Rapport d'étape sur la mise en oeuvre des recommandations de la Commission sur l'intégrité écologique des parcs nationaux du Canada


Chapitre 9 : De la plus petite « île » au plus vaste réseau
Recommandation de la Commission Considérations Mesures
(9-4) Nous recommandons que Parcs Canada, de concert avec les provinces et les territoires s'il y a lieu, accroisse sa collaboration avec les peuples autochtones de deux manières... Les orientations stratégiques contenues dans le plan d'affaires de Parcs Canada montrent aux gestionnaires comment s'y prendre pour veiller à ce que les peuples autochtones soient inclus à titre de partenaires dans les initiatives d'intégrité écologique et commémorative, que des accords juridiques, comme les revendications territoriales, existent ou non. Bon nombre des vastes accords sur les revendications territoriales mettant en cause Parcs Canada renferment des dispositions sur la participation aux initiatives touchant les écosystèmes globaux (p. ex. les Conseils consultatifs de la gestion de la faune). Dans les cas où aucune revendication territoriale ne concerne les opérations de Parcs Canada, des efforts sont faits pour établir des relations par d'autres moyens formels ou informels. Par exemple, le forum des cadres supérieurs au parc national du Mont-Riding, auquel ont participé Parcs Canada et la Première nation Keeseekoowenin, la collaboration du parc national des hautes-terres-du-Cap-Breton avec le Unama'ki Committee, la collaboration entre le parc national Nahanni et la Première nation Deh Cho sur l'énoncé d'intégrité écologique du parc, et la signature d'un protocole de bonne entente entre le parc national Jasper et la nation métisse de l'Alberta, tout cela témoigne de bonnes relations de travail avec les peuples autochtones. EN COURS – FINANCEMENT. Parcs Canada va continuer à mettre au point divers mécanismes pour améliorer sa collaboration régionale avec les peuples autochtones. Des mesures pour améliorer les liens avec les peuples autochtones ont été incluses dans la stratégie de mise en oeuvre préparée pour être soumise à l'étude du gouvernement dans le cadre du processus budgétaire régulier et les initiatives d'amélioration dans ce domaine sont sujettes à la disponibilité de nouveaux fonds.
(9-5) Nous recommandons que Parcs Canada participe davantage à des ententes particulières sur la gestion locale des ressources conclues avec des organismes provinciaux ou territoriaux dont la compétence s'étend aux grands écosystèmes plus vastes; participe systématiquement aux processus municipaux et régionaux de planification et de réglementation; joue un rôle de soutien à la conservation des terres situées à proximité des parcs.... Parcs Canada intervient actuellement dans des dossiers de gestion des ressources touchant de nombreux parcs nationaux, dont ceux de Banff, de Jasper, de Gros-Morne et de Pointe-Pelée, mais n'a pas les ressources suffisantes pour élargir sa participation. EN COURS – FINANCEMENT. Parcs Canada va faire progresser les valeurs des parcs plus activement en participant davantage aux processus locaux et régionaux susceptibles d'affecter l'intégrité écologique des parcs nationaux. Dans ce travail, Parcs Canada va respecter les compétences définies par la Constitution quant à la gestion des terres et des ressources à l'extérieur des limites des parcs nationaux. L'étendue et le choix du moment d'une telle activité sont sujets à la disponibilité de nouveaux fonds.


Page précédente | Index | Page suivante