Table des matières

1.0 Introduction

Parcs Canada gère l’un des plus beaux et des plus vastes réseaux de lieux naturels et historiques protégés du monde. Son mandat consiste à protéger et à mettre en valeur ces lieux pour que puissent en profiter les générations d’aujourd’hui et de demain. La gestion stratégique et axée sur le futur de chaque parc national, aire marine nationale de conservation, canal historique et lieu historique national administré par Parcs Canada appuie la vision de l’Agence :

Les trésors historiques et naturels du Canada occuperont une place de choix au cœur de la vie des Canadiens, perpétuant ainsi un attachement profond à l’essence même du Canada.

En vertu de la Loi sur l’Agence Parcs Canada, Parcs Canada doit préparer un plan directeur pour chaque lieu historique national administré par l’Agence. Le Plan directeur du lieu historique national du Canada de la Villa-Bellevue, une fois approuvé par le ministre responsable de Parcs Canada et déposé au Parlement, permettra de s’assurer que Parcs Canada respecte son obligation de rendre compte à la population canadienne en décrivant comment la gestion du lieu historique mènera à des résultats mesurables appuyant le mandat de l’Agence. 

Carte 1 : Cadre régional

Cadre régional du lieu historique national de la Villa-Bellevue - version texte

Cette carte montre le cadre régional du lieu historique national de la Villa-Bellevue à Kingston, Ontario, Canada.

Carte 2 : Lieu historique national de la Villa-Bellevue

Lieu historique national de la Villa-Bellevue - Carte de site - version texte

Cette carte montre un aperçu des terrains du lieu historique national de la Maison-Bellevue situé sur la rue Centre à Kingston, en Ontario.


2.0 Importance du lieu historique national de la Villa-Bellevue

La Villa Bellevue est située sur la rue Centre, dans un quartier résidentiel tranquille au cœur de Kingston, en Ontario. Désignée lieu historique national en 1964 et ouverte au public en 1967, année du centenaire du Canada, la Villa Bellevue tire son importance nationale de son association avec Sir John A. Macdonald, l’un des Pères de la Confédération et le premier premier ministre du Canada, qui a occupé la résidence en 1848-1949. À cette époque, Macdonald était un politicien prometteur et un avocat spécialisé en droit des sociétés. La Villa Bellevue est l’un des rares endroits au pays où la vie et l’héritage de Macdonald sont présentés au public.

La Villa Bellevue est également reconnue comme un exemple canadien remarquable d’architecture d’inspiration italienne dans le genre pittoresque. Le caractère de la villa est défini par son style toscan, avec sa forme irrégulière, la diversité de ses matériaux et ses détails élaborés. Construite entre 1838 et 1840, la villa et son terrain ont été restaurés afin de refléter la période où Macdonald y a vécu. La résidence a été évaluée par le Bureau d’examen des édifices fédéraux du patrimoine (BEEFP) en 1994 et est un bâtiment classé. 

Les visiteurs sont reçus au lieu historique dans un centre d’accueil moderne qui présente des expositions sur l’héritage de Macdonald, avant d’être invités à visiter la villa et le terrain historiques. D’une superficie d’un hectare, le lieu comprend des jardins patrimoniaux, un verger familial et un stationnement de l’autre côté de la rue Centre. Un certain nombre d’objets ayant appartenu à Sir John A. Macdonald sont exposés dans la collection de la Villa Bellevue.


3.0 Contexte de la planification

La Villa Bellevue est le seul lieu administré par Parcs Canada qui commémore Sir John A. Macdonald. Macdonald représente une figure influente dans la région de Kingston, où il est arrivé d’Écosse avec ses parents à l’âge de cinq ans. Il a été élevé et éduqué à Kingston, et est devenu plus tard avocat et conseiller municipal.

