Table des matières

© Sa Majesté la Reine du chef du Canada, représentée par le directeur général de l’Agence Parcs Canada, 2018.

This document is also available in English.

  • ISBN 978-0-660-27107-1
  • Catalogue R64-105/58-2018F-PDF

Pour obtenir de plus amples renseignements sur le plan directeur ou des questions connexes Lieu historique national de Signal Hill :

Mailing address:
Lieu historique national de signal hill P.O. Box 1268
St John's(T.-N.-L.)
Canada
A1C 5M9

Tél:
709-772-5367

Télécopieur:
709-772-6302


Sources des images de la page couverture

En haut, de gauche à droite : Eric Bartlett, Ritche Perez, Ritche Perez

En bas : Ritche Perez

Avant-Propos

Ministre de l'Environnement et du Changement climatique et ministre responsable de Parcs Canada

Les parcs nationaux, les lieux historiques nationaux et les aires marines nationales de conservation du Canada appartiennent à tous les Canadiens et Canadiennes et offrent des expériences authentiquement canadiennes.

Ces endroits spéciaux forment l'un des plus beaux et plus vastes réseaux d'aires patrimoniales naturelles et culturelles protégées au monde.

Le gouvernement s'est engagé à protéger notre patrimoine naturel et culturel, à élargir le réseau des aires protégées et à contribuer au rétablissement des espèces en péril. Nous devons en même temps continuer d’offrir de nouveaux programmes et activités innovateurs axés sur les visiteurs et la sensibilisation pour permettre à davantage de Canadiens et de Canadiennes de découvrir les sites de Parcs Canada et d’apprendre au sujet de notre histoire, environnement et culture.

Ce nouveau plan directeur du lieu historique national du Canada de Signal Hill vient appuyer cette vision.

Les plans directeurs sont élaborés dans le cadre de consultations et de contributions exhaustives de personnes et d'organismes divers, dont les peuples autochtones, des résidents locaux et régionaux, des visiteurs et l'équipe dévouée œuvrant à Parcs Canada.

Les parcs nationaux, les lieux historiques nationaux et les aires marines nationales de conservation sont une priorité pour le gouvernement du Canada. J'aimerais remercier tous ceux qui ont contribué à ce plan pour leur engagement et leur esprit de collaboration.

À titre de ministre responsable de Parcs Canada, j'applaudis cet effort concerté, et je suis heureuse d'approuver le Plan directeur du lieu historique national du Canada de Signal Hill.

Original signed by

Catherine McKenna
Ministre de l'Environnement et du Changement climatique et ministre responsable de Parcs Canada

Recommendations

Recommandé et l’original a été signé par

Daniel Watson
Directeur général de l’Agence
Parcs Canada

Trevor Swerdfager
Vice-président principal, Operations
Parcs Canada

William (Bill) Brake
Directeur d’unité de gestion
L’unité de gestion de l’est de Terre-Neuve
Parcs Canada

Résumé

Le lieu historique national (LHN) de Signal Hill est l’un des lieux historiques les plus emblématiques, les plus estimés et les plus visités du Canada. Il doit sa désignation de lieu historique national à son importance cruciale dans l’histoire de la défense et des communications au Canada. Surplombant le goulet (l’accès au port de St. John’s) et dominant la ville de St. John’s, le LHN de Signal Hill a joué deux rôles : bouclier militaire et passerelle de communication. Le promontoire Signal Hill protège St. John’s contre les attaques militaires, mais il joue aussi un rôle essentiel lié aux communications, reliant la ville et les navires marchands grâce aux pavillons de signalisation et reliant l’Europe et l’Amérique du Nord et l’Europe grâce au câble transatlantique et à la télécommunication sans fil.

D’abord établi comme « parc » historique national en 1958, LHN de Signal Hill continue d’accueillir les visiteurs du monde entier et d’enregistrer environ 750 000 visites-personnes par année. Il offre des panoramas grandioses, des randonnées non moins spectaculaires, des activités plongeant le visiteur dans le passé, des paysages culturels sans pareil et des installations modernes destinées aux visiteurs. En tant qu’intendant et gestionnaire de ce trésor historique, l’Agence Parcs Canada est chargée de protéger les ressources culturelles et naturelles de Signal Hill et de raconter l’histoire fascinante de ce lieu.

