1885
Sculpteur : William Henry Jackson (1861-1952)
Chêne
Lieu historique national de Lower Fort Garry
HG.64.20.2

Le buste en chêne (format miniature) de Louis Riel a été sculpté par William Henry Jackson (1861-1952) alors qu’il était interné dans un asile, le Manitoba Asylum. En décembre 1884, il est secrétaire de la North-West Settlers' Union. Louis Riel et W.H. Jackson rédigent une pétition à l’intention du gouvernement fédéral pour faire pression en faveur des droits des Métis. Après la rébellion de 1885, W.H. Jackson et Louis Riel sont capturés et subissent un procès. Toutefois, en raison des préoccupations quant à sa santé mentale, W.H. Jackson est déclaré non coupable et admis au Manitoba Asylum à Lower Fort Garry. L’asile, qui a ensuite déménagé à Selkirk, est le premier asile au Manitoba. L’établissement dirigé par le Dr David Young est reconnu pour l’importance accordée à la thérapie et à son traitement humanitaire des patients hospitalisés comparativement aux autres hôpitaux psychiatriques situés dans l’est du Canada et en Europe. Dans son journal le 14 août 1885, le Dr Young décrivait W.H. Jackson comme un homme « plutôt maigre » ayant une « profonde admiration pour Louis Riel » et sa cause [traduction]. Plus tard cette année-là, W.H. Jackson offrait au Dr Young la sculpture en miniature de Riel. Par la suite, il s’est enfui de l’asile et s’est établi d’abord à Chicago, puis à New York.

La sculpture sur bois, fixée à un support de bois à trois pièces, représente Louis Riel barbu et porte l’inscription « Louis David Riel » sur le devant et les côtés du buste. Au fil du temps, le bois sec s’est fendu à certains endroits et le support de fixation a été endommagé par une vis moderne. En 1992, Parcs Canada s’est occupé de préserver l’artéfact pour empêcher toute détérioration future. Le socle du buste a été démonté, et la vis a été retirée. De vieux joints de colle ont été nettoyés, et les fissures ont été remplies de colle fraîche pour améliorer l’aspect du bois et pour freiner une fissuration plus sérieuse. Le support et le buste ont ensuite été assemblés soigneusement, et des retouches ont été apportées là où il y avait des inégalités dans l’aspect de la surface du bois.