En activité de la mi-mai à la mi-octobre, le lieu fait partie du circuit patrimonial de Kingston accessible au moyen des tramways Kingston Trolley Tours et attire quelque 20 000 visiteurs par année. La majorité des visiteurs sont des adultes de plus de 45 ans et des familles, principalement de l’Ontario ; les jeunes ayant tendance à être sous-représentés dans le profil général des visiteurs. Les visiteurs apprécient grandement les visites guidées et les expositions du lieu, et se réjouissent de l’état de préservation de la villa et des installations. Récemment, la Villa Bellevue a introduit des activités spéciales, des produits améliorés et des visites guidées novatrices orientées vers les Milléniaux. Après une baisse entre 2010 et 2013, la fréquentation du lieu a connu une reprise importante, ayant presque doublé entre 2013 et 2016. En raison de cette fréquentation accrue, les installations et les programmes actuels sont souvent au maximum de leur capacité tandis que la demande d’activités expérientielles est en hausse. Il est également nécessaire d’offrir à un public plus diversifié des expériences accessibles et sans obstacle. Une Stratégie d’expérience du visiteur évaluant le marché potentiel du lieu et proposant de nouveaux types de programmation a été élaborée en 2017. 

La villa représente l’une des meilleures occasions de se rappeler Sir John A. Macdonald et de comprendre les forces qui l’ont façonné et son rôle dans l’histoire du Canada. Parmi les autres Pères de la Confédération, il demeure aujourd’hui une figure controversée en raison de son implication dans la Confédération, la colonisation de l’Ouest et le régime des pensionnats autochtones. Le programme d’interprétation a été renouvelé en 2016 afin d’offrir une histoire plus inclusive de la Confédération et de l’héritage de Macdonald. Dans le cadre de ce renouvellement, le lieu a dévoilé l’exposition Les nombreuses voix de la Confédération, qui vise à encourager les Canadiens à explorer de nombreux points de vue, et plus particulièrement les voix et les histoires moins connues et sous-représentées se rapportant à Macdonald. Le programme de formation des employés a également été amélioré afin d’y inclure des perspectives autochtones et des composantes de sensibilisation culturelle ; le lieu a d’ailleurs reçu des commentaires élogieux pour avoir pris ces mesures. La ville de Kingston a également créé des occasions de mobilisation communautaire afin d’obtenir des avis sur la façon dont elle peut progresser sur la voie de la réconciliation avec les peuples autochtones, tout en tenant compte de l’héritage de Macdonald, un Kingstonien important et influent. La Stratégie du patrimoine culturel sera mise à jour afin de fournir à la ville des conseils sur les histoires qui doivent être racontées. Parcs Canada participe à ce dialogue et tiendra compte des commentaires recueillis lors de ces consultations pour présenter les récits au lieu et dans le cadre d’activités de diffusion externe.

La Villa Bellevue est située sur le territoire traditionnel des Haudenosaunee et des Anishinaabe, et se trouve environ à mi-chemin entre les Premières Nations mohawks d’Akwesasne et de Tyendinaga. Le lieu établit des relations avec les conseils officiels des Premières Nations mohawks d’Akwesasne et de Tyendinaga, ainsi qu’avec les peuples autochtones d’autres groupes, tant à l’échelle régionale que nationale. Par l’entremise du parc national des Mille-Îles, Parcs Canada entretient également une relation solide, fondée sur les valeurs de conservation, avec les Mohawks d’Akwesasne, et s’appuiera sur cet engagement positif pour aborder les sujets controversés et complexes de façon significative et perspicace.

Le dernier plan directeur de la Villa Bellevue remonte à 2004. Le lieu a fait l’objet de nombreuses améliorations depuis, les plus importantes étant la modernisation du centre d’accueil – notamment de nouvelles expositions, une boutique de cadeaux et l’accès Wi-Fi public –, une plus grande accessibilité aux pièces de la résidence historique, des visites guidées et des activités conçues pour attirer de nouveaux publics, ainsi que la création d’une page Facebook pour promouvoir et rehausser la notoriété du lieu.