Le présent plan directeur, qui remplace celui de 2007, décrit les principaux objectifs que Parcs Canada entend réaliser au cours des 10 prochaines années :

  1. Continuer à protéger les ressources culturelles du lieu et leur valeur patrimoniale par l’application de pratiques efficaces de gestion des ressources culturelles.
  2. Augmenter de la visibilité nationale et internationale au moyen d’une promotion stratégique, de partenariats et d’activités de diffusion externe.
  3. Améliorer l’offre liée à l’expérience du visiteur (EV), et une plus grande collaboration avec les peuples autochtones, au moyen de nouveaux produits liés à l’expérience du visiteur et adaptés aux différents publics.
  4. Renforcer des relations avec les peuples autochtones, partenaires, intervenants et résidants au moyen de possibilités accrues de mobilisation du public.

Pendant la période d’application du plan directeur, Parcs Canada continuera de collaborer étroitement avec ses partenaires et les intervenants, notamment les membres des Premières Nations, pour réaliser ses objectifs et assurer la gestion continue et efficace du LHN de Signal Hill.

1.0 Introduction

Parcs Canada gère l’un des plus beaux et des plus vastes réseaux d’aires naturelles et historiques protégées de la planète. Son mandat consiste à protéger et à mettre en valeur ces lieux pour que puissent en profiter les générations d’aujourd’hui et de demain. Axée sur l’avenir, la gestion stratégique de chaque parc national, aire marine nationale de conservation, canal patrimonial et lieu historique national administré par Parcs Canada appuie la vision de l’Agence :

Les trésors historiques et naturels du Canada occuperont une place de choix au cœur de la vie des Canadiens, perpétuant ainsi un attachement profond à l’essence même du Canada.

L’Agence Parcs Canada, conformément à la Loi sur l’Agence Parcs Canada, doit rédiger un plan directeur pour les lieux historiques nationaux qu’elle administre. Le Plan directeur du lieu historique national du Canada de Signal Hill, après avoir été approuvé par la ministre responsable de Parcs Canada et déposé au Parlement, sert à la reddition des comptes de l’Agence envers la population canadienne et décrit de quelle façon l’équipe de gestion de ce lieu historique national obtiendra des résultats tangibles à l’appui de son mandat.

Nombre de Canadiens, dont les Autochtones, ont été invités à participer à la préparation du plan directeur et ont ainsi contribué à façonner l’orientation future du lieu historique national. Le plan énonce une orientation stratégique claire pour la gestion et l’exploitation du LHN de Signal Hill en présentant une vision, des stratégies clés et des objectifs. Parcs Canada rendra compte chaque année des progrès réalisés dans l’atteinte de ces objectifs et procédera à l’examen de ce plan tous les dix ans, ou plus tôt si nécessaire.

Le plan directeur n’est pas une fin en soi. L’Agence Parcs Canada favorisera un dialogue ouvert sur sa mise en œuvre pour s’assurer qu’il reste pertinent et significatif. Le plan sera l’axe autour duquel s’articulera l’engagement continu à l’égard de la gestion du LHN de Signal Hill dans les années à venir.

Carte 1 : Cadre régional
 
Cadre régional - Lieu historique national du Canada Signal Hill
Carte 2 : Lieu historique national du Canada Signal Hill
 
Lieu historique national du Canada Signal Hill

2.0 Importance du Lieu Historique National de Signal Hill

Situé à St. John’s, capitale de Terre-Neuve-et-Labrador, le LHN de Signal Hill est l’un des lieux les plus emblématiques du Canada; il a été désigné lieu historique national en 1951.

