. La gestion des ressources culturelles sera intégrée aux expériences qui non seulement sauront captiver l’intérêt des visiteurs, mais contribueront également à la bonne intendance des ressources culturelles des lieux.

Objectif 1.1:

Les ressources culturelles d’importance nationale seront rétablies à un état stable et, lorsque cela est bénéfique, des partenaires communautaires participeront aux activités de surveillance continue afin de s’assurer de mobiliser autant que possible les Canadiens pour la protection de leur patrimoine.

Cibles

  • La cote à l’évaluation de l’état des lieux archéologiques s’est améliorée, passant de « passable » à « bon ».
  • D’ici 2021, la structure de stabilisation à l’intérieur du fort Mississauga est mise en place et les travaux de stabilisation et de surveillance de la tour centrale se poursuivent sur une base continue.
  • La cote relative à l’intégrité commémorative a connu une amélioration d’ici 2021.

Objectif 1.2:

Les lieux patrimoniaux administrés par Parcs Canada, y compris ceux qui ne sont pas des lieux historiques nationaux, sont entretenus et conservés de façon anticipée au moyen d’outils tels que des accords de partenariat et des protocoles d’entente.

Cibles

  • Dans les quatre premières années suivant la mise en œuvre du plan, on observe une surveillance et une présence accrues des ressources d’application des règlements dans tous les lieux patrimoniaux.
  • Dans les deux ans suivant l’approbation du plan, un protocole d’entente est conclu avec les collectivités autochtones locales pour collaborer à la conservation des ressources culturelles liées à l’histoire des Autochtones qui sont présentes sur les lieux, comme celles de l’île Navy et de la maison du Conseil indien.
  • Dans les deux ans suivant l’approbation du plan, on cherche à établir des partenariats dans le but d’assurer l’entretien des lieux patrimoniaux administrés par Parcs Canada, comme le cimetière de Butler, qui ne sont pas des lieux historiques nationaux comme tels.

Objectif 1.3:

La valeur patrimoniale des paysages culturels des lieux historiques nationaux administrés par Parcs Canada est maintenue et rehaussée afin de montrer l’importance des lieux de façons nouvelles et novatrices en conformité avec les principes relatifs à la gestion des ressources culturelles.

Cibles

  • L’utilisation des bâtiments historiques par des tiers augmente par rapport aux niveaux de 2016.
  • La réutilisation adaptée du logement de l’officier subalterne de l’intendance, des casernes et du magasin de l’intendance au lieu des casernes de Butler a augmenté par rapport aux niveaux de 2017.

Stratégie clé no 2:

Renforcer la voix des Autochtones

Un dialogue ouvert sera engagé avec les collectivités autochtones locales et régionales afin de mieux comprendre les besoins et intérêts de ces dernières à l’égard des lieux historiques nationaux du Niagara, ainsi que la façon de faire connaître la culture autochtone aux visiteurs et aux Canadiens. Le renforcement et la reconnaissance du lien entre les lieux historiques nationaux du Niagara et les peuples autochtones seront réalisés dans un esprit de réconciliation offrant un environnement inclusif où des partenaires autochtones sont valorisés et encouragés à faire connaître leur culture et leur histoire.

Objectif 2.1

Les collectivités autochtones locales et régionales sont invitées à discuter des initiatives d’intérêt mutuel à venir concernant les lieux historiques nationaux du Niagara, ainsi qu’à collaborer à celles-ci.

Cibles

  • Établissement d’une tribune pour un dialogue permanent et le renforcement des relations avec les collectivités autochtones locales et régionales dans la première année suivant l’approbation du plan.
  • Tenue de réunions semestrielles avec des partenaires autochtones ou leurs représentants.
  • Les collectivités autochtones témoignent de la valeur que représente le dialogue ou la relation avec Parcs Canada.

Objectif 2.2

Les collectivités autochtones sont invitées à créer, seules ou conjointement, du contenu qui permet d’assurer que la culture et l’histoire des Autochtones sont incorporées aux programmes aux lieux historiques nationaux du Niagara.

Cibles

  • D’ici 2021, un contenu autochtone enrichi est présenté sur le site Web et dans les médias sociaux.
  • D’ici 2023, des événements autochtones à l’intention des collectivités autochtones ou des visiteurs sont tenus dans les lieux historiques nationaux du Niagara.
  • D’ici 2028, de nouvelles expériences du visiteur sont mises en œuvre sur le site de la maison du Conseil indien.

