Rapport d'étape sur la mise en oeuvre des recommandations de la Commission sur l'intégrité écologique des parcs nationaux du Canada


Chapitre 6 : Outils de compréhension et d'évaluation de l'intégrité écologique
Recommandation de la Commission Considérations Mesures
(6-1) Nous recommandons que Parcs Canada élabore des directives nationales sur les inventaires écologiques, précisant le type, la portée, les échelles d'intégration et la fréquence de renouvellement des données. Tous les parcs devraient alors réviser leurs inventaires actuels en fonction de ces lignes directrices. L'on est à dresser des inventaires écologiques en recueillant des données existantes auprès d'autres ministères, d'autres gouvernements provinciaux et territoriaux et d'autres sources. Les exigences additionnelles en matière d'inventaires sont déterminées lors du processus de planification de gestion des parcs. En général, il n'y a pas suffisamment de ressources pour dresser des inventaires écologiques adéquats. EN COURS – FINANCEMENT. Parcs Canada s'affaire à préparer un Guide pour la conservation des écosystèmes pour remplacer l'actuel Processus de gestion des ressources naturelles (1984). Le nouveau guide fournira un cadre systématique pour les activités comprenant la conservation des écosystèmes, incluant, en termes généraux, les exigences relatives en matière d'inventaires. Il sera annexé au Guide pour l'élaboration des plans directeurs à Parcs Canada et, dans l'avenir, on y greffera des guides plus techniques sur des sujets particuliers, comme les inventaires, au fur et à mesure des besoins. L'étendue et le choix du moment de l'amélioration des inventaires à travers le réseau des parcs nationaux sont sujets à la disponibilité de nouveaux fonds.
(6-2) Nous recommandons que Parcs Canada intègre les coûts d'élaboration d'un inventaire écologique adéquat au budget de création de tout nouveau parc. Le coût moyen d'un inventaire s'établit généralement à environ 250 000 $ par parc, ce qui comprend un inventaire de base de la végétation, de la topographie, des unités écologiques, des invertébrés et des plantes vasculaires. On compte actuellement 14 régions naturelles non représentées et cinq parcs du Nord dont les inventaires de base sont inadéquats. La réalisation d'un inventaire de base dans 14 nouveaux parcs et dans les cinq parcs déjà établis dans le Nord coûterait au total 4,75 millions de dollars. Ces dernières années, des fonds limités ont été consacrés à l'établissement d'inventaires écologiques dans les nouveaux parcs. Parcs Canada estime qu'il en coûtera plus cher pour dresser les inventaires des nouveaux parcs, surtout dans le Nord, que ne l'a estimé la Commission. EN COURS – FINANCEMENT. Les coûts de l'établissement d'un inventaire écologique adéquat pour les nouveaux parcs ont été inclus dans la stratégie de mise en oeuvre préparée pour être soumise à l'étude du gouvernement dans le cadre du processus budgétaire régulier. L'étendue et le choix du moment de l'amélioration de l'établissement des inventaires pour les parcs nouveaux et récents sont sujets à la disponibilité de nouveaux fonds.
(6-3) Nous recommandons que Parcs Canada mette sur pied un fonds de recherche d'un million de dollars par an destiné à l'étude des problèmes émergents qui menacent l'intégrité écologique, mais qui surviennent en dehors des cycles réguliers de l'élaboration des plans directeurs et des plans d'affaires. Le Bureau national devrait administrer ce fonds et les demandes devraient être évaluées en fonction d'un examen par les pairs et de l'urgence de la situation. Aucun fonds de la sorte n'existe encore. EN COURS – FINANCEMENT. La mise sur pied d'un fonds de recherche destiné à l'étude des problèmes émergents fait partie de la stratégie de mise en oeuvre préparée pour être soumise à l'étude du gouvernement dans le cadre du processus budgétaire régulier. La création d'un tel fonds est sujette à la disponibilité de nouveaux fonds.


Index | Page suivante