En 1696, Benjamin Church, du Massachusetts, dirige une expédition contre l'Acadie en représailles à des attaques menées par les Français et les Amérindiens du Canada sur la frontière de la Nouvelle-Angleterre. Les troupes de Church se dirigent tout droit vers la colonie acadienne de Beaubassin, leur principale cible. En 1704, Church attaque à nouveau la région de Beaubassin avant de prendre d'assaut et de dévaster Grand-Pré. Ces offensives de 1696 et de 1704, un demi-siècle avant la construction des forts Beauséjour, Lawrence et Gaspareaux, montrent bien que la région de Chignectou était convoitée par la Nouvelle- Angleterre bien avant les années 1750.