Saviez-vous que 2020 marque le 100e anniversaire du Fort-Beauséjour – Fort-Cumberland en tant que Lieu historique national du Canada?

Bien que 2020 ne se soit pas déroulé comme prévu pour tout le monde, nous avons décidé de le célébrer virtuellement et d'inviter les gens à fouiller dans leurs souvenirs, et à nous aider à monter une exposition mémorable pour célébrer cet important jalon du fort!

Nous avons divisé les souvenirs reçus en quatre catégories

Des paysages magnifiques

Une vielle ferme dans un champ
Sur cette photo de 1979, de longs éclats de lumière percent le ciel et illuminent le bassin de Cumberland, tandis qu'une vieille grange se dresse comme une sentinelle solitaire au-dessus des marais de Tantramar, au pied du fort.
Crédit : Thaddeus Holownia

Un chemin de fer dans un champ
Des lignes parallèles de chemin de fer et de clôture traversent les digues en direction de l'île Tonge et du Fort-Beauséjour - Fort-Cumberland.
Crédit : Thaddeus Holownia

Vue aérienne du fort et de son environnement
Belle vue aérienne en noir et blanc du fort en forme d'étoile regardant vers le sud et mettant en évidence l'importance des terres agricoles autour du fort au début des années 1900.
Crédit : Archives provinciales du Nouveau-Brunswick, P1-149.11

Vue du fort du côté ouest
Point de vue amusant des canons placés dans l’éperon du fort, vers 1930.
Crédit : Archives provinciales du Nouveau-Brunswick, P93-W-133

Une structure en forme de U et le musée
Ciel dégagé et vieilles voitures! Cette photo montre la poudrière britannique, le puits et le musée au premier plan. Le Lodge, la maison du gardien, le bâtiment du Steakhouse Drury Lane et les granges sont en arrière-plan, avec une vue sur le bassin de Cumberland et l'île Tonge.
Crédit : Archives provinciales du Nouveau-Brunswick, PB3-111

Un champ enneigé
Vue quasi désertique du marais en hiver. Pouvez-vous apercevoir le train à l'horizon?
Crédit : Thaddeus Holownia

Un dessin du paysage
Vue du fort dessinée à la main par l’artiste Arthur Wendell Phillips Lawson, Canadien, 1898 - 1952, gravure : Fort-Beauséjour, avant 1939, gravure sur papier vélin. John Clarence Webster Canadiana Collection.
Crédit : Musée du Nouveau-Brunswick, W319

Un chemin de fer dans un champ
Vue ouest du fort surplombant les digues en été.
Crédit : Thaddeus Holownia
Caractéristiques du fort

Un archéologue au travail
Brosser soigneusement la terre d'une bouteille en verre est un travail méticuleux pour cet archéologue! À la fin des années 1960 et au début des années 1970, de nombreuses fouilles archéologiques ont été réalisées au Fort-Beauséjour - Fort-Cumberland comme en témoigne cet exemple.
Crédit : Parcs Canada

Un archéologue au travail

Un vieux tonneau en bois
Ce tonneau en bois, magnifiquement préservé, est soigneusement dévoilé par un archéologue au Fort-Beauséjour - Fort-Cumberland dans les années 1960. Des provisions telles que de la farine, des haricots et des pois secs étaient entreposés dans ces tonneaux.
Crédit : Parcs Canada

Vue aérienne du fort
Cette vue aérienne imposante vous permet de voir la forme d'étoile parfaite du fort.
Crédit : Parcs Canada

Un canon
Remarquez-vous quelque chose de différent dans cette photo? C'était à l'origine une image en noir et blanc; la couleur a été ajoutée par la suite pour la rendre plus intéressante!
Crédit : Centre d’études acadiennes Anselme-Chiasson, CP1.0309

Une vielle structure de briques
Vestiges de la poudrière britannique en pierre, vers la fin des années 1890.
Crédit : Archives provinciales du Nouveau-Brunswick, P33-136

Une vielle structure de briques
De l'intérieur des ruines de la poudrière britannique en pierre, on voit le puits, et en haut sur le bastion, le monument et le mortier.
Crédit : Archives provinciales du Nouveau-Brunswick, P93-W-64w

