D'importants travaux de conservation et de restauration sont en cours au Lieu historique national de Grand-Pré. Bien que Parcs Canada s'engage à préserver le patrimoine naturel et culturel de ses sites, nous voulons partager une expérience virtuelle où les visiteurs peuvent regarder de plus près ces monuments à travers le temps et en apprendre davantage sur les constructions qui se déroulent actuellement sur le site.

L’Église souvenir

Une vue de face de l'église avec la statue d'Évangéline en avant.
Cette photo prise tôt dans l’histoire du site montre la jeune église qui n'est pas encore cachée par les vignes et la verdure. Remarquez la toiture d'origine et le jeune verger à gauche.
Crédit : Centre d’études acadiennes Anselme-Chiasson, Université de Moncton, PB3-151

Une vue latérale de l'église.
Un autre point de vue de la nouvelle église-souvenir. Dans le coin droit de la photo, on peut voir la croix de Herbin. Notez que les jardins victoriens sont encore très jeunes.
Crédit : Centre d’études acadiennes Anselme-Chiasson, Université de Moncton, PB3-121

Une vue latérale de l'église avec le puits en avant.
Une jeune femme est assise au puits d'Évangéline, profitant de la beauté du site avec les vignes sur la façade et les côtés de l'église-souvenir en arrière-plan.
Crédit : Centre d’études acadiennes Anselme-Chiasson, Université de Moncton, PB3-037

Une vue de face loin de l'église avec des arbres en avant.
Cette image de l'église-souvenir, encadrée par les arbres, contribue à créer l'illusion d'une entrée naturelle au parc de Grand-Pré.
Crédit : Centre d’études acadiennes Anselme-Chiasson, Université de Moncton, PB3-061

La Statue d’Évangéline

Cette statue de bronze, dévoilée le 29 juillet 1920 par le Dominion Atlantic Railway, (filiale du Canadien Pacifique), a été conçue par le célèbre sculpteur Canadien d'origine acadienne, Louis-Philippe Hébert (1850 à 1917) et réalisée par son fils, le sculpteur Henri Hébert (1884 à 1950).

Dans la création d'Hébert, Évangéline semble perpétuellement pleurer la perte de sa patrie, l'Acadie. Depuis un siècle, Évangéline pose sur son piédestal, mais son socle a maintenant besoin de réparations pour qu'elle puisse rester debout pendant encore 100 ans.

Un portrait de famille.
La famille de Louis-Philippe Hébert en 1896. Entre les parents de gauche à droite : Lucien, Blanche, Henri, Yvonne, Adrien et Pauline, qui a été l'inspiration pour la statue d'Évangéline.
Crédit : William Notman

Une photo de Pauline.
On voit ici Pauline en 1915 assise devant un autoportrait de son père, Louis-Philippe
Crédit : Gracieuseté

Une photo de la statue d'Évangéline.
En 1920, après une longue et tumultueuse aventure de la France à la Nouvelle-Écosse, Évangéline est enfin arrivée à Grand-Pré et sera élevée sur son piédestal.
Crédit : Centre d’études acadiennes Anselme-Chiasson, Université de Moncton, PA2-1414

Des gens rassemblés autour de la statue d'Évangéline pour son dévoilement.
Les visiteurs et les admirateurs de Longfellow se rassemblent autour de l'emblématique statue d'Évangéline. Elle a été dévoilée le 29 juillet 1920, à l’admiration des spectateurs bien habillés.
Crédit : Archives de la Nouvelle-Écosse

Un montage de  photos de la statue d'Évangéline à travers les quatre saisons.
La statue d'Évangéline traversant les saisons au Lieu historique national de Grand-Pré.
Crédit : Gracieuseté

La Croix d’Herbin | Le buste de Longfellow | Le monument des Planters de la Nouvelle-Angleterre (pré-loyalistes)

Le buste de Henry Wadsworth Longfellow.
Entre le puits Evangeline et la Croix d'Herbin, on trouve le buste dédié à Henry Wadsworth Longfellow (1807 à 1882), le célèbre auteur du poème Evangeline: A tale of Acadie. Il a été érigé par le gouvernement de la Nouvelle-Écosse et dévoilé en août 1955 pour commémorer le 200e anniversaire de la Déportation des Acadiens.
Crédit : André Audet Photography

Le buste de Henry Wadsworth Longfellow.
Sur la plaque sous la statue nous pouvons lire : « Évangéline » son évocation poignante d’amoureux acadiens exilés de Grand-Pré a consacré pour jamais dans le coeur des hommes le souvenir d’événements tragiques survenus il y a deux siècles.
Crédit : François Gaudet

Des gens rassemblés autour de la croix d'Herbin.
La croix de Herbin a été érigée en 1909 pour marquer l'emplacement du cimetière acadien et les plaques ont été ajoutées en 1925 en mémoire de John Frederic Herbin. Herbin a joué un rôle important dans le développement du « Parc de Grand-Pré » avant qu'il ne devienne un lieu historique national.
Crédit : Centre d’études acadiennes Anselme-Chiasson, Université de Moncton, PB3-0154

La croix d'Herbin.
La plaque sur la croix se lit comme suit : « In grateful remembrance of John Frederic Herbin whose memory was made sacred to the Acadian people by his benevolent interest in them, exemplified by his writings and his works. »
Crédit : André Audet Photography

Le monument des Planters.
Le Monument des Planters de la Nouvelle-Angleterre à Horton Landing commémore l'arrivée des colons dans la région de 1760 à 1763.
Crédit : François Gaudet

La Croix de la Déportation.
La Croix de la Déportation marque le lieu d'embarquement des Acadiens lors de la déportation de 1755.
Crédit : François Gaudet

Travaux de conservation 2020

La statue Évangéline avec l'église en arrière-plan entourée d'un échafaudage.
La statue d'Évangéline dans la première phase des travaux de conservation. À l'arrière-plan, on peut voir l'église en train d'être préparée pour ses travaux. Une vue improbable pour le site.
Crédit : François Gaudet

L'église couverte et entourée d'un échafaudage.
L'église souvenir de Grand-Pré fait l'objet d'importantes réparations et d'un entretien de conservation à l'extérieur afin de préserver sa longévité. Les travaux de restauration à effectuer comprennent : la maçonnerie de la façade extérieure, la fenêtre à lunette, les portes d'entrée et les fenêtres environnantes de l'église.
Crédit : François Gaudet

La statue Evangeline entourée d'une clôture métallique avec l'église en arrière-plan entourée d'un échafaudage.
Le site peut avoir une apparence différente de celle à laquelle vous êtes habitué. Alors que nous célébrons le 100e anniversaire de la statue d'Évangéline, nous veillons à ce qu'elle, ainsi que l'église-souvenir et les autres monuments du site, durent encore de nombreuses années. Le moment est idéal pour cette rénovation car l'église-souvenir fêtera son 100e anniversaire en 2022.
Crédit : François Gaudet

Il n'est pas trop tard pour contribuer

Si vous avez des photos historiques que vous aimeriez contribuer à notre exposition virtuelle de photos, cartes postales, histoires ou #SouvenirsDeParcs liés au passé de Grand-Pré, veuillez les envoyer à pc.grandpre.pc@canada.ca.