Gestion du parc

Gestion


Ibyuk Pingo  © Parcs Canada

Le site canadien des pingos a été désigné en 1978 comme un site naturel d’importance nationale et a fait l’objet d’une proposition visant à lui donner un statut officiel dans le cadre du programme des sites d’intérêt national. L’appellation site d’intérêt national devait au départ protéger des éléments naturels précis considérés comme étant remarquables, exceptionnels ou rares au Canada. Essentiellement, il devait s’agir de sites naturels isolés qui présentaient un intérêt scientifique.

Bien que le programme des sites d’intérêt national n’ait jamais vu le jour, le site des pingos a été ajouté à la Loi sur le règlement des revendications des Inuvialuit de la région ouest de l’Arctique, aussi connue sous le nom de la Convention définitive des Inuvialuit (CDI). Le paragraphe 7(73) de la CDI stipule que le site canadien des pingos doit être géré conformément à la Loi sur les parcs nationaux du Canada et en consultation avec l’Inuvialuit Land Administration et la collectivité de Tuktoyaktuk dans le cadre d’un régime de gestion conjointe.

Depuis le début des années 1990, Parcs Canada et les Inuvialuits travaillent à répondre aux exigences de la CDI grâce au travail du Comité mixte de gestion des pingos et, depuis 1998, par l’intermédiaire des activités du groupe de travail sur les pingos. Les deux groupes ont travaillé à la création du site canadien des pingos.

Le groupe de travail sur les pingos actuel comprend des membres du Comité des chasseurs et des trappeurs de Tuktoyaktuk, de la Société communautaire de Tuktoyaktuk, de l’Inuvialuit Land Administration, du hameau de Tuktoyaktuk, du Comité des aînés de Tuktoyaktuk et de Parcs Canada.