En 2018, des évaluations architecturales ont révélé la nécessité de réparer le toit, le panneau électrique et les plafonds de plâtre d’origine de la Villa Bellevue. Un investissement initial de $2,13 millions a permis le remplacement et la réparation des structures et a ouvert la voie à la restauration complète des espaces intérieurs et au renouvellement en profondeur de l’expérience du visiteur, notamment en facilitant un accès sans obstacle pour un public plus diversifié. Cet investissement dans l’infrastructure permettra également de réduire les émissions de gaz à effet de serre liées à l’exploitation du lieu, et d’accroître sa résilience dans un climat en évolution. De partenaires touristiques régionaux, des intervenants et des groupes autochtones ont participé à la planification de ce renouvellement complet qui est présentement en cours à la Villa.

Ayant pour devise « Là où l’histoire et l’innovation prospèrent », la ville de Kingston est riche en histoire, en attractions culturelles et artistiques dynamiques, en expériences culinaires et en activités de loisirs. Accueillant chaque année près de huit millions de visiteurs dans la région du Sud-Est de l’Ontario, Kingston est une destination touristique pour les visiteurs du monde entier; elle est facilement accessible en voiture ou en transport en commun à partir de Toronto, Montréal ou Ottawa. La Villa Bellevue est l’une des nombreuses attractions patrimoniales de Kingston. Dans le secteur est de la ville, le lieu historique national du Fort-Henry continue d’attirer environ 120 000 visiteurs par année; des théâtres, des spectacles de musique et des événements sportifs viennent compléter l’offre. Les attractions et les activités culturelles se sont multipliées dans l’ouest du centre-ville, avec l’ouverture d’un nouveau parc et d’une nouvelle promenade riveraine, le Centre des arts d’interprétation Isabel Bader – un établissement de classe mondiale –, ainsi que des visites au pénitencier de Kingston, au Musée pénitentiaire du Canada et au Tett Centre. La Villa Bellevue est située sur le circuit de tramway à proximité de ces attractions, et bénéficiera tout particulièrement de cette augmentation de la fréquentation dans l’ouest de la ville. Parcs Canada travaille à promouvoir le lieu en collaboration avec des partenaires régionaux tels que la South Eastern Ontario Regional Tourism Organisation (RTO 9), Tourism Kingston, la Commission des parcs du Saint-Laurent, Kingston Accommodation Partners (KAP) et la Ville de Kingston. 


4.0 Vision

La vision présentée ci-dessous exprime l’état souhaité pour le lieu historique national de la Villa-Bellevue dans 20 ans :

Nichée dans un quartier paisible, entourée d’arbres et suffisamment près du lac Ontario pour sentir sa brise fraîche, la Villa Bellevue, avec son architecture pittoresque, a déjà abrité un membre important de la communauté, lequel est devenu plus tard le premier premier ministre du Canada. En se promenant dans cette magnifique oasis composée d’une villa et d’un jardin, la propriété offre à tous les Canadiens, notamment les résidents de Kingston, les visiteurs, les Autochtones et les dirigeants influents, un cadre parfait pour réfléchir et échanger sur l’histoire de notre pays. La Villa Bellevue est un endroit où l’on peut aller à la rencontre de Sir John A. Macdonald et découvrir son rôle et ses réalisations dans la création du Canada, tout en prenant conscience des séquelles douloureuses d’un grand nombre de ses politiques et décisions. 

Par son luxueux décor des années 1840 et son tissu historique bien préservé, la Villa Bellevue présente un aperçu de la vie personnelle de Macdonald, décrit les points forts qui ont jalonné son parcours, de même que ses faiblesses et ses difficultés, et montre comment ses expériences à Kingston ont jeté les bases de ce qu’il est devenu, tant sur le plan personnel que professionnel. Les visiteurs seront invités à se pencher sur le MacDonald de l’époque, en tenant compte des valeurs et de la compréhension d’hier et des perspectives d’aujourd’hui, alors que nous aspirons à évoluer et à réconcilier nos passés. 

