Après la répression de la résistance des Métis et l'installation des Autochtones inscrits dans des réserves, le gouvernement canadien a arpenté des millions d'hectares en prévision de l'arrivée massive d'immigrants européens. Cet afflux était le résultat direct de la campagne de promotion du gouvernement qui encourageait l'immigration, la colonisation et la construction du chemin de fer dans l'Ouest du Canada. Entre 1870 et 1886, la petite colonie de Winnipeg est devenue le principal centre métropolitain de l'Ouest ainsi qu'une « porte d'entrée vers l'Ouest canadien ». La population du Manitoba est passé de 25 000 en 1871 à 150 000 en 1891, le principal établissement étant celui qui continuait à s'étendre autour de La Fourche.



Carrefour de l'avenue Portage et de la rue Main en 1872
Carrefour de l'avenue Portage et de la
rue Main en 1872

© Archives national du Canada / PA-66785
La rue Main en 1889
La rue Main en 1889
© Archives national du Canada / PA-66785