Administré par l’Unité de gestion de l’Est de Terre-Neuve (UGETN) de Parcs Canada, le lieu couvre une superficie de 106 hectares, soit la plus grande partie de la péninsule de Signal Hill. La bande de littoral sur la rive sud du goulet ajoutée en 1998 pour compléter le lieu désigné renferme le lieu historique national du Canada du Fort-Amherst et deux lieux historiques reconnus par le gouvernement de Terre-Neuve-et-Labrador : la batterie Frederick et South Castle. Bien que ces terres et ressources soient incluses dans le lieu désigné, Parcs Canada n’en est ni l’administrateur ni le propriétaire. L’administration est une responsabilité partagée entre le gouvernement de Terre-Neuve-et-Labrador, la Ville de St. John’s, des propriétaires fonciers privés, l’administration portuaire de St. John’s, la Fort Amherst Small Boat Basin Corporation et divers organismes du gouvernement fédéral, dont Pêches et Océans Canada et Transports Canada.

Les messages d’importance nationale de Signal Hill traduisent l’importance du lieu et sont communiqués au moyen de panneaux d’interprétation, de sites archéologiques partiellement restaurés, de paysages culturels sans pareil, de programmes d’interprétation et d’expositions multimédias.

Le promontoire Signal Hill doit son statut de lieu historique national à son association importante avec l’histoire de la défense et des communications au Canada. Ce message principal d’importance historique nationale est appuyé par plusieurs messages contextuels:

  • Le promontoire Signal Hill et la rive sud du goulet faisaient partie intégrante du système de défense de St. John’s et ont joué un rôle important dans la défense du Canada, des années 1640 à la Seconde Guerre mondiale.
  • Le promontoire Signal Hill a joué un rôle important dans la signalisation militaire de 1704 à 1870, environ. On utilisait des pavillons pour annoncer l’arrivée des navires, et les tirs des canons et des fusils cadençaient les activités militaires et avertissaient les marins en période de brouillard.
  • Outre sa vocation commémorative, la tour Cabot a été construite pour servir de tour de signalisation par pavillons, ce qu’elle a été de 1900 à 1958.
  • En 1901, Guglielmo Marconi captait le premier signal transatlantique sans fil à Signal Hill.
  • En 1909, on installait à cet endroit le premier câble transatlantique, qui toucha terre à l’anse Cuckold, fournissant la première liaison télégraphique directe de l’Irlande à St. John’s et à New York.
  • À l’occasion de l’une des premières démonstrations de la technologie de transmission de la voix sans fil, la Compagnie Marconi Canada a réussi à transmettre la voix humaine à une distance de 1200 km par-delà l’océan Atlantique, au moyen d’un téléphone sans fil, en 1920.

Aujourd’hui, le LHN de Signal Hill est une attraction patrimoniale emblématique qui enregistre environ 750 000 visites-personnes par année, ce qui en fait un des lieux historiques nationaux les plus visités au pays. Au sommet du promontoire Signal Hill se dresse la tour Cabot, l’un des bâtiments patrimoniaux les plus célèbres du Canada et un symbole immédiatement associé à Terre-Neuve-et-Labrador. Le lieu offre diverses possibilités liées à l’expérience du visiteur, notamment des programmes d’interprétation immersifs, des démonstrations militaires en costume d’époque, des expériences culinaires, des spectacles de musique et du théâtre, de spectaculaires sentiers de randonnée et un centre d’accueil moderne avec salle multimédia et expositions.

Le LHN de Signal Hill a une riche histoire qui n’a d’égales que ses caractéristiques naturelles spectaculaires et sa beauté sauvage. Malgré son emplacement urbain jouxtant le centre-ville de St. John’s, le LHN de Signal Hill est réellement un monde à part, et offre aux visiteurs la possibilité de faire de spectaculaires randonnées sur des promontoires exposés aux embruns, d’emprunter des sentiers centenaires et de traverser des zones forestières denses. Étant donné la diversité et l’étendue de ses paysages naturels, le LHN de Signal Hill offre l’expérience d’un parc naturel sauvage dans un environnement urbain; il est donc une option accessible pour les résidents qui souhaitent se rapprocher de la nature et de la culture dans un endroit de Parcs Canada, mais qui n’ont peut-être pas l’occasion de se rendre dans un parc national.