Au cours des 20 prochaines années, les visiteurs et les résidents de la région de Kingston profiteront d’une approche de gestion globale réussie au lieu historique national de la Villa-Bellevue, qui se reflétera dans : 

  • des thèmes et des messages actualisés sur l’histoire de Macdonald, tant sur le plan personnel que professionnel, faisant de la Villa Bellevue un chef de file reconnu dans la présentation de l’héritage de Macdonald dans un esprit d’ouverture et d’inclusion;
  • des relations respectueuses avec les communautés multiculturelles, autochtones et locales qui contribuent à enrichir le récit de l’histoire de la Confédération;
  • une infrastructure repensée pour les visiteurs, en soutien à l’accroissement du nombre de visiteurs, qui offre un accès sans obstacle et qui se veut inclusive et accueillante;
  • une multitude d’expériences enrichissantes pour les visiteurs mettant en valeur l’histoire de Macdonald et du Canada grâce à des partenariats nouveaux, solides et diversifiés;
  • des efforts de promotion accrus et davantage de collaborations afin que la Villa Bellevue devienne un élément phare de l’expérience John A. Macdonald à Kingston et un participant actif et reconnu sur le marché touristique local;
  • un lieu historique bien protégé, préservé de manière à s’assurer qu’il demeure ouvert pour les générations futures.

5.0 Stratégies clés

Les stratégies clés constituent des approches de gestion globales qui orienteront les activités de gestion en vue de la concrétisation de la vision pour la Villa Bellevue. Trois stratégies clés définissent l’orientation de gestion de la Villa Bellevue pour les dix prochaines années. Chaque stratégie clé est assortie d’objectifs et des cibles correspondantes. Les cibles visent à mesurer l’atteinte des objectifs au cours de la période de mise en œuvre du plan directeur. Sauf indication contraire, toutes les cibles doivent être atteintes au cours de la période visée par le plan. 

Stratégie clé 1 : Une compréhension évolutive de l’héritage de Sir John A. Macdonald

La mémoire de Sir John A. Macdonald est évoquée et évaluée de diverses façons selon l’expérience et la perspective des différents groupes au Canada. Les gens qui se sont établis avant ou pendant la Confédération ont connu Macdonald et vécu son époque de façon très différente des groupes autochtones. De plus, les décisions concernant la Confédération ont laissé les femmes et les groupes minoritaires à l’écart du processus démocratique. Certains éléments de l’héritage de Macdonald sont difficiles à reconnaître et à mettre en valeur. Par cette stratégie, la Villa Bellevue s’engage à mener un dialogue ouvert et continu et à présenter les nombreuses perspectives de la création du Canada ainsi que de Macdonald. En abordant l’histoire de Macdonald à partir de ces multiples points de vue et en continuant à mettre à jour ses thèmes et ses messages, le lieu se trouvera à l’avant-garde de ces discussions stimulantes. Le lieu se prête également à des partenariats et des débats autour de la narration de l’histoire : les thèmes à réviser, la question de savoir qui est l’arbitre de la « vérité », ainsi que la mise en lumière de faits moins connus. Les visiteurs ont ainsi des occasions intéressantes de participer à la commémoration, de remettre en question sa pertinence dans la société actuelle et d’amener Parcs Canada à jouer un rôle dans la progression vers un pays meilleur. Pour avancer dans ce travail, la Villa Bellevue doit continuer à établir des partenariats avec les groupes autochtones et divers groupes culturels afin d’aider à enrichir le récit et de contribuer à la reconnaissance de la Villa Bellevue comme un lieu inclusif de réflexion, de discussion et de réconciliation.

Objectif 1.1 : Des occasions de participer à la planification et à la mise en œuvre de l’expérience du visiteur sont offertes à divers groupes.

