Fort admirée à l’époque, la première maison que vous verrez appartenait à un Gascon dénommé Joseph Lartigue (v. 1683-1743) et sa femme, Jeanne Dihars, un jeune Basque. Lartigue, qui fait partie des premiers colons à avoir quitté Plaisance (Terre-Neuve) pour s’établir à Louisbourg, est pêcheur et commerçant de métier. Installé à Louisbourg, il opte pour un poste de fonctionnaires, il siège au Conseil supérieur et devient bailli. Son sens des affaires, allié aux relations de sa famille et aux bonnes grâces important au sein de la communauté. Cette maison est une reconstruction de celle que Lartigue a fait construire en 1734.

Cette demeure à ossature comblée de moellons est solide et coquette. Mais auriez-vous vraiment voulu l’habiter? De dimensions plutôt modestes, elle comprenait une salle d’audience. Joseph et Jeanne vécurent ici avec leurs douze enfants, plusieurs domestiques et une esclave du nom de Pompée. Lartigue réussissait déjà bien dans la vie lorsqu’il la fit construire, et il s’enorgueillissait de posséder une telle demeure. Étonnant? Les exigences en matière d’espace et d’intimité ont beaucoup évolué depuis l’époque…

Exception faite de quatre ans d’exil vécus en France, madame Lartigue habita ici durant toute l’existence de la colonie française, se rangeant parmi les quelques colons qui assistèrent à la fondation et à la chute de la ville. Exilée de nouveau, elle mourut en 1763.

Four à chaux

Le four à chaux

En examinent le demi-bastion Dauphin, vous avez sans doute remarqué que les pierres utilisées à Louisbourg ne sont pas taillées comme des briques. Les façades se composent de moellons figés dans du mortier. Tout le mortier utilisé à la forteresse provenait de fours à chaux semblables à celui-ci. Des chaufourniers chauffaient la pierre extraite des carrières à chaux, puis délayaient la chaux dans des bassins adjacents et mélangeaient ce matériau à du sable pour en faire du mortier. Ce procédé chimique est délicat; une cuisson incomplète ou encore le sel contenu dans le sable provenant des plages pouvait gâter le mortier. La fumée âcre qui se dégageait du four devait souvent faire pester les habitants de la maison de Joseph Lartigue, qui se trouve tout à côté.

On ne saurait trouver moment plus opportun pour réfléchir aux problèmes que pose la construction d’une forteresse. Les travaux ont duré deux décennies. Pour réaliser le plan complexe de Louisbourg, il a fallu façonner à la main des tonnes de terre et de pierre. Ce que vous voyez aujourd’hui ne constitue que le quart des ouvrages et des bâtiments de l’époque.


La ville reconstruite
Lieu historique national de la Forteresse-de-Louisbourg
La forteresse de Louisbourg - La ville reconstruite
Sur la carte Nom du bâtiment
1 Maison Desroches (Wheelchair accessible)
- Porte Dauphin
- Demi-Bastion Dauphin
2 Poudrière
3 Casernes
4 Poterne
5 Embrasures à Lartigue
6 Maison Lartigue (Wheelchair accessible)
- Four à chaux
7 Hangar d'artillerie
8 Forge d'artillerie
9 Boulangerie du Roi Food service
- Cour à bois
10 Maison Duhaget (Wheelchair accessible)
Exposition sur les fortifications et la garnison
- Glacière
11 Maison de la Perelle (Wheelchair accessible)
Exposition sur la Congrégation de Notre-Dame
12 Magasin de la Perelle
13 Résidence de l'ingénieur
14 Buanderie et étable
15 Maison Rodrigue
16 Magasin Rodrigue
17 Maison de Gannes (Wheelchair accessible)
18 Corps de garde
- Bastion du Roi
19 Chapelle militaire
20 Résidence du gouverneur
La forteresse-de-Louisbourg - La ville recoinstruite
Sur la carte Nom du bâtiment
21 Caserne du bastion du Roi
Expositions sur la reconstruction, les instruments de guerre et la typographie archéologique
- Jardin du Roi
22 Centre McLennan (Wheelchair accessible) (Wifi available)
Expérience en réalité virtuelle
23 Maison de la Plagne (Wheelchair accessible) (Information)
24 Maison de la Vallière
Centre d'interprétation mi'kmaw
25 Magasin de la Vallière
26 Magasin de la Vallière II
- Propriétés Fizel et Loppinot
- Maison Dugas
27 Maison Carrerot
Exposition sur les techniques de construction
28 Maison Benoist (Wheelchair accessible) (Gift shop)
29 Café l'Épée Royale (Wheelchair accessible) Food service
30 Magasin du Roi
31 Hôtel de la Marine (Wheelchair accessible) Food service
32 Maison Grandchamp (Wheelchair accessible) Food service
- Porte Frédéric
- Carcan
33 Auberge Grandchamp (Wheelchair accessible) Food service
- Maison Destouches
34 Résidence du commissaire-ordonnateur (Wheelchair accessible)
Exposition « Souvenirs et vies d'antan » et galerie du port
35 Magasin Bigot
36 Écuries
- Croix de Louisbourg
37 Plaque commémorative en hommage à Marie Marguerite Rose
- Le long du quai, en direction est
- Le sentier des Ruines