Vue du fort du côté ouest
Vue de l'extérieur du fort, en regardant le vieux puits britannique, la poudrière et la courtine de pierre. Remarquez la signalisation d'époque?
Crédit : Archives provinciales du Nouveau-Brunswick, P93-W-136

Vue intérieur du musée
Intérieur du musée original, construit en 1935-36 par Ambrose Wheeler. Notez les plafonds, les grandes fenêtres et le sol carrelé. Une variété d'objets, dont des fusils à silex, la chaise du colonel Joseph Morse, une cloche, des cartes, des plans et des images, sont tous exposés symétriquement dans cette belle salle.
Crédit : Archives provinciales du Nouveau-Brunswick, P93-W-230
Vue intérieur du musée
Le côté opposé de cette même belle salle, présentant plus d'objets et d'artefacts. Pouvez-vous trouver le panier mi'gmaq décoré de piquants de porc-épic, le sabot acadien et les moules à bougies en métal?
Crédit : Archives provinciales du Nouveau-Brunswick, P93-W-233
Visages au fort

Trois hommes déplaçant un canon
Cette photo de 1890 montre un canon de 5800 livres déplacé d'un wagon à une plate-forme, en utilisant une structure « gin ». L'homme en gilet et pantalon sombres serait John Clarence Webster, l'un des premiers membres de la Commission des lieux et monuments historiques du Canada et le conservateur honoraire du musée du Fort-Beauséjour.
Crédit : Parcs Canada

Cinq hommes déplaçant un canon
À l'intérieur du fort, six travailleurs non identifiés déplacent un canon dans les années 1930 en le faisant rouler sur des planches de bois. À l'arrière-plan, on aperçoit un monument en pierre et le bâtiment qui deviendra plus tard le « Drury Lane Steakhouse ».
Crédit : Parcs Canada

Une photo de groupe
Des travailleurs du fort prennent une pause de leur dur labeur en posant pour une photo. Nous aimerions savoir qui sont ces personnes. Les connaissez-vous?
Crédit : Archives provinciales du Nouveau-Brunswick, PB3-064

Un édifice historique
Ces visiteurs sont tous habillés pour voir le nouveau musée, construit par Ambrose Wheeler de Moncton en 1936. Notez le toit en cuivre et le motif de la fleur de lys dans les volets des fenêtres.
Crédit : Archives provinciales du Nouveau-Brunswick, PB3-110

Un édifice historique
Ces personnes se tiennent à côté du musée du fort nouvellement construit. Pouvez-vous deviner la date de cette photo en regardant les voitures - années 1930, 1940?
Crédit : Archives provinciales du Nouveau-Brunswick, P253-285
Cartes postales et publications

Ces 5 cartes postales en noir et blanc étaient imprimées et vendues pour promouvoir le lieu historique national du Fort-Beauséjour – Fort-Cumberland il y a plusieurs années.

Une ancienne cloche
Cloche de bronze pesant 250 livres, du village de Beaubassin.
Crédit : Centre d’études acadiennes Anselme-Chiasson, CP1-0307

Une ancienne structure en forme de U
Poudrière
Crédit : Centre d’études acadiennes Anselme-Chiasson, CP1-0307.1

Un édifice historique
Musée
Crédit : Centre d’études acadiennes Anselme-Chiasson, CP1-0307.2

Un champs buteu formant une étoile à cinq pointes
Vue aérienne du fort en forme d'étoile.
Crédit : Centre d’études acadiennes Anselme-Chiasson, CP1-0307.5

De anciens artefacts à l'intérieur d'un musée
L'intérieur du musée.

Crédit : Centre d’études acadiennes Anselme-Chiasson, CP1-0307.7

Un timbre de lettre
Ce timbre original, représentant le Fort-Beauséjour - Fort-Cumberland, a été émis par Postes Canada en 1983 dans le cadre d'une série commémorative de 10 forts sélectionnés à travers le Canada.
Crédit : Parcs Canada

Anciens guides et brochures

Il n'est pas trop tard pour contribuer

Les personnes intéressées à contribuer à l'exposition peuvent partager en toute sécurité leurs photos, cartes postales, histoires ou #SouvenirsdeParcs reliés au fort en les envoyant au personnel du site par courriel au : pc.fortbc.pc@canada.ca

Pour en savoir plus sur l'histoire du fort, visitez notre page sur l'Histoire et culture.