Cibles : 

  • D’ici 2022, un dialogue est amorcé avec les groupes autochtones locaux dans le cadre de démarches de mobilisation respectueuses et mutuellement bénéfiques.
  • D’ici 2023, des réunions régulières ont lieu avec les groupes autochtones et multiculturels dans le but de cerner des résultats significatifs et d’élaborer de nouvelles offres.
Objectif 1.2 : La Villa Bellevue s’inscrit dans une réflexion plus large sur les différentes perspectives des Pères de la Confédération à laquelle les visiteurs ont accès.

Cibles : 

  • D’ici 2022, la Villa Bellevue rejoint le réseau de la Coalition internationale des sites de conscience.
  • Le programme Récits du Canada de Parcs Canada oriente la présentation de perspectives plus étendues liées à Macdonald, à la Confédération et au développement du Canada.
  • D’ici 2022, la Villa Bellevue présente les droits et les rôles des femmes à l’époque de Macdonald, notamment les femmes qui l’ont marqué sur le plan personnel et professionnel. 

Stratégie clé 2 : Un partenaire actif au sein de la collectivité

La Villa Bellevue a le potentiel de devenir un participant plus actif, efficace et reconnu dans le marché touristique de la région de Kingston. Cette stratégie vise à accroître la sensibilisation et à renforcer la présence et le leadership du lieu dans le réseau des lieux historiques de la ville. La participation accrue du lieu aux événements communautaires et aux initiatives locales permettra d’établir de nouveaux partenariats et de renforcer la collaboration. Grâce aux partenariats et à la collaboration, les efforts déployés pour promouvoir le lieu et accroître sa visibilité feront de la Villa Bellevue un chef de file dans la mise en valeur de l’histoire de Sir John A. Macdonald.

Objectif 2.1 : Les visiteurs qui viennent à Kingston sont de plus en plus nombreux à connaître l’existence du lieu et son importance nationale.

Cibles : 

  • D’ici 2023, le nombre d’abonnés double sur les médias sociaux de la Villa Bellevue. 
  • Lors de la prochaine Évaluation de l’état du lieu, le nombre de visiteurs qui sont d’accord avec l’énoncé « cet endroit est significatif pour moi » atteint l’objectif de 85 %.
Objectif 2.2 : Des partenariats sont établis pour aider à mettre en valeur et à promouvoir la Villa Bellevue.

Cibles : 

  • D’ici 2024, trois accords de partenariat pluriannuels ou plus sont en place et contribuent à la présentation de l’histoire de la Villa Bellevue.
  • D’ici 2024, grâce à la promotion effectuée en collaboration avec les partenaires régionaux, la Villa Bellevue est reconnue comme une attraction patrimoniale de premier plan à Kingston.

Stratégie clé 3 : Une expérience patrimoniale renouvelée

Cette troisième stratégie vise à rehausser les expériences offertes à la Villa Bellevue en renouvelant les finitions de la résidence, en modernisant les activités et en élaborant du nouveau contenu comprenant des activités expérientielles afin d’inclure les visiteurs de tous âges et de tous les publics cibles. En renouvelant et rénovant la résidence et en offrant de nouveaux styles d’activités, le lieu attirera non seulement plus de gens et de visiteurs assidus, mais il suscitera également une plus grande satisfaction et une plus grande appréciation de la part des visiteurs. 

Objectif 3.1 : Les visiteurs de la Villa Bellevue bénéficient de nouvelles expériences pratiques passionnantes et diversifiées.

Cibles : 

  • Lors de la prochaine Évaluation de l’état du lieu, la satisfaction des visiteurs à l’égard de la disponibilité et de la qualité des activités offertes à la Villa Bellevue demeure stable ou augmente.
  • D’ici 2023, les visiteurs auront accès à de nouvelles expériences sur le terrain et dans la résidence historique.
  • D’ici 2023, les éléments clés de la Stratégie d’expérience du visiteur (2017) sont mis en œuvre, notamment des améliorations à la visite guidée enrichie, une exposition renouvelée au centre d’accueil et une programmation expérientielle plus active.
Objectif 3.2 : La fréquentation augmente parmi les marchés ciblés (touristes d’agrément adultes, milléniaux locaux, familles locales et groupes scolaires).