Stratégie clé no 3 :

Lieux historiques nationaux du Niagara – Une destination patrimoniale canadienne de choix

Les lieux historiques nationaux du Niagara seront reconnus comme la destination patrimoniale et culturelle de choix et comme source d’expériences patrimoniales de premier plan dans la région de Niagara, où les visiteurs peuvent découvrir et revivre les histoires qui ont mené à la formation du Canada. Cette stratégie comporte deux thèmes importants. Premièrement, elle est axée sur la promotion d’une destination unique – les lieux historiques nationaux du Niagara – grâce à un marketing stratégique et à des partenariats. Deuxièmement, le portefeuille des sept lieux concernés mettra les visiteurs en contact avec la nature et le patrimoine culturel grâce à des activités et programmes créatifs, innovants et durables.

Promotion de la destination

Objectif 3.1

Les lieux historiques nationaux du Niagara font partie intégrante de l’expérience de Niagara-on-the-Lake.

Cibles

  • Dans les deux années suivant l’approbation du plan, un concept est élaboré et mis en œuvre pour le lieu du fort George afin d’accueillir les visiteurs et de les orienter vers les lieux historiques nationaux du Niagara et la ville de Niagara-on-the-Lake.
  • Le nombre d’initiatives de promotion croisée avec des entreprises locales augmente par rapport aux niveaux de 2016, et elles attirent de nouveaux visiteurs aux lieux historiques nationaux du Niagara.
  • Les lieux historiques nationaux du Niagara figurent au palmarès des cinq lieux les plus visités à Niagara-on-the-Lake selon les statistiques sur le tourisme local.

Objectif 3.2

Les lieux historiques nationaux du Niagara sont reconnus et exploités comme une destination unique.

Cibles

  • D’ici 2023, un plan de signalisation dont l’aspect et la convivialité sont uniformes et intuitifs est élaboré pour les sept lieux historiques nationaux.
  • D’ici 2023, un plan d’interprétation pour les sept lieux est élaboré et mis en œuvre en collaboration avec des partenaires.

Objectif 3.3:

Les partenariats stratégiques optimisent la portée des activités promotionnelles et attirent des visiteurs aux lieux historiques nationaux du Niagara et à Niagara-on-the-Lake.

Cibles

  • La couverture promotionnelle et médiatique montre une tendance à la hausse par rapport à un niveau de référence déterminé en 2018.
  • Les initiatives de promotion croisée augmentent par rapport au niveau de référence de 2018.
  • De nouveaux accords de partenariat sont mis en place pour les activités de promotion conjointes.
  • Un plan de marketing axé sur le positionnement du complexe historique intégral, y compris des campagnes dans les médias sociaux et des activités de promotion croisée, est établi dans les deux années suivant l’approbation du plan.

Offrir des expériences épiques aux visiteurs

Objectif 3.4

Des expériences du visiteur et des activités spéciales qui répondent aux besoins et aux intérêts des publics cibles sont mises en œuvre dans les lieux historiques nationaux du Niagara.

Cibles

  • Un nouveau programme avec ou sans personnel sera mis en œuvre chaque année au fort George, et un autre le sera à l’un des six autres lieux en fonction des priorités définies pour l’année.
  • On augmente, d’ici 2023, le nombre d’accords de partenariat pour l’élaboration et le déploiement d’expériences du visiteur.
  • Un seuil de 95 % des visiteurs interrogés sont ravis de leur visite des lieux historiques nationaux du Niagara.
  • La satisfaction quant à la valeur en fonction des droits d’entrée augmente à « bonne » dans la prochaine évaluation de l’état du lieu.

Objectif 3.5

L’expérience du visiteur au fort George est un élément phare des lieux historiques nationaux du Niagara.

Cibles

  • Le nombre de visites au fort George augmente de 20 % par rapport à 2016 pendant la durée couverte par le plan directeur.
  • Les nouveaux programmes et les activités spéciales attireront des visiteurs aux lieux historiques nationaux du Niagara, en plus d’attirer les touristes qui se rendent déjà à Niagara Falls et à Niagara-on-the-Lake.
  • La possibilité d’établir un terrain de camping rustique à l’île Navy fera l’objet d’une étude réalisée en collaboration avec les partenaires.
  • Le nombre d’initiatives relatives à l’expérience du visiteur axées sur la collaboration affiche une tendance à la hausse.

Objectif 3.6

Une infrastructure nouvelle et améliorée appuie les expériences du visiteur (nouvelles et existantes) et la tenue d’événements spéciaux.

