La Colline Two Cone

Dans son récit au sujet du mont Two Cones, William Sewi explique comment les Dénés du Sahtu ont pris connaissance du pouvoir de la colline :

coucher du soleil
Tipi au coucher du soleil

Autrefois, les gens ne connaissaient pas cet endroit sacré où se dresse aujourd’hui le tipi [fait référence à la forme des collines]. Le père de mon père s’appelait Beh oota, aujourd’hui enterré à Délı̨nę. Il a dormi près du lieu sacré [la nuit] où le sol s’est mis à bouger beaucoup. C’était un guérisseur très puissant; on dit qu’avec ses pouvoir de guérison, il [a regardé dans la terre] a vu un lion [rugir dans sa] tanière. On... dit que nous [ne devons maintenant]... pas aller près de cet endroit ou y dormir. En raison de... la vision qu’a eue Beh oota, les gens en savent [plus] au sujet de ce lieu sacré [alors qu’auparavant, ils ne faisaient que sentir la présence de ce pouvoir] (entrevue de William Sewi, 1996).