Les autochtones d'une époque récente

Les découvertes effectuées en 1990 par Dr Pricilla Renouf et son équipe révèlent la présence d'autochtones d'une époque récente à Port au Choix, à peu près au moment où les Paléo-esquimaux du Dorset ont disparu. Ces autochtones ont vécu sur l'île de Terre-Neuve de l'an 2000 à l'an 300 A.A., soit après les autochtones de l'Archaïque maritime. Dans les documents historiques d'il y a 300 ans, ces autochtones sont appelés "Béothuks".

À Port au Choix, deux groupes d'autochtones d'une époque récente ont été identifiés au site Spence. Le groupe le plus récent (v.1300 à 1400 A.A.) a été associé au complexe Beaches que l'on retrouve ailleurs dans l'île. Le groupe le plus ancien, découvert tout près de là, date de 1000 à 1800 A.A. et fait partie du complexe de Little Passage qui a habité l'île de 1000 à 300 A.A.

Les autochtones d'époque récente qui ont occupé Port au Choix ressemblaient davantage aux autochtones de l'Archaïque maritime que les Paléo-esquimaux. S'ils connaissaient moins l'élément marin que les Paléo-esquimaux, leur économie était plus diversifiée et ils utilisaient à la fois des ressources terrestres et maritimes. Ils se sont donc établis dans les anses abritées entourant l'agglomération moderne plutôt que sur la côte exposée de Philip's Garden. À partir de ces anses, ils pouvaient soit mettre leurs embarcations à l'eau, soit voyager à l'intérieur des terres.

Les autochtones de l'époque préhistorique occupaient la région de l'agglomération actuelle de Port au Choix et les environs, tandis que les Paléo-esquimaux vivaient plus loin, dans ce qui constitue aujourd'hui le site historique de Port au Choix. Il est donc probable que les sites autochtones ont été perturbés, alors que les sites paléo-esquimaux sont en grande partie demeurés intacts.

  • Histoire