Cibles

  • L’état des biens et des installations pour l’expérience du visiteur s’améliore et obtient la cote « bon » dans la prochaine évaluation de l’état du lieu.
  • L’entrée des véhicules et les poudrières du fort Mississauga seront réparées et stabilisées d’ici 2021 de façon à préserver les gravures faites dans le revêtement de brique de ces structures par des centaines de soldats, depuis les années 1880 et pendant la Première et la Seconde Guerre mondiale.
  • Une plate-forme d’observation est installée au fort Mississauga d’ici 2021 et offre aux visiteurs une vue imprenable sur le littoral patrimonial du lac Ontario et leur permet de comprendre la relation stratégique du lieu avec Old Fort Niagara, dans l’État de New York.
  • Les divers moyens de transport possibles entre des sites clés sont étudiés afin de déterminer la faisabilité de leur adoption et les partenaires potentiels d’ici 2023.
  • Les moyens possibles d’accès par voie navigable sont étudiés d’ici 2023.

6.0 Secteurs de gestion

Une aire des visiteurs, illustrée sur la carte 3, doit faire l’objet d’une approche de gestion particulière en raison de la complexité et du profil de cette zone

Lieu historique national du Champ-de-Bataille-du-Fort-George et propriétés adjacentes

Parcs Canada gère 110,9 hectares de terrain le long du littoral sud du lac Ontario à Niagara-on-the-Lake, que les résidents de la localité appellent « les propriétés du chemin Lakeshore ». Ces aires abritent des terrains servant à diverses fins et reflètent des siècles d’histoire humaine portant notamment sur les peuples autochtones, l’aménagement agricole, l’entraînement militaire et la gestion des déchets. En dépit de la longue période pendant laquelle elles étaient utilisées à des fins militaires et municipales, une grande partie des terres de la propriété demeure dans un état naturel, notamment pour ce qui est des vestiges de la forêt carolinienne, qui abrite plusieurs espèces indigènes, y compris des espèces en péril.

Les principaux segments de la propriété comprennent les suivants :

Lieu historique national du Champ-de-Bataille-du-Fort-George

Le lieu historique national du Champ-de-Bataille-du-Fort-George comprend des terres appartenant à Parcs Canada et des terres qui se trouvent dans la ville de Niagara-on-the-Lake. La partie des terres appartenant à Parcs Canada a été louée au ministère de la Défense nationale et utilisée comme champ de tir pendant plusieurs décennies. En 2015, Parcs Canada a conclu un protocole d’entente avec la Lincoln and Welland Regimental Foundation pour réserver une parcelle des terres à proximité du chemin Lakeshore en vue de l’établissement d’un nouveau centre du patrimoine militaire de Niagara.

Usine de traitement des eaux usées et étangs d’épuration associés de la région de Niagara

Cette propriété est louée à la région de Niagara. Comme l’usine actuelle fonctionne à plein rendement, Parcs Canada a conclu un marché de location de terrains avec la région de Niagara en vue de l’utilisation d’une nouvelle usine plus efficace ayant une empreinte nettement moindre .

Carte 3 – Propriétés du chemin Lakeshore et lieu historique national du Champ-de-Bataille-du-Fort-George

Propriétés du chemin Lakeshore et lieu historique national du Champ-de-Bataille-du-Fort-George - version texte
  1. Propriétés du chemin Lakeshore appartenant à Parcs Canada
  2. Usine actuelle de traitement des eaux usées de Niagara-on-the-Lake
  3. Future usine de traitement des eaux usées de Niagara-on-the-Lake
  4. Parc Niagara Shores
  5. Emplacement proposé pour le centre du patrimoine militaire
  6. Site désigné, Champ-de-Bataille-du-Fort-George

Parc Niagara Shores

Cette partie de la propriété appartient à Parcs Canada , qui en assure l’entretien. Les éléments du patrimoine naturel qui s’y trouvent comprennent diverses espèces ainsi qu’un boisé diversifié qui abrite des espèces de la forêt carolinienne. En raison de problèmes de vandalisme et de dommages répétés, l’accès au parc en véhicule est désormais restreint, et l’on encourage les gens à s’y rendre plutôt à pied ou à vélo.

Utilisation future des terrains

On observe un intérêt marqué de la collectivité et des intervenants locaux à l’égard de l’utilisation future du champ de bataille du fort George et des propriétés adjacentes, à savoir l’ancienne usine de traitement des eaux et les étangs d’épuration connexes ainsi que le parc Niagara Shores. Au moyen de consultations préliminaires auprès de la population et des intervenants, les valeurs et les principes ci-après ont été définis. Ils établissent le cadre d’un dialogue continu avec la collectivité, les partenaires et les intervenants, en plus d’orienter le processus décisionnel de Parcs Canada pour ce qui est de l’avenir de ces propriétés.

