Railyards
Gare de triage

Tout au long des années 1800, l'agriculture dans le sud du Manitoba était aux prises avec un grave problème : durant les bonnes années, les surplus étaient gaspillés puisqu'il n'y avait aucun moyen de les acheminer à d'autres marchés, et durant les années maigres, aucune nourriture ne pouvait être importée rapidement, ce qui signifiait qu'il fallait avoir recours à d'autres moyens d'approvisionnement, comme la chasse aux bisons. La solution à ce dilemme résidait dans la construction d'un chemin de fer qui relierait le Manitoba à des ports qui ne subissaient pas l'engel et par conséquent, aux marchés mondiaux.

La Fourche a été l'un des lieux cruciaux de l'avènement du chemin de fer dans les prairies. Les cours ferroviaires du Northern Pacific and Manitoba Railroad, du chemin de fer Canadien du Nord, du Grand Trunk Pacific Railway et du Canadien National ont envahi la Fourche, éliminant pratiquement toute trace des constructions antérieures.

Bon nombre des bâtiments qui se dressent aujourd'hui à la Fourche datent de cette période. La gare Union (1908-1911), conçue et construite par Warren et Wetmore Architects (les architectes qui ont conçu la Grand Central Station à New York), sert encore de gare de passagers et d'édifice à bureaux. Le Bridge and Building Structure (1889) abrite maintenant le Musée des enfants du Manitoba. Le National Cartage Building est devenu le Johnston Terminal . Quant aux écuries du Grand Trunk Pacific Railway (1909-1912) et du Great Northern Railway (chemin de fer le Grand Nord du Canada), ils ont été réunis et constituent aujourd'hui le Marché de La Fourche.