L’expédition de Franklin quitte en 1845 à bord de deux voiliers de trois mâts. Le capitaine Sir John Franklin est à bord du HMS Erebus avec le commandant James Fitzjames comme capitaine. Francis Crozier est nommé capitaine du HMS Terror.

L’Erebus et le Terror avaient tous deux été construits à l’origine comme navires bombardiers de la Royal Navy. À l’époque, les navires bombardiers étaient couramment utilisés pour faire de l’exploration polaire. Grâce à leur structure interne solide et à leur construction robuste, les navires pouvaient mieux résister à la menace des banquises polaires et des icebergs.

Amélioration des navires

En 1843, le HMS Erebus et le HMS Terror retournent après une expédition dans l’Antarctique dirigée par James Clark Ross. Avant le voyage, des charpentiers de marine avaient renforcé les proues des navires avec des plaques de fer et des poutres de soutien en bois et en métal à l’intérieur des coques. D’autres modifications sont apportées aux navires avant l’expédition de 1845.


Technologie de pointe

La poupe du HMS Erebus a été modifiée pour accueillir une hélice en vue de l’expédition de 1845. Cette modification a augmenté la longueur du navire d’environ un mètre.

Les navires de Franklin étaient des voiliers, mais ils avaient été modifiés avec des moteurs à vapeur comme source d’alimentation auxiliaire. La Royal Navy avait adapté des moteurs de locomotives de chemin de fer, les avait dépourvus de leurs roues et les avait installés dans la cale de chaque navire. Les navires transportaient une quantité limitée de charbon et Franklin avait comme instructions que les moteurs ne servent « qu’en situation de difficulté seulement ». Un dispositif innovant avait été mis au point pour soulever chacune des hélices hors de l’eau lorsqu’elles n’étaient pas utilisées pour éviter qu’elles soient endommagées par la glace.

Des cuisinières spéciales, munies réservoirs sur le dessus pour faire fondre la glace et la neige avaient été installées à bord des navires afin de produire de l’eau fraîche. Un appareil de chauffage breveté avait également été installé à bord de chacun des navires pour distribuer la chaleur aux cabines des officiers et aux quartiers d’habitation des membres de l’équipage.


Apprenez au sujet d’autres élément d’équipement et fournitures à bord des navires.

Faits essentiels

HMS Erebus (classe Hecla)

Construit :
Chantier naval de Pembroke, au pays de Galles
Premier lancement :
7 juin 1826
Dimensions:
  • 105 pi (32 m) de long;
  • 28,5 pi (8,7m) de large;
  • 13,8 pi (4,2m) de tirant d’eau
Déplacement :
372 tonnes longues
Armement d’origine :
2 mortiers; 10 canons
Propulsion d’origine :
Navire à voile de trois-mâts
Faits à souligner :
L’Erebus a fait partie de l’expédition de James Clark Ross dans l’Antarctique de 1839 à 1843

HMS Terror (classe Vesuvius)

Construit :
Chantier naval Davy, à Topsham, en Angleterre
Premier lancement :
29 juin 1813
Dimensions :
  • 102 pi (31 m) de long;
  • 27 pi (8,2 m) de large;
  • 22,5 pi (6,86 m) de tirant d’eau
Déplacement :
325 tonnes longues
Armement d’origine :
2 mortiers; 10 canons
Propulsion d’origine :
Navire à voile de trois-mâts
Faits à souligner :
En service pendant la guerre de 1812 en tant que navire bombardier, le Terror a également fait partie de l'expédition de George Back dans l’Arctique de 1836 à 1837 et de l’expédition de James Clark Ross dans l'Antarctique de 1839 à 1843