Transcription [Musique]

« [Logos de Parcs Canada] »

[Vue aérienne du phare de Fisgard]

Texte animé : Travaux de restauration aux lieux historiques nationaux Fort Rodd Hill et du Phare-de-Fisgard. Donnons un avenir à notre passé!

Texte animé : Île de Vancouver (Colombie-Britannique)

<>J’aimerais que les gens qui viennent ici et se promènent sur le site repartent avec une meilleure idée de la complexité de l’histoire du Canada. De très nombreux éléments y sont superposés.

[Images captées par drone du fort Rodd Hill et du phare de Fisgard]

Texte animé : Le fort Rodd Hill est l’une des seules fortifications militaires côtières du XIXe siècle encore intactes au Canada.

Texte animé : Il est situé sur les territoires traditionnels des Premières Nations des Songhees et d’Esquimalt, qui entretiennent toujours des relations privilégiées avec ces terres.

Texte animé : Le fort a été construit dans les années 1890 pour protéger la base navale d’Esquimalt, sur l’île de Vancouver.

Texte animé : Il a ensuite été intégré au système de défense côtière du Canada durant les deux guerres mondiales.

Texte animé : Après un siècle, bon nombre des structures de béton commençaient à se détériorer.

#REF!

Nous sommes dans un milieu très humide et très salé, sur la côte Ouest du

[Images panoramiques de l’emplacement du fort Rodd Hill sur la côte]

Canada

[Images panoramiques de l’emplacement du fort Rodd Hill sur la côte]

et cela entraîne une détérioration très rapide

Texte animé : Kate Humble – Historienne et conservatrice, Lieux Historiques Nationaux Fort Rodd Hill et Du Phare-de-Fisgard

"

des matériaux de construction. " C’est donc toujours difficile de rester

[Montage de travaux d’entretien effectués au fort Rodd Hill et au phare de Fisgard]

à jour dans les travaux d’entretien.

Texte animé : En 2015, le gouvernement du Canada a investi 10 millions de dollars dans la restauration des bâtiments du fort Rodd Hill et du phare de Fisgard.

[Illustration du fort Rodd Hill et du phare de Fisgard mettant en évidence la batterie supérieure]

[Animated text : Batterie supérieure, construite en 1895]

[Kate Humble debout à l’intérieur de la batterie supérieure]

Comme vous pouvez le voir, nous nous trouvons en ce moment dans un endroit sec très agréable.

"

[Montage de la batterie supérieure avant les travaux]

" #REF! Mais si vous étiez venus il y a deux ans, avant les travaux de restauration, tout aurait été mouillé.

#REF! l’eau coulait en rideaux le long des parois du bâtiment, certaines briques se détachaient en raison de l’humidité et de la condensation…

[Images captées par drone du fort Rodd Hill et du phare de Fisgard]

Dans le cadre des travaux, on a " enlevé les 4,5 m de terre " qui recouvrent le dépôt de munitions. On a ensuite installé une #REF! puis remis la terre par-dessus,

[Montage d’images aériennes montrant la réalisation des travaux de restauration]

et ressemé des herbes indigènes. Aujourd’hui, même en plein cœur de l’hiver par une journée pluvieuse,

"

[Montage de l’intérieur de la batterie supérieure après les travaux]

" #REF! [Musique]

[Illustration du fort Rodd Hill et du phare de Fisgard mettant en vedette le projecteur]

Texte animé : Projecteur dissimulé, construit en 1940

[Montage de plans panoramiques du projecteur dissimulé du fort Rodd Hill]

on peut voir sur la plage ce qui ressemble à un vieux hangar à bateaux fait de bois

#REF! le bâtiment est fait de métal et non de bois, et il comporte

[Montage de l’intérieur du projecteur dissimulé]

à l’avant des portes coulissantes qui, une fois ouvertes, révèlent un énorme projecteur électrique alimenté par un moteur diésel. Les concepteurs

[Montage mettant en vedette l’extérieur du projecteur]

du bâtiment ont imité des planches verticales, allant jusqu’à reproduire les nœuds du bois et la toiture de bois d’un hangar à bateaux.

