[ Précédente | Table des matières | Suivante ]


12. BOUCLES DE THERMOPOMPE

CONTEXTE

Lorsqu’elles sont bien installées, les boucles de thermopompe n’ont pas de répercussions importantes sur l’environnement. Elles en ont encore moins (et entraînent moins de restrictions) si on projette de les installer en dehors des importantes périodes de frai/croissance et loin des milieux humides importants. Il peut être nécessaire d’obtenir un permis pour la réalisation de ces travaux afin de veiller à ce qu’ils n’aient pas de répercussions négatives sur la navigation ou l’environnement.

Les répercussions possibles d’une mauvaise installation de boucles de thermopompe peuvent être les suivantes :

  • Perturbation ou modification mineure des frayères;
  • Plus grande érosion du rivage;
  • Turbidité à court terme;
  • Perte de végétation aquatique émergente pendant l’installation;
  • Endommagement de la conduite ou de la boucle sous l’action des glaces;
  • Risque pour la navigation en cas de mauvaise installation ou d’installation en eaux peu profondes.

Les boucles de thermopompe sont habituellement permises pourvu qu’on tienne compte des politiques suivantes dans la demande.

POLITIQUES

  1. L’installation de boucles de thermopompe ne doit pas se faire pendant le frai.
  2. L’enlèvement de la végétation riveraine doit se limiter au minimum.
  3. Il se peut qu’on doive enfouir les boucles de thermopompe dans le lit du plan d’eau ou les placer sous une profondeur minimale d’eau pour les protéger contre l’action des glaces. Toute excavation du rivage pour y enfouir une boucle de thermopompe doit être stabilisée pour empêcher l’érosion.
  4. Le déblai provenant du lit doit être placé sur la berge à au moins 15 m (50 pi) de la laisse des hautes eaux et stabilisé pour empêcher qu’il ne glisse dans l’eau.
  5. Le matériau utilisé pour recouvrir le câble sous-marin ou la boucle de thermopompe sur le lit doit être propre et importé, sans limon ni débris organiques.

[ Précédente | Table des matières | Suivante ]