Les fouilles archéologiques ont permis de découvrir de nombreux trésors culturels : des objets des Premières Nations, des vestiges de maisons à Beaubassin et de bâtiments au Fort-Lawrence, des traces de jardins, de sentiers, de routes et de clôtures ainsi que divers signes de la mise à feu du village, du labourage des champs et de l’occupation du territoire.

Les efforts de conservation sur place incluent la surveillance et la conservation de l’habitat de plusieurs espèces en péril, notamment le hibou des marais, l’hirondelle rustique et le goglu des prés. La petite chauve-souris brune et la chauve-souris nordique sont aussi des espèces en voie de disparition qui nichent dans les alentours.