[Kate Humble, historienne et conservatrice, s’adresse à la caméra]

Si vous descendez jusque là aujourd’hui, vous constaterez que les travaux de restauration ont été menés de main de maître Le béton du socle a été remis en état, tous les éléments de métal été nettoyés et repeints,

[Photo historique en noir et blanc du projecteur dissimulé, avec transition vers le projecteur remis en état]

"

[Vue aérienne du phare de Fisgard]

"

et bien sûr, on a conservé le camouflage d’origine datant de la

#REF! et visant à dissimuler aux navires ennemis la présence du projecteur.

[Illustration du fort Rodd Hill et du phare de Fisgard mettant en vedette le quartier de l’adjudant]

Texte animé : Quartier de l’adjudant, construit en 1897

Texte animé : Ce bâtiment a abrité la famille des adjudants qui ont géré le fort entre les guerres.

Texte animé : La famille la plus célèbre à avoir habité ici est celle des Buxton; ils ont élevé 14 enfants dans une maison de deux chambres.

[Photo historique en noir et blanc de la famille Buxton]

[Musique] Dans le cadre des travaux de restauration effectués dans les dernières années, #REF! On a tout d’abord

[Collage photo du processus de restauration au quartier de l’adjudant]

remplacé le toit en bardeaux, puis refait la maçonnerie en brique extérieure en de nombreux endroits,

#REF! De gros espaces se creusaient entre les briques; l’eau s’infiltrait donc dans les briques

"

[Kate Humble, historienne et conservatrice, s’adresse à la caméra]

"

mêmes, causant leur détérioration. Des morceaux de briques

[Collage photo du processus de restauration au quartier de l’adjudant]

se détachaient. Les travaux menés ici ont été faits avec une grande minutie et ont permis de sauver l’enveloppe

#REF! [Musique]

Texte animé : Durant les travaux, Parcs Canada a découvert non seulement des vestiges des opérations militaires, mais aussi des traces de la vie quotidienne.

Je trouve cet endroit fascinant.

[Montage panoramique des terrains du fort Rodd Hill et du phare de Fisgard]

Les visiteurs s’attendent à voir un fort miliaire datant des années 1890,

[Montage panoramique des terrains du fort Rodd Hill et du phare de Fisgard]

mais on ne parle pas assez de la vie de famille des gens qui vivaient ici.

[Montage panoramique des terrains du fort Rodd Hill et du phare de Fisgard]

Parmi les travaux importants effectués, on a restauré des structures souterraines des tuyaux d’alimentation en eau et d’égout, et quelques lignes de transport d’électricité.

[Collage photo des travaux de restauration de tuyaux d’alimentation en eau et d’égout, et de lignes de transport d’électricité]

#REF! , et on découvre des pans de leur vie en fouillant le sol où ils ont dû jouer : de petits objets comme de minuscules

"

[Photos d’yeux de poupée en verre]

"

yeux de poupée en verre,

[Photo d’une tasse à thé rustique]

ou même les restes d’un service à thé pour enfants. On ne s’attendait pas à faire ce genre de découvertes.

"

[Montage panoramique des terrains du fort Rodd Hill et du phare de Fisgard]

"

Au fort Rodd Hill et au phare de Fisgard, les enfants peuvent courir,

[Montage d’images aériennes et panoramiques du lieu historique montrant des visiteurs profitant de la vue]

#REF! et ouvrir les portes. Venez tisser des liens physiques avec notre histoire!

Texte animé : En protégeant ce lieu historique, nous donnons un avenir à notre passé pour pouvoir continuer de faire connaître celui-ci aux prochaines générations.

Texte animé : Pour en savoir plus sur les travaux de restauration du fort Rodd Hill et du phare de Fisgard, visitez le www.pc.gc.ca/fr/lhn-nhs/bc/fortroddhill/visit/visit5

Texte animé : Ou venez en personne visiter le lieu historique nouvellement remis en état (nous avons rajeuni de 100 ans)!

[Sources :]

"

[Logo de Parcs Canada. Aimez. Commentez. Partagez. PC.GC.CA Logos des médias sociaux]

"

Nous avons rajeuni de 100 ans!

En 2015, le gouvernement du Canada a investi 10 millions de dollars dans les lieux historiques nationaux Fort Rodd Hill et du Phare-de-Fisgard dans le cadre du plan d’infrastructures fédéral.

En protégeant les bâtiments importants de ces lieux historiques importants, nous donnons un avenir à notre passé pour pouvoir continuer à transmettre nos récits aux futures générations.


