4. Problématique et orientations

4.2 Les orientations

4.2.4 La conservation des ressources naturelles

Les facteurs d’influence

L’exiguïté des propriétés du canal et sa proximité du centre urbain de Sainte-Anne-de-Bellevue ont conduit à une occupation de tous les espaces disponibles. L’intégrité du milieu naturel a été entièrement modifiée à la suite des travaux de canalisation, des diverses constructions et de la transformation des espaces à des fins récréatives. Les propriétés actuelles proviennent de l’exhaussement et de la modification des terres riveraines à la suite du creusage du chenal de navigation. Les composantes du milieu naturel correspondent aux bassins de navigation eux-mêmes, le lac des Deux-Montagnes et le lac Saint-Louis, et à la végétation qui colonise la digue Becker.

Dans ce dernier cas, le couvert végétal, issu de la renaturalisation des matériaux de remblai formant la digue, demeure inaccessible aux usagers et n’est pas visible à partir du canal et de l’écluse de Sainte-Anne. Les plaisanciers peuvent toutefois en apprécier la présence lors de leur passage dans le chenal de navigation où il forme un cadre verdoyant.

Le reste des propriétés du canal se caractérise par une végétation ornementale adulte comprenant de nombreux arbres offrant aux visiteurs de l’ombrage.

L’examen de l’iconographie ancienne indique qu’on retrouvait jadis peu d’arbres sur le site; ce dernier présentait plutôt l’aspect d’un es-pace dégagé et sans verdure.

Les orientations

  • Préserver le cadre ambiant et verdoyant comme lieu propice à la récréation, à la détente et à la navigation de plaisance, tout en maintenant une organisation spatiale en concordance avec une continuité historique.
  • Préserver la végétation sur la digue Becker.

< Page précédente  | Table des matières  | Page suivante  >