Phase un, Octobre 2019

1. Contexte

Établi en 1882, le lieu historique national du Ranch-Bar U (ranch Bar U) est devenu l’un d’un petit groupe de grands ranchs commerciaux exploités dans l’Ouest canadien. À son apogée, le ranch Bar U s’étendait sur presque sept cantons de terres louées ou lui appartenant en propre, totalisant 63 184 hectares (157 960 acres).

Les Autochtones ont joué un rôle important dans l’histoire du ranch, formant une main d’œuvre qualifiée pour de nombreux ranchs et entretenant des relations étroites avec les familles des éleveurs.

Pendant presque toute son histoire, grâce à sa taille ainsi qu’aux connaissances et aux relations de ses propriétaires et gestionnaires, le ranch Bar U a réussi à établir des liens stratégiques dans un marché économique en évolution pour assurer son succès. Aujourd’hui, la majorité des anciens baux du ranch Bar U sont toujours détenus par les éleveurs avoisinants.

Le ranch Bar U a été reconnu d’importance nationale en 1989, et Parcs Canada en a fait l’acquisition en 1991. Parcs Canada, de concert avec les Amis de l’association du ranch historique Bar U (Amis du Bar U), a travaillé à l’établissement du ranch Bar U en tant que lieu historique national.

Le lieu a officiellement ouvert ses portes au public le 1er juillet 1995. Le ranch Bar U est le seul lieu patrimonial de Parcs Canada qui commémore l’histoire de l’élevage au Canada.

Il est constitué de l’emplacement original du ranch Bar U, de dépendances et de champs représentatifs, ainsi que d’une partie du ruisseau Pekisko. Trente bâtiments ont le statut d’édifice fédéral du patrimoine classé. Les ressources d’une autre valeur patrimoniale comprennent un petit nombre de structures historiques reconnues ou non évaluées et un réseau de corrals, de clôtures et de barrières.

L’Agence Parcs Canada gère le ranch Bar U en tant que composante d’un des plus grands réseaux de lieux historiques et naturels protégés dans le monde.

Une exigence importante de la gestion de ce lieu historique national est la rédaction d’un plan directeur. Les plans directeurs sont des documents importants qui orientent l’avenir des lieux patrimoniaux de Parcs Canada.

Le plan directeur du ranch Bar U exposera la vision et l’orientation stratégique du lieu, accompagnées d’objectifs précis pour les dix prochaines années. Il reflètera les valeurs et les points de vue des Canadiens et sera élaboré avec la participation des Autochtones, des parties prenantes, des jeunes et du public.

En juin 2019, Parcs Canada a invité les Canadiens à formuler leur opinion à propos de l’avenir du ranch Bar U. On leur a demandé de passer en revue un sommaire des principaux enjeux, occasions et éléments de vision dont il faudra tenir compte dans la rédaction de l’ébauche du plan directeur.

Des invitations à examiner l’orientation stratégique du ranch Bar U ont également été lancées à un certain nombre de groupes autochtones et parties prenantes régionales. On trouvera ci-dessous un résumé des commentaires formulés lors de cette phase du processus de planification de gestion.

2. Ce qu'on nous a dit

Parcs Canada a obtenu des centaines de commentaires du public au sujet des enjeux, occasions et éléments de vision proposés pendant la période de consultation de trois mois. Ces commentaires ont été formulés dans le cadre de réunions tenues au ranch Bar U, y compris d’ateliers pour les jeunes, le personnel et les Amis du Bar U.

Les discussions avec les groupes autochtones au sujet de la gestion du lieu historique en sont au stade préliminaire et se poursuivront au cours de l’année à venir. Le lieu historique national n’a obtenu aucun commentaire par voie électronique, mais il a reçu un appui solide lors des ateliers, les participants étant généralement d’accord avec les enjeux, occasions et éléments de vision proposés.

Les thèmes ci-dessous sont ressortis des consultations.

À propos de la participation des autochtones

Les participants ont souligné que le patrimoine des peuples autochtones de la région doit être davantage mis en évidence dans les méthodes d’interprétation avec et sans personnel, y compris les panneaux, une section d’interprétation offrant des activités pratiques, et des récits autochtones.

On nous a dit que Parcs Canada doit présenter des récits plus holistiques de l’histoire du ranch Bar U et des peuples autochtones de la région; récits qui devraient porter sur la période d’avant la fondation du ranch en 1882 jusqu’à ce jour. Ils devraient également être racontés par les peuples autochtones, de manière à favoriser les partenariats et la vérité historique. Pour ce faire, on pourrait préconiser l’emploi d’Autochtones, l’élaboration conjointe de programmes d’interprétation, ainsi que des activités spéciales et la formation du personnel d’interprétation par des membres des Premières Nations locales.

Il a été fait mention que Parcs Canada doit continuer d’établir des partenariats significatifs et de renforcer ses relations avec les peuples et les organisations autochtones.

À propos de la promotion, de la diffusion externe et des partenariats

Les répondants disent souhaiter que le ranch Bar U se hisse au rang des meilleures attractions dans le sud de l’Alberta. Ils recommandent que Parcs Canada rehausse ses activités de publicité et de promotion, notamment en accroissant sa présence dans les médias sociaux, en renforçant l’attrait du site et en concevant un plan de marketing, de promotion et de diffusion externe. Il est aussi recommandé que Parcs Canada encourage l’augmentation du nombre de visiteurs tout en veillant à la durabilité des artefacts, de l’infrastructure et du paysage naturel du lieu historique.

