À leur arrivée à Louisbourg, la majeure partie des gens, des marchandises et des dépêches devaient passer par l’imposante porte érigée à l’extrémité de la rue Toulouse. C’est par cette porte, nommée en l’honneur du ministre chargé des colonies et des forces navales, qu’on recevait les ordres du Roi. Sa masse orgueilleuse et ses dimensions bien pesées convenaient bien à la majesté de la maison royale des Bourbons. Cet ouvrage, achevé en 1742, à la veille de la guerre, venait compléter le tracé des fortifications de Louisbourg.

Le carcan
Le carcan

En général, les grands navires jetaient l’ancre au large. Leur équipage transportait les marchandises en chaloupe et venait les déposer sur le quai, d’où il leur faisait franchir la porte étroite. Le quai rassemblait des matelots venus de nombreux ports d’attache. Aux jours de pointe, en été on pouvait y entendre parler français, anglais, portugais, basque, breton et mi’kmaq, sans mentionner l’allemand des soldats suisses casernés à Louisbourg. Les maisons de commence, les auberges et les cabarets faisaient du quai un lieu de rencontre tant pour les gens de la ville que pour les étrangers. Tout en y flânant ou en y vaquant à vos affaires, vous y auriez sans doute entendu des « avis à la population », observé des ventes aux enchères en même assisté au châtiment corporel de criminels.

Sur la place on aperçoit un carcan, c’est-à-dire un poteau muni d’un collet de fer où l’on retenait les petits criminels (coupables de vol mineur, etc.) comme forme de punition publique, afin de frapper l’opinion et de servir d’avertissement.


La maison Destouches

La maison Destouches

Les ingénieurs du Roi souhaitaient voir s’élever d’imposantes structures de pierre devant le port. En 1737, l’incendie qui rasa trois bâtiments de bois leur offrit de quoi réaliser leur vœu. Toutefois, en 1745, une seule maison s’élevait à l’emplacement libéré par les flammes : il s’agissait de la demeure de pierre construite pour Nicolas Pugnant dit Destouches, un soldat à la retraite. Comme Destouches exploitait une boulangerie dans sa maison, sans doute n’avait-il pas voulu la construire en bois, par crainte des incendies, et avait-il consenti à dénouer davantage les cordons de sa bourse pour jouir de la sécurité accrue de la pierre.

Tout comme son voisin Grandchamp, Destouches, à sa mort, léguera une maison et un commence qui suffiront aux besoins de sa famille. À Louisbourg, les femmes travaillaient. Marie Brunet, la veuve de boulanger, avait sans doute mis la main à la pâte bien avant le décès de son mari. Elle suivra l’exemple de Jeanne Galbarette ainsi que celui de la veuve Grandchamp et elle gérera avec succès l’entreprise familiale des années durant. Elle vivra dans cette maison avec son fils, entourée peut-être d’apprentis, d’engagés et de locataires.


La ville reconstruite
Lieu historique national de la Forteresse-de-Louisbourg
La forteresse de Louisbourg - La ville reconstruite
Sur la carte Nom du bâtiment
1 Maison Desroches (Wheelchair accessible)
- Porte Dauphin
- Demi-Bastion Dauphin
2 Poudrière
3 Casernes
4 Poterne
5 Embrasures à Lartigue
6 Maison Lartigue (Wheelchair accessible)
- Four à chaux
7 Hangar d'artillerie
8 Forge d'artillerie
9 Boulangerie du Roi Food service
- Cour à bois
10 Maison Duhaget (Wheelchair accessible)
Exposition sur les fortifications et la garnison
- Glacière
11 Maison de la Perelle (Wheelchair accessible)
Exposition sur la Congrégation de Notre-Dame
12 Magasin de la Perelle
13 Résidence de l'ingénieur
14 Buanderie et étable
15 Maison Rodrigue
16 Magasin Rodrigue
17 Maison de Gannes (Wheelchair accessible)
18 Corps de garde
- Bastion du Roi
19 Chapelle militaire
20 Résidence du gouverneur
La forteresse-de-Louisbourg - La ville recoinstruite
Sur la carte Nom du bâtiment
21 Caserne du bastion du Roi
Expositions sur la reconstruction, les instruments de guerre et la typographie archéologique
- Jardin du Roi
22 Centre McLennan (Wheelchair accessible) (Wifi available)
Expérience en réalité virtuelle
23 Maison de la Plagne (Wheelchair accessible) (Information)
24 Maison de la Vallière
Centre d'interprétation mi'kmaw
25 Magasin de la Vallière
26 Magasin de la Vallière II
- Propriétés Fizel et Loppinot
- Maison Dugas
27 Maison Carrerot
Exposition sur les techniques de construction
28 Maison Benoist (Wheelchair accessible) (Gift shop)
29 Café l'Épée Royale (Wheelchair accessible) Food service
30 Magasin du Roi
31 Hôtel de la Marine (Wheelchair accessible) Food service
32 Maison Grandchamp (Wheelchair accessible) Food service
- Porte Frédéric
- Carcan
33 Auberge Grandchamp (Wheelchair accessible) Food service
- Maison Destouches
34 Résidence du commissaire-ordonnateur (Wheelchair accessible)
Exposition « Souvenirs et vies d'antan » et galerie du port
35 Magasin Bigot
36 Écuries
- Croix de Louisbourg
37 Plaque commémorative en hommage à Marie Marguerite Rose
- Le long du quai, en direction est
- Le sentier des Ruines