Rapport d'étape sur la mise en oeuvre des recommandations de la Commission sur l'intégrité écologique des parcs nationaux du Canada


Chapitre 6 : Outils de compréhension et d'évaluation de l'intégrité écologique
Recommandation de la Commission Considérations Mesures
(6-11) à la lumière du fait que les données et l'information diffèrent, nous recommandons que Parcs Canada définisse formellement l'information requise à des fins de gestion avant de mettre en oeuvre un programme de cueillette de données. Parcs Canada devrait aussi définir formellement les besoins en information en se renseignant sur les besoins des utilisateurs, sur le niveau de précision requis, sur la mesure dans laquelle l'information doit être à jour et sur les échelles requises. Il faudrait effectuer l'analyse des besoins en information dans chaque parc à l'aide du modèle établi dans le parc national Jasper (Thomlinson, 1997).   EN COURS. Une Directive sur la gestion des données écologiques a été rédigée pour fournir un ensemble de lignes directrices pour la gestion des données écologiques afin d'appuyer la gestion des écosystèmes dans les parcs nationaux et dans les aires marines nationales de conservation. Une fois approuvée, elle exigera que chaque parc prépare un plan de gestion des données propre aux besoins particuliers du parc afin de guider la collecte, l'utilisation, la conservation et la distribution des données. Des analyses des besoins en information seront faites suivant les principes de la géomatique, comme le décrit la directive.
(6-12) Nous recommandons que Parcs Canada établisse un système d'archivage et de gestion des données à l'échelle du réseau des parcs nationaux. Cette démarche pourrait comprendre les étapes suivantes...   EN COURS – FINANCEMENT. Le dirigeant principal de l'information mène l'élaboration d'une stratégie de gestion de l'information consignée (SGIC) pour l'ensemble de Parcs Canada; cette stratégie portera sur les besoins de gestion des données et de l'information et d'archivage dans l'ensemble du réseau pour tous les types de données recueillies et utilisées par Parcs Canada. La SGIC portera sur la création, l'organisation, l'archivage, la rétention, l'usage et la recherche de tous les médias, qu'il s'agisse de documents électroniques ou imprimés, d'images ou de films, dont Parcs Canada a la garde. Ce système fonctionnera en conformité avec la politique du Conseil du Trésor sur la gestion des renseignements détenus par le Gouvernement qui traite l'information comme une ressource qu'il faut gérer. La responsabilité d'atteindre les buts et de respecter les obligations de la SGIC repose sur tous les employés et toutes les employées de l'Agence Parcs Canada, puisque chaque personne est responsable de prendre soin de toute l'information consignée qui se trouve sous sa garde. L'étendue et le choix du moment de la mise en oeuvre sont sujets à la disponibilité de nouveaux fonds.
(6-13) Nous recommandons que Parcs Canada confie aux directeurs d'Unité de gestion la responsabilité d'assurer la protection des données écologiques et des documents connexes; évalue, dans le cadre de vérifications régulières, l'état des bases de données écologiques et des documents connexes. Dans un premier temps, Parcs Canada devrait demander à Statistique Canada d'effectuer une vérification des mécanismes de gestion et de stockage des données. Il appartient actuellement aux directeurs des unités de gestion de s'occuper des données d'un parc et de rendre des comptes à leur égard. Le vérificateur général a la responsabilité de vérifier les programmes fédéraux. Les Archives nationales sont responsables de vérifier la fonction de gestion des documents des programmes fédéraux. EN COURS – FINANCEMENT. La Directive sur la gestion des données écologiques va fournir un ensemble de lignes directrices nationales pour la gestion des données écologiques dans les parcs nationaux. Ensemble, la SGIC et la Directive sur la gestion des données écologiques vont exiger que le directeur ou la directrice de l'unité de gestion prépare un Plan du parc sur la gestion de l'information. L'étendue et le choix du moment de la préparation des plans de gestion des données sont sujets à la disponibilité de nouveaux fonds.


Page précédente | Index | Page suivante