3.0 Contexte de Planification

Le LHN de Signal Hill bénéficie d’une grande visibilité auprès du public, aussi bien à l’échelle locale que nationale. Cher au cœur des résidents, le lieu émerveille les visiteurs. Du haut de son promontoire visible de toute la région de St. John’s, Signal Hill occupe une place de choix dans l’imaginaire collectif et est souvent mis en vedette dans les médias traditionnels et nouveaux. Les initiatives récentes liées à l’expérience du visiteur découlant du plan directeur précédent — surtout en ce qui a trait à l’élaboration de produits liés à l’expérience du visiteur, aux promotions, aux partenariats, aux nouveaux médias et aux médias sociaux — ont renforcé l’attachement du public cible pour le lieu. De plus, le LHN de Signal Hill a occupé une place de choix dans les initiatives prioritaires les plus récentes du gouvernement du Canada, telles que la commémoration de la guerre de 1812, les activités d’En Route vers 2017, les projets de commémoration des deux guerres mondiales, et les célébrations du 150e anniversaire de la Confédération. En faisant fond sur la place de choix qu’occupe le LHN de Signal Hill et sur sa contribution grandissante aux initiatives nationales, l’Agence Parcs Canada pourra profiter davantage de la grande visibilité de ce lieu historique, véritable emblème national, ainsi que des liens existants et possibles avec les publics cibles prioritaires.

Voici quelques-unes des réalisations découlant du plan directeur de 2007 du LHN de Signal Hill :

  • Rénovation du centre d’accueil, qui comprend maintenant une salle multimédia, des expositions et un café.
  • De solides relations de collaboration avec nos principaux partenaires sur place, dont le Tattoo de Signal Hill, la Society of Newfoundland Radio Amateurs et l’Historic Sites Association of Newfoundland and Labrador, pour réaliser des objectifs stratégiques communs et développer la présentation de toutes les facettes de l’histoire de Signal Hill, aussi bien en matière de défense que de communication.
  • Présence forte et dynamique du LHN de Signal Hill dans les médias sociaux, grâce aux plateformes de médias sociaux (Facebook, YouTube et Twitter).
  • Amélioration de l’expérience du visiteur grâce au renouvellement des panneaux d’orientation et d’interprétation sur place, surtout sur les sentiers du Cap-Nord et du Belvédère-des-Dames.
  • Nouvelles relations de collaboration avec des intervenants des secteurs du tourisme et des services pour favoriser une hausse de la fréquentation et offrir de nouvelles possibilités liées à l’expérience du visiteur.
  • Renouvellement des programmes d’interprétation du lieu en mettant l’accent sur des expériences immersives et interactives.
  • Hausse importante du nombre de visites payées en général et de la participation aux programmes liés à l’expérience du visiteur qui produisent des recettes.
  • Achèvement des fouilles archéologiques dans le secteur de Chain Rock, le long du goulet.
  • Achèvement d’importants travaux de réparation, de conservation et de restauration historique à la tour Cabot.
  • Grandes améliorations apportées à l’annexe du centre d’accueil pour favoriser de nouvelles possibilités d’offre de services d'accueil et générer des recettes.
  • Réparations importantes aux reconstructions des casernes de la batterie de la Reine.
  • Modification du tracé du chemin Signal Hill et construction de trottoirs pour améliorer la sécurité du public.
  • Modernisation du terrain de spectacle du Tattoo de Signal Hill, notamment l’aménagement paysager et l’installation d’une nouvelle zone d’observation.
  • Réparation et resurfaçage du terrain de stationnement et installation de nouvelles voies piétonnières.

Les investissements globaux dans les installations, l’infrastructure, les programmes liés à l’expérience du visiteur et les médias non personnels depuis l’adoption du dernier plan directeur totalisent environ 15 millions de dollars.

Le présent plan directeur énonce comment Parcs Canada entend tirer parti des réalisations découlant du dernier plan directeur, particulièrement en ce qui a trait à l’exploration de nouvelles possibilités de partenariat et de mobilisation, à l’établissement de liens avec de nouveaux publics cibles, à l’amélioration de l’offre liée à l’expérience du visiteur, et à la protection continue des ressources culturelles et naturelles du lieu. D’après tout ce qui a été accompli depuis l’adoption du plan directeur de 2007, et compte tenu des pratiques et des orientations de gestion actuelles, le LHN de Signal Hill est bien placé pour atteindre tous ces objectifs.

