Hometown Heroes

La participation du Canada à la Première Guerre mondiale (1914-1918) et à la Seconde Guerre mondiale (1939-1945) a touché toutes les communautés du pays, sans exception. L'Agence Parcs Canada invite les Canadiens et les Canadiennes à se joindre à elle afin de rendre hommage aux personnes de tous âges qui ont contribué à l'effort de guerre. Lors de ces conflits mondiaux, les civils et les soldats ont joué un rôle crucial dans la défense et l'édification non seulement de leurs communautés, mais aussi du pays tout entier. Découvrez les histoires remarquables de ces héros de chez nous.

Rendez hommage et exprimez votre reconnaissance à ces personnages pour le service qu'ils ont rendu en visitant les lieux historiques nationaux, les parcs nationaux et les aires marines nationales de conservation de Parcs Canada. Nous nous souviendrons d'eux...

Motosaku Akagi (1897-1976)

Le caporal Akagi était connu plus familièrement sous le nom de « Motorcycle Charlie ». Pendant la Seconde Guerre mondiale, il fut affecté au camp d’Utopia avant de partir à l’étranger avec le 8th Princess Louise (NB) Hussars.

Né à Cloverdale, en Colombie-Britannique, Motosaku épousa une jeune femme du comté de Charlotte, Romona Agnes Mona Homan (1918-1958), petite-fille du célèbre chasseur, trappeur et guide passamaquoddy, John Nicholas. Le couple repose dans le cimetière catholique de la paroisse St. Andrews, dans le comté de Charlotte.

James Alexander Stewart, O.N.B., D.F.C., C.A.

Le capitaine d’aviation Stewart, né à Glasgow en Écosse en 1922, sert d’abord dans la Royal Artillery, puis dans la Royal Air Force comme pilote d’appareils Hurricane et Typhoon. Abattu en 1944, il est interné dans deux camps de prisonniers de guerre ainsi qu’au camp de concentration de Buchenwald. On lui décerne la Croix du service distingué dans l’Aviation.

M. Stewart et sa famille s’installent au Nouveau-Brunswick en 1952. Il prendra sa retraite à titre de vice-président principal de l’entreprise Connors Bros. Limited. Il recevra également l’Ordre du Nouveau-Brunswick en 2002.

Clifford Malcolm Briggs (1923-1987)

Le soldat Briggs naît à Heathland, au Nouveau-Brunswick. Il se joint au Corps du génie royal canadien en 1942 et demeure en service jusqu’en 1945. Il est posté en Italie, en Hollande et en Belgique. Son frère Ronald Armstrong Briggs est tué en Italie en 1944.

M. Briggs épouse Clara Mary Daigle en 1957. Il travaillera comme mécanicien dans des entreprises de la région comme Clark Motor’s, Bricklin et Acadian Bus Lines.  

Mary Emma Nesbitt (1908-2009)

La lieutenant-commander Nesbitt est infirmière-major en chef dans la Marine royale du Canada pendant la Seconde Guerre mondiale. Elle demeurera en service jusqu’en 1960.

Mary Emma Nesbittest née à St. Stephen, fille d’Albert Nesbitt et de Rosebell Goss. Elle a été enseignante pendant plusieurs années avant de commencer sa carrière à l’hôpital Royal Victoria en 1933. Mme Nesbitt sera nommée infirmière militaire honoraire de Sa Majesté la Reine en 1956. 

Leonard James (Ben) Leland (1921-2011)

L’adjudant de 2e classe Leland est navigateur pour le Bomber Command de 1943 à 1945. Il vole à bord des bombardiers Halifax et Lancaster. M. Leland est en permission chez lui lorsque la guerre prend fin.

M. Leland est originaire de St. George et occupera divers emplois : tôlier d’aviation, conducteur d’autobus, propriétaire d’un taxi et travaillera par la suite pour la Société des alcools du Nouveau-Brunswick. Il épousera Margaret McVicar en 1947.

Heber Randolph Fitzsimmons (1890-1976)

Le soldat Fitzsimmons s’enrôle dans le 115e Bataillon en 1915 après deux années passées dans le 71e Régiment. Il est envoyé outre-mer et revient en 1919.

M. Fitzsimmons est né dans la paroisse de St. David au Nouveau-Brunswick en 1890. Il épouse Georgiana May Swift en 1915. Après la guerre, son épouse et lui vont habiter aux États-Unis, puis reviennent dans le comté de Charlotte, où il travaillera comme agriculteur.

Alward Elmer Scott (1920-1945)

Le commandant d’aviation Scott se joint à l’Aviation royale du Canada et sert au sein du 47e Escadron (Royal Air Force) en Extrême-Orient. Cet escadron utilise à la fois des appareils Beaufighter et Mosquito. M. Scott meurt en Birmanie et est enterré au cimetière militaire de Rangoon.

M. Scott est né à St. Stephen, fils d’Elmer Scott et d’Annie Mehan, qui se sont mariés en 1919.

John Perry Polk (1919-1943)

Le soldat Polk fait partie du Carleton and York Regiment, qui est posté en Italie. Il est tué au combat lors de la bataille de la Rivière Moro le 14 décembre 1943. Il est enterré au cimetière militaire canadien de la Moro en Italie.

M. Polk est né à St. Stephen en 1919, fils d’Harold Polk et de Rosanne Perry, qui se sont mariés en 1911.

Aubrey Roy Barry

L’aviateur-chef Barry se joint à l’Aviation royale du Canada en 1943. Il est membre de l’équipage du navire Detector du Commandement aérien de l’Est jusqu’en 1945.

M. Barry est né à Beaver Harbour en 1918. Il a épousé Ruby Sparks en 1939. Avant la guerre, il était conducteur de camion et pêcheur. Il continuera de pêcher après la guerre, notamment pendant cinq ans à Ceylan. Il prendra sa retraite de Pêches et Océans Canada en 1983. M. Barry demeure encore à Beaver Harbour.

LeRoy Taylor Goodeill (1898-1918)

Le soldat Goodeill s’enrôle dans le 115e Bataillon en 1916. Il est entraîné en Angleterre, puis est intégré au 26e Bataillon (Nouveau-Brunswick) en France. Il est tué au combat en décembre 1918. M. Goodeill est enterré au cimetière du verger de Wailly à Pas-de-Calais, en France.

Noel Blanchard Justason (1927-1999)

Le soldat Justason naît à Pennfield et grandit pas très loin de la base aérienne de Pennfield Ridge et du Camp Utopia. Il s’enrôle dans la milice en 1942 et dans le Corps d’infanterie en 1945. Il s’entraîne à Fredericton et à Utopia. La guerre prend fin juste avant qu’il soit envoyé outre-mer.

M. Justason travaillera comme plongeur autonome et guide agréé. Il terminera sa carrière comme gardien de phare au cap Enrage.


* Le coquelicot est une marque de commerce enregistrée de La Direction nationale de La Légion royale canadienne, employée sous licence.