Cibles : 

  • D’ici 2023, une stratégie pour mobiliser les jeunes est en place et attire un nombre accru de groupes scolaires et de familles.
  • La fréquentation globale du lieu augmente de 4 % par année.
  • D’ici 2023, les revenus augmentent de 15 % grâce à une programmation améliorée, à des possibilités de partenariat et à de nouvelles utilisations du lieu (ex. location du lieu).
Objectif 3.3 : Le centre d’accueil est mieux relié à la villa, ce qui améliore la circulation entre les deux bâtiments et l’expérience pour les visiteurs.

Cibles : 

  • Lors de la prochaine Évaluation de l’état du lieu, le taux de satisfaction des visiteurs continue de dépasser l’objectif de 90 %.
  • Lors de la prochaine Évaluation de l’état du lieu, plus de 90 % des visiteurs ont atteint l’objectif d’avoir « appris quelque chose » pendant leur visite.
  • D’ici 2025, un sentier accessible est créé entre le centre d’accueil et la villa.
Objectif 3.4 : La villa et les installations sont en bon état, ce qui témoigne de l’expertise de Parcs Canada en matière de gestion et de protection des édifices patrimoniaux.

Cibles : 

  • Lors de la prochaine Évaluation de l’état du lieu, la villa et ses ressources culturelles sont en « bon » état. 
  • D’ici 2025, un plan d’entretien à long terme visant à appuyer la réduction des émissions de gaz à effet de serre liées à l’opération du lieu et à améliorer sa résilience dans un climat changeant est en place.

6.0 Résumé de l’évaluation environnementale stratégique

Parcs Canada est responsable d’évaluer et d’atténuer les répercussions de ses mesures de gestion sur les écosystèmes et les ressources culturelles. L’Évaluation environnementale stratégique (EES) a pour but d’intégrer les considérations environnementales dans l’élaboration des politiques, des plans et des propositions de programmes publics afin d’appuyer la prise de décisions respectueuses de l’environnement. Conformément à la Directive du Cabinet sur l’évaluation environnementale des projets de politiques, de plans et de programmes (2010), une EES a été réalisée pour le plan directeur de la Villa Bellevue.

La portée de l’EES a été établie en fonction des limites du lieu historique national de la Villa-Bellevue. Le lieu historique national de la Villa-Bellevue est une petite propriété située dans une zone urbaine qui offre peu d’habitats naturels, bien qu’elle compte quelques arbres matures et des structures construites qui pourraient fournir un habitat faunique marginal, notamment pour les chauves-souris en péril. L’examen des stratégies clés et des objectifs décrits dans le présent plan directeur ne laisse entrevoir aucun effet négatif sur l’environnement. Les projets individuels qui sont mentionnés dans le plan, comme la nécessité de remplacer ou de réparer les structures construites, seront évalués au moyen d’une évaluation d’impact au niveau du projet en vertu de la Loi sur l’évaluation d’impact.

Les opérations au lieu devront atténuer les répercussions sur le climat, conformément aux exigences de l’Écologisation du gouvernement à l’appui de la Stratégie fédérale de développement durable, de sorte que la planification des investissements dans les infrastructures et le plan d’entretien à long terme énoncé à l’objectif 2.2 doivent tenir compte de ces importantes priorités.

Les partenaires autochtones, les intervenants et le public seront consultés sur l'ébauche du plan directeur, qui comprendra un résumé de l'ébauche de l’évaluation environnementale stratégique. Leur rétroaction sera prise en compte et intégrée à l'évaluation environnementale stratégique et au plan directeur, le cas échéant.