Année d’excavation : 1990
Matériel : Verre
Numéro d’enregistrement : 21K54R9-3

Les perles de verre importées d’Europe constituaient un article d’échange populaire à l’époque de la traite des fourrures chez les Premières Nations et les Métis. Les perles servaient à décorer les vêtements et à fabriquer des accessoires, comme des boucles d’oreille, des colliers et des parures pour la chevelure. Les Premières Nations et les Métis apportaient leurs fourrures à la Compagnie pour les échanger contre des perles de verre.