Toute réalisation prévue doit tenir compte de la difficulté toujours considérable, pour le LHN de Signal Hill, d’enregistrer un grand nombre de visites-personnes annuelles (environ 750 000), mais un nombre relativement faible de visites payées (environ 12 000), lesquelles ne générant donc que des recettes minimes à investir dans les installations destinées aux visiteurs, les services et les biens. Les visiteurs ne sont pas tenus de payer de droits d’entrée, sauf s’ils veulent accéder au centre d’accueil ou aux casernes de la batterie de la Reine, explorer le lieu dans le cadre d’une visite guidée commerciale ou participer à une activité spéciale ou à un programme payants. Grâce à la conception d’autres programmes payants liés à l’expérience du visiteur, à l’amélioration de l’offre de services de restauration au café du centre d’accueil et à la hausse des droits des visites guidées commerciales, nous avons commencé à créer d’autres possibilités de production de recettes pour nous aider à continuer d’offrir aux visiteurs des installations, des services et des biens de haute qualité.

Par ailleurs, l’annexe du centre d’accueil du LHN de Signal Hill apportera de nouvelles possibilités de production de recettes. Bâtiment polyvalent rattaché au centre d’accueil et pouvant accueillir plus de 100 personnes, elle offre une vue spectaculaire du port de St. John’s et du sommet du promontoire Signal Hill. L'annexe sert à une variété d'activités publiques en plus de sa vocation première comme lieu de formation d’entraînement au Tattoo de Signal Hill. Récemment, d’importantes rénovations ont été faites à l’annexe, qui comprend maintenant une cuisine commerciale entièrement équipée, de nouvelles toilettes et une grande terrasse extérieure. Grâce à ces améliorations, le bâtiment est parfaitement adapté à la tenue d’un large éventail d’activités publiques et privées.

La rénovation de l’annexe s’est faite à un bon moment. L’Université Mémorial de Terre-Neuve, s’affaire actuellement à rénover l’ancien hôtel Battery, voisin du LHN de Signal Hill, pour en faire une installation polyvalente et un centre de conférence. Ce centre, les installations récemment rénovées du LHN de Signal Hill et le Johnson GeoCentre auront l’occasion, ensemble, de répondre aux besoins du secteur des congrès et conférences, lequel devrait continuer de croître considérablement St. John’s au cours des prochaines années.

Les partenariats et les activités de mobilisation du LHN de Signal Hill ne ciblent pas que les organisations situées à St. John’s. L’UGETN a signé un protocole d’entente avec la Première Nation Miawpukek (PNM) en 2012 et avec la Première Nation Qalipu (PNQ) en 2017 pour une collaboration dans plusieurs secteurs, notamment l’emploi, le perfectionnement professionnel et la formation, la gestion du tourisme et la promotion croisée. De plus, l’UGETN travaille avec la PNM, la PNQ et d’autres organismes autochtones à l’élaboration et à la mise en œuvre de programmes liés à l’expérience du visiteur et de programmes de diffusion externe, ainsi qu’à l’organisation d’activités spéciales. Étant donné sa grande visibilité et son importance, le site pourrait devenir la plaque tournante des activités et des initiatives de réconciliation avec les Autochtones. Par la mobilisation des partenaires autochtones dans le respect et l'ouverture, nous définirons conjointement des initiatives mutuellement bénéfiques au LHN de Signal Hill.

Les activités spéciales qui ont lieu au LHN de Signal Hill, comme le salut au soleil à l’occasion de la fête du Canada, y attirent constamment des centaines de visiteurs et captivent l’attention du pays. Afin de tirer parti de la popularité de Signal Hill comme lieu où organiser des activités publiques, Parcs Canada met de l’avant de nouvelles activités d’envergure pour mobiliser les résidents et les visiteurs de nouvelles façons. Il suffit par exemple de penser au premier Gala des étoiles, au cours duquel on a dévoilé une nouvelle étoile des Fêtes fixée à la tour Cabot. Il y avait une foule nombreuse à la soirée, qui a aussi suscité l’intérêt des médias locaux et nationaux, et dont le point de départ était le lien qu’entretient la population avec l’étoile de la tour Cabot, une tradition des Fêtes à St. John’s depuis des décennies.

