5. La mise en valeur

5.4 Les aires d'utilisation


L’île Darvard et la rive ouest du Richelieu demeureront des zones d’ambiance naturelle dédiées à des activités « libres », c’est-à-dire des activités récréatives non organisées, ne nécessitant aucun encadrement de type sportif ou compétitif ni d’installations ou d’équipements d’envergure. Sur l’île, les activités de nature récréative ne devront pas nuire à la préservation des peuplements de pins rouges ni aux activités d’interprétation.

Les activités récréatives se concentreront aux abords de l’écluse actuelle (promenade, détente, observation des bateaux...) ou se répartiront sur l’île (pique-nique, randonnée pédestre à travers le réseau de sentiers existants). Les espaces dégagés de la rive ouest seront également utilisés pour le pique-nique.

Les abords de la rivière pourront être accessibles à la pêche sportive, selon des périodes compatibles avec la protection des espèces. Cependant, pour des raisons de sécurité et d’incompatibilité, la pêche sera interdite à proximité de l’écluse, du barrage et de la passe à poissons.

Le barrage servira de lien entre la rive ouest du Richelieu et l’île Darvard. La préservation du caractère de l’île et le maintien d’une zone d’activités libres sur l’île et sur la rive ouest motivent la décision de Parcs Canada de restreindre l’utilisation du barrage aux piétons et aux véhicules d’entretien23. L’exiguïté des es-paces sur les rives est et ouest et sur l’île Darvard nous incite à interdire l’usage des bicyclettes sur la propriété du canal de Saint-Ours. Les cyclistes devront donc circuler à pied; des supports à bicyclette seront disponibles à la fois sur la rive ouest, sur la rive est et sur l’île Darvard.

Enfin, les abords de l’extrémité est du barrage serviront d’aire d’atelier et d’entreposage afin de restreindre le mouvement des véhicules de service sur l’île. La relocalisation de l’atelier actuel et la réhabilitation du stationnement attenant faciliteront également la mise en valeur des vestiges des anciens bâtiments reliés à l’opération du canal.


23 En période hivernale, l’utilisation du barrage pour le passage des motoneiges pourrait être envisagée suite à une évaluation d’impacts et sous réserve d’une entente avec les principaux intervenants.




< Page précédente  | Table des matières  | Page suivante  >