L’exposition du Centre d’accueil présente la culture et l’histoire des forts Rocky Mountain House et de la traite des fourrures. Elle met en lumière l’importance du bison des plaines, qui peuplait autrefois les grandes prairies, les contreforts et les montagnes de la région. 

L’exposition comporte un segment interactif sur la réintroduction de bisons sauvages dans les montagnes du parc national Banff et sur la transformation du paysage qui résulte de leur présence. Elle ouvre une fenêtre sur l’arrière-pays du parc national Banff, où le bison sauvage erre de nouveau en toute liberté. 

En 2017, dans le cadre d’un projet pilote échelonné sur cinq ans, Parcs Canada a réintroduit des bisons dans le parc national Banff afin de protéger l’espèce. Le bison contribue à assurer la santé des écosystèmes. En tant qu’espèce clé, cet animal est en quelque sorte un « ingénieur écologique » qui façonne le paysage environnant. Le rétablissement du bison dans le parc engendre des bienfaits pour tout un éventail d’autres espèces, depuis les insectes jusqu’aux ours.

Dans cette exposition, vous découvrirez l’histoire des bisons du parc national Banff et de ce projet de rétablissement marquant. En outre, les visiteurs du lieu historique national Rocky Mountain House ont une occasion exceptionnelle d’observer une petite harde de bisons et ainsi de mieux connaître une espèce qui a joué un rôle crucial dans notre histoire et qui conserve toute son importance aujourd’hui.

Ces bêtes sont issues du parc national Elk Island, un lieu patrimonial reconnu pour son programme de transplantation de bisons. La préservation continue de l’espèce représente l’une des plus grandes réalisations de Parcs Canada.