  • Rapprocher les Canadiens de leur patrimoine naturel et culturel ;
  • Protéger et préserver nos ressources naturelles et culturelles pour les générations à venir ;
  • Commémorer l’histoire humaine des lieux historiques nationaux du Niagara ;
  • Concilier la durabilité et un accès public facilité ;
  • Favoriser la mobilisation et la collaboration communautaires.

Ces valeurs et ces principes partagés se reflètent dans les objectifs et les cibles fixés dès le départ pour le lieu historique national du Champ-de-Bataille-du-Fort-George et les propriétés adjacentes. Une fois que le ministère de la Défense nationale aura retourné le terrain à Parcs Canada dans un état acceptable après l’avoir assaini et en retiré les munitions non explosées, l’Agence entamera des consultations auprès des Autochtones et du public dans le but de déterminer l’utilisation future des terres et de veiller au respect des valeurs et des principes établis.

Objectif 1

Des relations de travail sont établies pour multiplier le nombre d’occasions pour les visiteurs de découvrir le lieu historique national du Champ-de-Bataille-du-Fort-George et les propriétés adjacentes.

Cable

  • Une stratégie de consultation continue sur l’utilisation future du lieu historique national du Champ-de-Bataille-du-Fort-George et des propriétés adjacentes est élaborée d’ici 2021 et inclut le nouveau centre du patrimoine militaire de Niagara de la Lincoln and Welland Regiment Foundation.

Objectif 2

Les éléments du patrimoine naturel et des espaces verts sont conservés et le public peut accéder aux propriétés.

Cibles

  • D’ici 2021, les éléments du patrimoine naturel et les ressources historiques sont répertoriés.
  • D’ici 2021, le plan d’action visant les espèces multiples des lieux historiques nationaux du Niagara est terminé.
  • D’ici 2022, les utilisations des terres sont définies pour le lieu historique national du Champ-de-Bataille-du-Fort-George et les propriétés adjacentes.

Objectif 3:

Les ressources culturelles et la riche histoire du champ de bataille sont interprétées.

Cable

  • D’ici 2022, un plan d’interprétation complet est mis en place.

Objectif 4

L’érosion des berges est étudiée et des options sont présentées.

Cable

  • D’ici 2022, les options pour gérer l’érosion des berges sont présentées.

7.0 Résumé de l’évaluation environnementale stratégique

Une évaluation environnementale stratégique a été effectuée dans le cadre du plan directeur des lieux historiques nationaux du Niagara, conformément à la Directive du Cabinet sur l’évaluation environnementale des projets de politiques, de plans et de programmes (Agence canadienne d’évaluation environnementale /Bureau du Conseil privé, 2010). L’évaluation environnementale stratégique permet de cerner les conséquences élargies et involontaires des mesures de gestion proposées qui découlent d’un projet de politique, de plan ou de programme, notamment les incidences cumulatives sur l’environnement des multiples activités prévues. L’évaluation environnementale stratégique aide également à déterminer les évaluations des projets connexes  à faire ultérieurement.

L’évaluation réalisée visait les secteurs à l’intérieur des limites des sept lieux historiques nationaux du Niagara, et elle portait sur une période de dix ans à partir de la date d’approbation du plan, après quoi le plan sera examiné. En plus des ressources culturelles, les éléments valorisés de l’écosystème des lieux qu’il convient de souligner comprennent les espèces en péril et les éléments de la rive, principalement sur les propriétés riveraines.

L’effet positif le plus important du plan directeur sera d’exposer les lieux historiques nationaux du Niagara à un plus grand nombre de visiteurs; la valeur historique des sites en sera donc mieux connue et plus appréciée. Une meilleure stabilité et une meilleure conservation des ressources culturelles et naturelles de ces lieux contribueront à rehausser la qualité de l’expérience des visiteurs, de manière générale. Tout effet potentiellement négatif sur l’environnement qui découlerait d’une augmentation du nombre de visiteurs ou de l’utilisation des bâtiments historiques par des tiers peut être atténué par l’application des politiques et instruments existants. L’étude sur les conséquences des projets permettra d’atténuer toute incidence négative potentielle des projets individuels résultant de ce plan.

Le plan directeur appuie l’objectif « Rapprocher les Canadiens de la nature » de la Stratégie fédérale de développement durable (SFDD), et il est possible de tenir compte d’autres objectifs de cette stratégie, comme l’utilisation responsable de l’eau et de l’énergie et la réduction des déchets, à l’élaboration de projets ou dans le cadre des activités quotidiennes.

Si les mesures d’atténuation appropriées sont appliquées, la mise en œuvre du plan directeur ne devrait avoir aucun effet négatif important sur l’environnement. L’atteinte des objectifs et des cibles énoncés dans le plan devrait avoir un effet global positif sur l’environnement.