L’importance que donne Parcs Canada aux activités spéciales d’envergure, aux expériences améliorées offertes aux visiteurs et à la mobilisation accrue du public et des intervenants est renforcée par un engagement sans faille envers la protection des ressources culturelles. Dans la plus récente évaluation de l’intégrité commémorative du LHN de Signal Hill, effectuée en 2011, on a attribué la cote « stable » aux sites archéologiques. Parcs Canada continue de surveiller ces sites pour veiller à ce que soit cernée et atténuée toute menace aux ressources culturelles. Des mesures ont ainsi été prises pour répondre aux préoccupations formulées dans l’évaluation de l’intégrité commémorative concernant les dommages causés par l’infiltration de l’eau à la tour Cabot.

4.0 Vision

Dans 20 ans, le LHN de Signal Hill est un lieu phare dans le réseau des lieux historiques nationaux de Parcs Canada et un endroit où les Canadiens éprouvent un puissant sentiment d’attachement à leur héritage commun, grâce à une expérience du visiteur de haute qualité, à une mobilisation communautaire significative et à des partenariats efficaces. Le lieu offre un large éventail de possibilités innovantes et immersives liées à l’expérience du visiteur qui racontent l’histoire de ce lieu particulier et du rôle important qu’il a joué dans l’histoire des communications mondiales, surtout en tant que point de réception du premier signal sans fil transatlantique, ainsi que dans l’histoire mondiale de la défense, en tant qu’installation militaire importante pendant trois siècles et que lieu des derniers affrontements entre la France et la Grande-Bretagne lors de la guerre de Sept Ans. Parcs Canada mobilisera les partenaires autochtones de Terre-Neuve-et-Labrador et examinera avec eux les possibilités de mettre en valeur la culture, les récits et le patrimoine autochtones à Signal Hill. Les ressources naturelles et culturelles du lieu seront protégées, comprises, mises en valeur et accessibles. Le LHN de Signal Hill continue d’être l’une des principales attractions touristiques de Terre-Neuve-et-Labrador, ce que confirment les statistiques relatives aux visiteurs et les résultats aux sondages de satisfaction. Les résidents, tout comme l’ensemble des Canadiens, éprouvent un puissant sentiment d’attachement au lieu en raison de possibilités accrues de mobilisation du public et des intervenants et d’une sensibilisation du public au rôle de Parcs Canada et à l’offre liée à l’expérience du visiteur.

5.0 Stratégies Clés

Les priorités en matière de planification pour le LHN de Signal Hill seront atteintes au moyen d’un cadre de gestion axée sur les résultats comprenant quatre (4) stratégies clés et les objectifs et cibles connexes visant à mesurer les progrès.

Ces stratégies clés sont conçues pour être réalisables compte tenu du contexte de planification actuel. De pair avec ses partenaires, les intervenants et le public, l’Agence Parcs Canada mettra en œuvre ces stratégies en vue de réaliser la vision énoncée ci-dessus pour le LHN de Signal Hill.

Stratégie clé 1 :

Préserver les ressources culturelles et naturelles du LHN de Signal Hill ainsi que leur valeur patrimoniale.

Cette stratégie vise à éviter la perte ou la détérioration des ressources culturelles du lieu, notamment les paysages culturels et leurs vues connexes, les bâtiments, les sites archéologiques, les objets historiques et archéologiques, et de leur valeur patrimoniale en raison de phénomènes naturels ou d’actions humaines à l’intérieur ou à l’extérieur du lieu historique. Parcs Canada continuera de répertorier, de consigner et de surveiller les ressources culturelles du lieu historique et de prendre les mesures nécessaires pour les protéger, et fondera ses décisions de gestion sur des renseignements pertinents et fiables, conformément à la Politique sur la gestion des ressources culturelles de l’Agence.

De même, le promontoire Signal Hill continuera d’être mis en valeur pour sa beauté naturelle sauvage, ses paysages et ses vues panoramiques de l’océan Atlantique, du goulet et de St. John’s. Les ressources naturelles, telles que les paysages et leurs caractéristiques particulières, seront protégées et demeureront accessibles à tous les visiteurs.

