Groupe de six personnes sur scène dans leur tenue d’apparat. L’un des hommes du groupe s’adresse à la foule.
Le chef Dennis Meeches a prononcé quelques mots
lors du dévoilement de l’exposition des anciens
drapeaux au lieu historique national de Lower
Fort Garry le 3 août 2017. De gauche à droite :
Chef Lance Roulette, Première Nation ojibway de
Sandy Bay; Chef Jim Bear, Nation ojibway de
Brokenhead; Chef Glenn Hudson, Première Nation
de Peguis; Chef Dennis Meeches, Première Nation
de Long Plain; Conseillère Marilyn Courchene,
Première Nation de Sagkeeng; Sage Ernest Daniels,
représentant la Première Nation de Swan Lake.

De concert avec des dirigeants et des représentants des Premières Nations signataires du Traité no 1 et un ministre de la Couronne, Parcs Canada a dévoilé l’exposition des anciens drapeaux au lieu historique national de Lower Fort Garry le 3 août 2017 pour commémorer la signature de ce traité à Lower Fort Garry à la même date en 1871.

Cette exposition permanente, qui symbolise l’importance de cet accord historique conclu par la Couronne et les Premières Nations, présente le drapeau de chaque Première Nation signataire, celui du Canada et celui de l’Union royale. Elle souligne également les liens qui unissent les Premières Nations signataires à Lower Fort Garry, des liens qui ne se sont jamais démentis.

Voici les sept Premières Nations représentées dans l’exposition : la Première Nation de Peguis, la Première Nation de Sagkeeng, la Nation ojibway de Brokenhead, la Première Nation anishinabe de Roseau River, la Première Nation de Long Plain, la Première Nation ojibway de Sandy Bay et la Première Nation de Swan Lake.

Dans l’allocution prononcée lors de la cérémonie de dévoilement, les chefs et leurs délégués ont indiqué que l’exposition des anciens drapeaux contribuait à l’établissement d’une relation constructive entre le Canada et les Premières Nations.

« Aujourd’hui, nous avons devant nous un excellent exemple de réconciliation », a affirmé Dennis Meeches, chef de la Première Nation de Long Plain, dans son allocution.

L’exposition se trouve dans une aire ouverte juste à l’extérieur des murs en pierre du fort, et elle est accessible au public à longueur d’année. Des panneaux d’interprétation permanents viendront s’y ajouter avant l’été 2018. Les visiteurs y verront une carte du territoire visé par le Traité no 1 et pourront se renseigner sur chacune des Premières Nations signataires et sur l’importance de l’exposition, qui est présentée en français, en anglais et dans la langue de chaque Première Nation. Cette imposante exposition de drapeaux est visible depuis la route avoisinante, et elle attire chaque jour l’attention et l’intérêt des automobilistes qui passent près du lieu historique.