Les ouvertures et services varient selon les régions du pays. Veuillez consulter le portail national d'information de Parcs Canada dédié à COVID-19 pour des mises à jour régulières.

Les informations les plus récentes que vous devez savoir sur lieu historique national des Épaves-du-HMS-Erebus-et-du-HMS Terror

En vertu des paragraphes 7(1) du Règlement général sur les parcs nationaux et 12(1) du Règlement général sur les parcs historiques nationaux, et par ordonnance de la directrice de l’unité de gestion du Nunavut, les lieux suivants sont fermés temporairement pour toutes personnes, sauf pour les personnes exerçant leurs droits de récolte sous l’Accord du Nunavut.

Où : Les parcs nationaux Auyuittuq, Sirmilik, Qausuittuq, Quttinirpaaq et Ukkusiksalik, et le lieu historique national des Épaves-du-HMS-Erebus-et-du-HMS Terror, incluant toutes les aires terrestres et marines. Voir la carte ci-jointe.

Quand : Du 18 mars 2020 au moins jusqu’au 31 janvier 2021.

Pourquoi : Afin de contribuer à la protection de la santé et de la sécurité des visiteurs, des Nunavummiut et des employés alors que le pays répond à la pandémie de la COVID-19, Parcs Canada va se concentrer sur ses opérations critiques de base.

PANDÉMIE DE COVID-19 ET FERMETURE DES LIEUX DE PARCS CANADA AU NUNAVUT

La santé et la sécurité des Canadiens, des Nunavummiut et des employés est de la plus grande importance pour Parcs Canada.

Le 18 mars, en vertu d’une ordonnance de la directrice, Parcs Canada a fermé aux visiteurs et aux chercheurs les parcs nationaux Auyuittuq, Sirmilik, Ukkusiksalik, Qausuittuq et Quttinirpaaq ainsi que le lieu historique national des Épaves-du-HMS Erebus-et-du-HMS Terror. Tel qu’annoncé le 11 juin, Parcs Canada a suivi les conseils des comités mixtes de planification et de gestion inuits et gouvernementaux, y compris le comité consultatif provisoire sur l’expédition de Franklin, et prolongé ces fermetures temporaires au moins jusqu’au 31 janvier 2021. Mentionnons toutefois que pendant cette période, les Inuits peuvent continuer d’accéder aux parcs pour pratiquer des activités fondées sur leurs droits en vertu de l’Accord du Nunavut.

Pendant la période de fermeture, les capacités d’intervention en cas d’urgence dans les parcs nationaux et au lieu historique national demeurent limitées. Les Inuits qui accèdent aux parcs nationaux et au lieu historique national pour pratiquer des activités fondées sur leurs droits le font à leurs propres risques. Advenant un appel pour des services d’urgence, les employés de Parcs Canada travailleront avec les organismes locaux, territoriaux et municipaux de recherche et sauvetage. Toute personne nécessitant des services d’urgence de Parcs Canada doit appeler le centre de répartition de Jasper au 1-877-852-3100 ou au 1-780-852-3100 (téléphones satellites).

Les activités de recherche ne sont pas permises pendant cette période de fermeture. Parcs Canada évalue actuellement les objectifs des recherches et des travaux qui étaient prévus pour cette année, et étudiera les mesures d’atténuation pouvant être adoptées pour que ces objectifs soient atteints conformément aux consignes de la santé publique. Pendant la période de fermeture, l’Agence permet la poursuite des activités de recherche et de surveillance qui sont réalisées dans ses lieux pour recueillir des données à l’aide de technologies de télédétection.

Parcs Canada est consciente que ces fermetures ont des répercussions sur bien des gens, y compris les pourvoyeurs, les artistes, les entreprises inuites ainsi que les fournisseurs de services. Les décisions futures concernant la réouverture des parcs nationaux Auyuittuq, Sirmilik, Ukkusiksalik, Qausuittuq et Quttinirpaaq et du lieu historique national des Épaves-du-HMS Erebus-et-du-HMS Terror seront prises dans le respect des consignes des autorités de santé publique municipales, territoriales et fédérales, et selon les conseils des comités mixtes de planification et de gestion inuits et gouvernementaux.



Les contrevenants à cette fermeture pourraient faire l’objet de poursuites en vertu de la Loi sur les parcs nationaux du Canada, ce qui pourrait résulter en une amende maximale de 100 000$.

Restez informé

Parcs Canada travaille avec nos partenaires pour tenir les visiteurs et les résidents informés et en sécurité.

Pour les informations les plus récentes, visitez :