Promoting the Destination

Objectif :

Les ressources culturelles et naturelles ainsi que leur valeur patrimoniale sont recensées, surveillées et protégées.

Cibles :

  • Un énoncé d'intégrité commémorative à jour ou un examen équivalent sera réalisé d'ici 2023.
  • Pendant la durée de ce plan directeur, l’état des ressources culturelles est stable ou s’améliore grâce à une surveillance continue, un entretien régulier et des interventions précises quand la situation l’exige.
  • Pendant la durée de ce plan directeur, un nouvel inventaire des ressources naturelles du LHN de Signal Hill est effectué et le plan de préservation du paysage est mis à jour.

Stratégie clé 2 :

Accroître la visibilité nationale par des promotions stratégiques, des partenariats et des activités de diffusion externe.

L’un des objectifs de cette stratégie sera d’explorer des possibilités d’accroître la visibilité nationale du LHN de Signal Hill dans le réseau des lieux historiques nationaux de Parcs Canada et d’augmenter les occasions de créer des liens significatifs avec les Canadiens. À cette fin, on cherchera à établir de nouvelles relations avec des partenaires, y compris les peuples autochtones et d’autres endroits administrés par Parcs Canada, ainsi qu’avec des organisations touristiques provinciales et nationales et des établissements voisins tels que le Johnson GeoCentre et les installations de la batterie gérées par l’Université Mémorial. En nouant et en entretenant des relations, nous créerons d’autres occasions de promotion du LHN de Signal Hill, de sensibilisation et d'éducation, et nous irons chercher de nouveaux publics cibles, comme celui du secteur des conférences et des congrès. Pour ce faire, Parcs Canada continuera de se rapprocher des Canadiens là où ils vivent, de renforcer les relations existantes avec d’autres lieux historiques liés à la défense et aux communications, particulièrement ceux du réseau de Parcs Canada, et d’accroître la visibilité et le prestige du lieu historique.

Objectif :

LHN de Signal Hill cible stratégiquement les investissements afin d’accroître la visibilité nationale et de se rapprocher efficacement des principaux groupes de la population comme les peuples autochtones, les jeunes, les Canadiens vivant en milieu urbain et les néo-Canadiens, ainsi que les segments de marché cible.

Cibles :

  • Davantage d'arrangements de partenariat (dont des ententes formelles de partenariat, des protocoles d'entente et d'autres mécanismes) donnant des résultats mutuellement avantageux pour le LHN de Signal Hill et les organisations partenaires des secteurs communautaire, sans but lucratif et privé.
  • Davantage de couverture médiatique nationale et internationale positive (médias traditionnels et médias sociaux) au sujet du LHN de Signal Hill.
  • Plus grande fréquentation et utilisation du LHN de Signal Hill par les segments de visiteurs et les marchés sous-représentés, comme les jeunes familles, les Néo-Canadiens, et les marchés des congrès, des conférences et des croisières.

Stratégie clé 3 :

Animer de nouvelles expériences du visiteur axées sur le marché, et mobiliser les peuples autochtones pour examiner les histoires et activités autochtones potentielles, afin d'offrir une expérience du visiteur en amélioration constante.

Parcs Canada adaptera l’expérience du visiteur pour atteindre des segments précis de la population qui sont sous-représentés à l’heure actuelle au LHN de Signal Hill, comme les Canadiens vivant en milieu urbain et âgés de 18 à 25 ans et les jeunes familles dont les parents ont de 25 à 44 ans. L’histoire des communications du lieu, notamment celle de Marconi connue à l’échelle internationale, sera bien mise en évidence dans l’ensemble de l'offre d'EV et Parcs Canada mobilisera les partenaires autochtones pour examiner conjointement les possibilités de programmes et d'activités de tourisme autochtone. Enfin, Parcs Canada maintiendra les sentiers existants, y compris le très fréquenté sentier North Head, afin qu’ils continuent de fournir des expériences inoubliables et de respecter toutes les exigences en matière de sécurité publique.

Objectif :

Une offre améliorée liée à l’expérience du visiteur qui invite le visiteur à vivre des expériences exceptionnelles, inoubliables et adaptées qui mettent en valeur les nombreux récits du LHN de Signal Hill, notamment ceux des cultures autochtones.

