Conclusion

Plan directeur

Bien que les mesures les plus importantes décrites dans le plan directeur aient pour but d’assurer l’intégrité commémorative du lieu, d’autres mesures sont envisagées pour consolider la vocation du canal en tant que voie de navigation de transit ou pour favoriser une meilleure intégration du lieu à son environnement limitrophe. Toutes ces mesures devraient permettre, tout compte fait, d’enrichir l’expérience de visite des usagers, qu’il s’agisse des plaisanciers ou des visiteurs des berges.

La mise en oeuvre des orientations et des mesures de gestion prescrites requerra des ressources financières substantielles. Comme le lieu ne dispose pas présentement du budget d’investissement requis, la réalisation de la plupart des mesures projetées ne peut être envisagée à court terme; il faudra vraisemblablement compter plusieurs années avant que le lieu puisse bénéficier des crédits nécessaires. En même temps qu’il se penchera sur la problématique du financement des initiatives proposées, Parcs Canada recherchera l’appui financier de partenaires et de collaborateurs qui partagent les valeurs de l’organisme.

Au cours des années qui viennent, l’Unité de gestion de l’Ouest du Québec, responsable de l’administration du canal, s’efforcera le plus possible, à partir de ses propres budgets ou encore par le biais d’ententes de partenariat, d’implanter quelques-unes des mesures prioritaires rattachées à l’objectif d’assurer l’intégrité commémorative du lieu. Ces mesures sont les suivantes :

  • réaliser un inventaire global des ressources archéologiques in situ ainsi qu’une évaluation de leur état;

  • élaborer un concept-plan d’interprétation pour l’ensemble du lieu historique, y compris la passe migratoire;

  • compléter le circuit extérieur d’interprétation par l’ajout de nouveaux panneaux;

  • entreprendre une première phase de mise en valeur de la passe migratoire et rechercher l’appui financier de partenaires à cette fin;

  • produire un concept-plan de valorisation du paysage pour l’ensemble du lieu;

  • élaborer un concept de conservation/res-tauration pour l’ancienne résidence du surintendant.

Le parachèvement des interventions associées à la mise en place des secteurs à vocation culturelle ainsi que la mise en oeuvre des autres projets doivent être envisagés à plus long terme, lorsque les ressources financières requises seront disponibles. Cependant, il se pourrait que certains projets qui impliquent un financement partagé puissent être éventuellement devancés en fonction des offres de partenariat qui pourraient se manifester.

La mise à jour du plan directeur du lieu historique national du Canada du Canal-de-Saint-Ours est prévue en 2009. Toutes les mesures non réalisées à ce jour seront réexaminées dans le cadre du prochain exercice de révision du plan. Dans l’intermède, le public intéressé pourra consulter le Rapport sur l’état des aires patrimoniales protégées, publié tous les deux ans, pour connaître l’état du lieu au regard des mesures prises pour en assurer l’intégrité commémorative.




< Page précédente  | Table des matières  | Page suivante  >