Travaux aux lieux historiques nationaux Fort Rodd Hill et du Phare de Fisgard

Restauration de Fort Rodd Hill

Au cours des cinq dernières années, Parcs Canada a mené des travaux pour restaurer le fort, et nous avons hâte de vous faire découvrir le lieu historique en parfait état.

Il s’agit de l’une des seules fortifications militaires côtières du XIXe siècle encore intactes au Canada. Le fort a été construit dans les années 1890 pour protéger la base navale d’Esquimalt, sur l’île de Vancouver. Il a ensuite été intégré au système de défense côtière du Canada durant les deux guerres mondiales.

Les murs et les bâtiments en béton, qui étaient exposés aux éléments du milieu marin depuis plus d’un siècle, risquaient de présenter un danger et d’être irrémédiablement endommagés.

Voici quelques points saillants de la restauration :

La batterie supérieure :

Poste de commandement des projecteurs, Batterie supérieure. / Poste de garde de la batterie supérieure.

  • Le dépôt de munitions de la batterie supérieure, construit initialement sous le niveau du sol dans les années 1890 pour y entreposer des munitions, s’est détérioré après plus de 125 ans d’humidité, en raison de notre environnement humide et salin. En 2017, notre équipe de l’infrastructure a travaillé d’arrache-pied pour installer une barrière imperméable sous le niveau du sol, au-dessus du dépôt, pour contrôler le climat intérieur et préserver l’ouvrage pendant encore 125 ans.
  • L’équipe de restauration a réparé le béton effrité et fissuré du poste de garde de la batterie supérieure et des murs de défense. Si vous regardez de près les structures rénovées, vous constaterez que nous avons délibérément conservé les « cicatrices » lors des réparations. Ces travaux de rénovation ont pour objectif de préserver les récits associés aux bâtiments afin de les transmettre aux prochaines générations.
  • L’équipe de l’infrastructure a effectué des travaux de restauration patrimoniale sur la station de commande de projecteur électrique pour en assurer la sécurité et la solidité pendant un autre siècle.
Le projecteur dissimulé

Un vieux hangar à bateaux en bois peint en rouge. Ce bâtiment de pêcheur dissimulait l’un des 17 projecteurs situés sur toute l’étendue de la forteresse. / Image historique d’un bâtiment de pêcheur / Position de projecteur No 7.

  • Érigé en 1940, ce bâtiment de pêcheur dissimulait l’un des 17 projecteurs situés sur toute l’étendue de la forteresse. Si vous passez par la plage pour vous y rendre, vous verrez une structure qui ressemble à un vieux hangar à bateaux en bois peint en rouge. Mais ce bâtiment est, en réalité, fait de métal. Des portes coulissantes s’ouvrent sur le projecteur caché. Les travaux de restauration ont permis au hangar de retrouver son camouflage de guerre.
Le quartier des adjudants

Maçonnerie extérieure, Quartier des adjudants.

  • Des travaux importants ont été réalisés pour restaurer l’extérieur du quartier des adjudants, notamment le remplacement du toit en bardeaux d’ardoise et le rejointoiement de la maçonnerie extérieure, qui commençait à s’effriter et à se désagréger.
Éclairage extérieur au fort Rodd Hill et au phare de Fisgard

Phare-du-fisgard la nuit.

Des lumières extérieures ont été installées afin de mettre en valeur les éléments spectaculaires du fort et du phare la nuit. Le nouvel éclairage améliore également la sécurité des visiteurs qui passent la nuit dans les abris oTENTik.

Rétablissement des espèces en péril des écosystèmes du chêne de Garry

Quamassies en fleurs dans le pré à chênes de Garry éducatif.

Une visite aux lieux historiques nationaux Fort Rodd Hill et du Phare de Fisgard n’est pas seulement un coup d’œil sur notre histoire militaire et sur notre passé de navigation côtière. C’est aussi une incursion dans l’un des habitats les plus rares du Canada : les écosystèmes du chêne de Garry. Visitez le pré à chênes de Garry éducatif, où pullulent les plantes indigènes, et voyez combien cet habitat restauré peut être dynamique. Demandez un exemplaire du « Garry Oak Gardener's Handbook » (guide pour la culture de plantes indigènes) et laissez vous guider pour agrémenter vos espaces verts de plantes indigènes peu exigeantes. Deux nouveaux sentiers d’interprétation autoguidés sont à votre disposition pour explorer les espaces naturels du fort Rodd Hill, et vous dévoilent des aspects intéressants de l’histoire du pays et de ses habitants.