MAINTENANT OUVERT après des rénovations.

La Première Nation Kwantlen approvisionne en nourriture le fort Langley depuis l’établissement du poste de traite de la Compagnie de la Baie d’Hudson en 1827. Les Kwantlen venaient y échanger des saumons qui étaient ensuite salés et expédiés à Hawaii. Bientôt, les exportations de saumon s’avèrent plus profitables que la traite des fourrures à tel point que l’on aurait bien pu parler de « l’ère de la traite du saumon ». Les Kwantlen apportaient aussi des canneberges sauvages et aidaient aux récoltes de la pomme de terre et d’autres produits de la ferme.

De nos jours, Seyem’ Qwantlen Development permet aux visiteurs du Lieu historique national du Fort-Langley de se restaurer au nouveau café appelé leləm’ au fort. Le directeur général se fait un plaisir d’offrir des aliments sur le thème historique pour des événements spéciaux, des locations et pour les visiteurs quotidiens au lieu historique national. Une gamme de boissons expresso, thés, bières, vins, crème glacée, pâtisseries et casse-croûte vient agrémenter la liste de produits offerts.

Le café est lui-même décoré de pièces d’artisanat traditionnel réalisées par des artistes des Premières Nations, notamment de la communauté Kwantlen.