Cibles :

  • Miser sur les relations existantes avec les partenaires autochtones afin d’examiner conjointement les possibilités de présenter des histoires, du contenu et des activités autochtones dans le cadre de l'offre d'EV au LHN de Signal Hill
  • Plus de 90 % des visiteurs sont satisfaits de leur expérience au LHN de Signal Hill, comme le démontrent les résultats aux sondages du Programme d’information sur les visiteurs (PIV).
  • Plus de 90 % des visiteurs sont satisfaits de leur expérience au LHN de Signal Hill, comme le démontrent les résultats aux sondages du Programme d’information sur les visiteurs (PIV).
  • D’ici 2025, la proportion de visites payées dans le nombre total de visites-personnes au LHN de Signal Hill a augmenté de 25 % (ce qui correspond à environ 15 000).
  • D’ici 2025, la proportion de visiteurs de 18 à 25 ans au LHN de Signal Hill aura augmenté de 20 %, d’après les résultats des sondages sur la fréquentation et les rapports du PIV.

Stratégie clé 4 :

Renforcer les relations avec les partenaires autochtones, les membres de la collectivité, et les intervenants clés.

Par la promotion stratégique et des relations bénéfiques pour toutes les parties, Parcs Canada examinera les occasions de créer des liens importants entre le LHN de Signal Hill les groupes clés, dont les Autochtones, les Néo-Canadiens, les jeunes, les Canadiens vivant en milieux urbains, et les Canadiens francophones. De plus, Parcs Canada poursuivra les activités de mobilisation du public afin de communiquer régulièrement avec les résidents des environs de Signal Hill, y compris ceux qui vivent dans le village de Quidi Vidi et le Battery.

Objectif :

Qu’ils habitent à l’autre bout du pays ou à proximité du lieu historique, les Canadiens éprouvent un sentiment d’attachement au LHN de Signal Hill. Les résidents du quartier Signal Hill participent avec Parcs Canada à l’intendance de la riche histoire naturelle et culturelle protégée par les limites du lieu historique.

Cibles :

  • Possibilités accrues pour les Autochtones de participer avec le LHN de Signal à des activités de collaboration avec Parcs Canada et/ou des initiatives dirigées par les Autochtones.
  • Possibilités accrues pour les intervenants et les résidents de se rapprocher du LHN de Signal Hill, par exemple, par le biais de portes ouvertes, de groupes d’intervenants, et des médias sociaux.
  • Continuer d'offrir les populaires ateliers d'initiation au camping de Parcs Canada et de profiter des occasions de collaborer avec les partenaires et intervenants clés dans le cadre du programme.
  • Mettre en place un programme de bénévolat au LHN de Signal Hill qui donne aux membres du public la possibilité de consacrer leurs heures de bénévolat aux programmes et aux activités sur place.

6.0 Résumé de L’évaluation Environnementale Stratégique

Parcs Canada est responsable d’évaluer et d’atténuer les répercussions de ses mesures de gestion sur les écosystèmes et les ressources culturelles. La Directive du Cabinet sur l’évaluation environnementale des projets de politiques, de plans et de programmes, préparée par l’Agence canadienne d’évaluation environnementale, exige la réalisation d’une évaluation environnementale stratégique (EES) pour tous les plans et toutes les politiques qui sont considérés comment ayant une incidence environnementale positive ou négative et qui sont soumis au Cabinet ou à un ministre pour approbation.

Une évaluation environnementale stratégique a été entreprise pour ce plan directeur, et l’orientation qui s’y trouve en matière de gestion a été ajustée en fonction des conclusions tirées. La partie qui suit présente un sommaire de l’évaluation environnementale.

L’analyse préliminaire pour l’évaluation environnementale stratégique (EES) satisfait à l’ensemble des exigences relatives à l’EES pour le plan directeur du LHN de Signal Hill. Selon l’analyse préliminaire, il ne devrait y avoir aucune répercussion négative importante, ni aucun intérêt ou préoccupation du public ou des intervenants relativement aux mesures de gestion et aux objectifs présentés dans le plan directeur.