Depuis le milieu du XIXe siècle, le phare du cap Spear projette son faisceau lumineux du haut de ce promontoire. Il ne s'agit que du deuxième phare construit pour guider les marins le long des côtes rocheuses de Terre-Neuve; pourtant, en 1836, il y avait déjà deux siècles que l'île était peuplée! En 1810, un premier phare avait été installé à Fort Amherst, à l'entrée du havre de St. John's. En 1832, l'Assemblée législative nouvellement constituée lançait un programme de construction de phares pour rendre la navigation plus sécuritaire le long des côtes : c'est au cap Spear qu'il fut décidé de placer le deuxième phare, à cause de sa proximité du port de St. John's.

black and white image of a man cleaning a light mechanism
Frank Cantwell a été le gardien de phare au cap Spear de 1944 à 1968. Il était de la 5e génération de Cantwells à occuper ce poste.

C'est à Nicholas Croke et à William Parker, deux entrepreneurs de St. John's, qu'on a confié le soin de bâtir cet ouvrage. Les travaux ont débuté en 1834 ou au début de 1835. Le bâtiment original était une structure carrée de deux étages, dominée en son centre par la tour du phare. Le phare est entré en service en septembre 1836. En 1878, une corne de brume y était ajoutée pour aider les navigateurs à repérer l'entrée du havre de St. John's.

Le mécanisme du phare n'était pas neuf. Il avait été expédié du phare d'Inchkeith, sur la côte est de l'Écosse, où il servait depuis 1815. Des réflecteurs courbés concentraient et intensifiaient les feux de sept brûleurs Argand (du nom de leur inventeur Suisse). Brûleurs et réflecteurs étaient disposés sur un cadre métallique dont la rotation lente, assurée par un mécanisme d'horlogerie, produisait un faisceau de lumière blanche de 17 secondes suivi de 43 secondes d'obscurité.

Au gré des progrès de la technologie, le phare a connu diverses améliorations. Le dernier mécanisme en usage au phare du cap Spear a été un feu dioptrique en verre installé en 1912. D'abord alimenté au mazout, il a fonctionné à l'acétylène à partir de 1916, puis à l'électricité après 1930. En 1955, le mécanisme dioptrique était installé dans une nouvelle tour, à proximité du phare original.

black and white image of the historic lighthouse
Le phare dans les années 1970.

De nos jours, le premier phare du cap Spear a été restauré à son apparence d'environ 1839 et meublé à la façon des résidences de gardiens de phare à cette époque. Il est aujourd'hui le plus ancien phare encore intact de Terre-Neuve et Labrador.