Louis Riel est né le 22 octobre 1844. Ce chef de la Nation métisse est le fondateur de la province du Manitoba.

C’est Louis Riel, le père du Manitoba, qui a nommé la province. Il a également été le premier chef de l’Assemblée législative Assiniboia, l’organe législatif établi pour le gouvernement provisoire qui a permis au Manitoba de faire partie de la Confédération en 1870.

C’est à lui que l’on attribue la création de la Liste des droits, mettant l’accent sur les droits culturels et linguistiques, ainsi que sur les droits des minorités. Cette liste a aussi servi de fondement à l’Acte du Manitoba.

Louis Riel a été élu député à la Chambre des communes à Ottawa à trois reprises. Même s’il a fait un serment d’allégeance à la reine Victoria et signé son nom sur le registre, il n’a jamais réussi à occuper son siège en raison de pressions politiques.

Malgré ses nombreuses réussites, il a fait, de son vivant, des sacrifices pour le bien de la Nation métisse, mais aussi pour les Premières Nations, les Anglais et les Français installés au Manitoba. Il a dirigé deux mouvements de résistance dans le but de défendre les droits politiques et fonciers des Métis, au Manitoba en 1869-1970, puis en Saskatchewan en 1885.

De nos jours, les Manitobains célèbrent la vie de Louis Riel le troisième lundi de février de chaque année. Il s’agit d’un jour férié reconnu dans la province. Ailleurs au Canada, les gens rendent hommage à Louis Riel le 16 novembre. Cette date marque le jour où il a donné sa vie pour la Nation métisse.

Apprenez-en plus sur Louis Riel, sa famille et les Métis au lieu historique national de la Maison-Riel. C’est là qu’habitait la famille de Louis Riel. Après son décès, sa dépouille a été renvoyée chez lui pour y être exposée avant son enterrement au cimetière de la cathédrale de St. Boniface. Une plaque de la Commission des lieux et monuments historiques du Canada commémore Louis Riel à titre de personnage historique national.