Le lieu historique national du Cap-Spear est situé sur la pointe de terre la plus à l’est de tout le Canada. En raison de son emplacement stratégique, beaucoup de gens y ont vécu et travaillé pour diverses raisons.

C’est d’abord la difficulté de naviguer le long de cette côte rocheuse qui a mené des gens à cet endroit au milieu du XIXe siècle; ils y ont construit ce qui constitue aujourd’hui le plus ancien phare encore debout de Terre-Neuve-et-Labrador. Le cap Spear allait être habité par des gardiens de phare et leur famille pendant plus d’un siècle à partir de 1836.

Durant la Deuxième Guerre mondiale, beaucoup de nouveaux venus sont arrivés au cap, notamment des membres de l’Artillerie royale canadienne et de diverses forces américaines. Ces soldats étaient basés au fort du cap Spear, batterie de défense côtière ayant joué un grand rôle dans la bataille de l’Atlantique.

Depuis le début des années 1900, les gens de St. John’s et des collectivités environnantes se réunissent en famille au cap Spear pour y pique-niquer, cueillir des baies et observer les baleines et les icebergs.