4. Problématique et orientations

4.2 Les orientations



UN REGARD SUR L'AVENIR :
Le lieu historique national du Canada du Canal-de-Saint-Ours au tournant du XXIe siècle

Vers l’an 2020, le canal de Saint-Ours est un lieu historique national reconnu et recherché pour sa valeur patrimoniale ainsi que pour la polyvalence de ses vocations culturelle, récréative et nautique.

La préservation et la mise en valeur des ressources et des vestiges associés aux deux périodes de canalisation et à l’opération du canal permettent à tous les visiteurs de découvrir, d’apprécier et de comprendre le rôle joué par cette écluse à l’intérieur de la voie navigable du Richelieu et de saisir son importance historique nationale.

Le LHNC du Canal-de-Saint-Ours constitue un attrait remarquable dans l’ensemble du patrimoine régional. L’originalité de sa vocation polyvalente ainsi que la qualité de ses aménagements et de sa programmation en font un lieu culturel remarquable qui enrichit le concept régional de « rivière patrimoniale ». Il suscite l’attrait et l’intérêt des clientèles locale, régionale et touristique. Les plaisanciers qui y accostent ou y transitent proviennent de toutes les régions du Québec et de l’extérieur du Québec, en réponse à la notoriété grandissante du lieu.

L’évocation in situ des ouvrages disparus et la présentation d’artefacts témoins des différentes périodes d’évolution du site, en complément à l’exposition présentée dans l’ancienne maison du surintendant, contribuent à former un véritable musée de site. Le caractère des aménagements et des installations destinés à l’accueil des visiteurs confère au lieu une ambiance historique que randonneurs, pique-niqueurs et plaisanciers reconnaissent et partagent tout en s’y récréant.

Les visiteurs profitent avec intérêt de l’observation de différentes espèces de poissons, grâce à la mise en valeur de la passe migratoire et peuvent ainsi découvrir la grande richesse de la rivière Richelieu. La passe migratoire suscite un impact positif sur l’équilibre des populations de poissons en amont du barrage. De même, la santé des peuplements forestiers de l’île Darvard s’améliore et ceux-ci présentent une régénération prometteuse.

Les différents paliers des gouvernements fédéral et provincial, les municipalités, les entreprises privées, les organismes locaux et les groupes communautaires forment un maillage et créent un partenariat axé sur l’atteinte d’objectifs communs. Leur concertation et leur partage de diverses responsabilités renforcent l’appartenance du LHNC du Canal-de-Saint-Ours à son milieu et augmentent son pouvoir d’attraction auprès de la population locale, régionale et touristique. Les intervenants harmonisent leurs efforts en vue d’offrir un lieu où s’équilibrent les dimensions de culture, de nature et de récréation.




< Page précédente  | Table des matières  | Page suivante  >