On conseille à Parcs Canada d’accroître ses programmes de diffusion externe en haute et hors saison dans les collectivités locales, les écoles, les festivals et les événements régionaux. On désire fortement que soit établi de nouveaux partenariats ou renforcé les partenariats actuels afin d’ouvrir de nouveaux marchés, de protéger les ressources culturelles et naturelles et d’améliorer l’expérience des visiteurs.

Certains se sont dits préoccupés par le fait que les visiteurs ne peuvent pas se déplacer facilement à l’intérieur du site. Ils suggèrent d’améliorer le réseau de sentiers et les passerelles pour que les visiteurs puissent se déplacer plus facilement, et d’une manière plus accessible, d’un bâtiment à l’autre. D’autres ont manifesté leur intérêt dans l’aménagement d’un plus grand nombre de sentiers de randonnée et d’emplacements de camping en vue d’offrir des occasions de loisirs de plein air.

À propos d'une expérience de qualité pour le visiteur

La plupart des répondants souhaitent que le ranch Bar U reste « fidèle à ses origines » en conservant le caractère et la culture de ranch authentiques du lieu historique. Ils estiment que l’histoire de l’élevage dans le sud de l’Alberta doit être valorisée et mise en valeur. On nous a dit que le lieu doit présenter des récits sur les peuples autochtones, l’élevage au Canada, l’intendance environnementale, les pionniers du ranch et ses percherons.

On s’est dit intéressé à accroître et à améliorer l’expérience d’interprétation au ranch Bar U en mettant l’accent sur des activités et des présentations interactives. Pour certains, il y aurait lieu d’organiser des démonstrations d’élevage et d’offrir une gamme diversifiée et dynamique d’activités spéciales. Pour d’autres, cela signifie avoir recours à des techniques de simulation, à des visites audioguidées et à des activités pratiques comme l’artisanat ou des ateliers de cuisine.

Certains se sont dits préoccupés par le fait que les visiteurs ne peuvent pas se déplacer facilement à l’intérieur du site. Ils suggèrent d’améliorer le réseau de sentiers et les passerelles pour que les visiteurs puissent se déplacer plus facilement, et d’une manière plus accessible, d’un bâtiment à l’autre. D’autres ont manifesté leur intérêt dans l’aménagement d’un plus grand nombre de sentiers de randonnée et d’emplacements de camping en vue d’offrir des occasions de loisirs de plein air.

À propos des artefacts, objets et infrastructure

Les participants ont souligné l’importance de préserver les artefacts et objets historiques et archéologiques. Certains suggèrent d’améliorer l’entreposage, soit d’accroître les lieux d’entreposage, d’améliorer le contrôle de la température et de faire en sorte que les artefacts et objets demeurent sur le site. On a également suggéré de maintenir un système d’inventaire des artefacts et objets afin d’améliorer l’organisation et la surveillance. D’autres souhaitent que les artefacts et objets soient exposés et que les bâtiments historiques témoignent de leur importance pour l’industrie de l’élevage et mettent en valeur l’histoire du ranch Bar U.

De nombreuses personnes ont mentionné qu’il fallait entretenir et conserver les bâtiments historiques tout en permettant aux visiteurs de les explorer et de parfaire leurs connaissances. Certains répondants ont manifesté de l’intérêt pour la reconstruction de bâtiments tels qu’une écurie de démonstration pour les percherons et un pavillon-dortoir. D’autres souhaitent qu’on utilise mieux les bâtiments actuels afin de rehausser la mise en valeur des artefacts et la façon dont on raconte l’histoire du ranch.

À propos du paysage et de l'environnement

Les répondants ont dit vouloir préserver le paysage et l’environnement du ranch Bar U. Certains sont préoccupés par le risque d’inondations plus fréquentes et plus graves et de leur incidence sur le paysage naturel. On nous a dit qu’il y avait lieu d’atténuer les risques de phénomènes naturels extrêmes et de s’adapter aux changements climatiques.

Comprendre la valeur écologique et l’histoire environnementale du site est également vu comme une occasion d’acquérir des connaissances, de partager et d’améliorer les liens qui unissent le ranch à l’environnement. Parcs Canada doit favoriser une culture d’intendance et un engagement à l’égard de la conservation.

3. À venir

La présente, ainsi que l’évaluation de l’état du lieu historique, le mandat et la vision de Parcs Canada, les priorités du gouvernement du Canada, les obligations imposées par les règlements et les politiques, le plan directeur du ranch Bar U 2005, la recherche et les tendances au sujet de la gestion du lieu, seront examinés soigneusement et contribueront à la rédaction du plan directeur du ranch Bar U.

La prochaine étape de mobilisation et de consultation débutera à l’hiver 2020. Les gens auront alors l’occasion d’examiner et de commenter l’ébauche du plan directeur.


Pour de plus amples renseignements au sujet du lieu historique national du Ranch-Bar U, veuillez communiquer avec :

Dylan Spencer, Directeur du lieu historique national
Téléphone : 403-395-3044
Courriel : pc.infolhnbaru-barunhsinfo.pc@canada.ca