Rapport d'étape sur la mise en oeuvre des recommandations de la Commission sur l'intégrité écologique des parcs nationaux du Canada


Chapitre 3 : Planifier l'intégrité écologique
Recommandation de la Commission Considérations Mesures
(3-20) Nous recommandons, en ce qui concerne la planification de la mise en oeuvre à l'échelle nationale, que Parcs Canada révise le plan d'entreprise selon une approche conceptuelle semblable à celle qui a été proposée pour les plans de mise en oeuvre (d'affaires) (recommandation 3-15), notamment pour que les « gammes d'activités » et les « gammes de services » reflètent mieux le principal objectif des parcs nationaux en matière d'intégrité écologique, et pour mieux tenir compte de l'affectation de ressources. Le cadre actuel de préparation du plan d'entreprise met l'accent sur l'importance primordiale de l'intégrité écologique.

EN COURS. Le rapport annuel sur le Plan d'entreprise 1999 – 2000 et le Plan d'entreprise pour 2000 – 2001 font tous deux référence au rapport historique de la Commission et insistent pour que l'on donne la priorité à l'intégrité écologique. On y souligne également la nécessité d'obtenir du financement additionnel pour donner pleinement suite aux recommandations.

Nous continuerons d'envisager des changements à l'avenir. Des rapports d'entreprise sont en préparation pour veiller à ce que l'on mette l'accent et qu'on fasse des rapports le plus efficacement possible sur l'intégrité écologique.

On a donné de la formation aux agents d'administration pour qu'ils soient en mesure de suivre adéquatement les dépenses faites dans le cadre des initiatives d'intégrité écologique.
(3-21) Nous recommandons, en ce qui a trait à l'évaluation et à la reddition des comptes à l'échelle nationale, que Parcs Canada continue de produire le Rapport sur l'état des parcs, mais en tenant compte de ce qui suit... Les sous-recommandations demandent qu'à l'avenir, le rapport soit adapté pour mieux rendre compte des progrès accomplis en matière d'intégrité écologique et qu'on en fasse passer le cycle de deux ans à cinq ans pour qu'il corresponde mieux au cycle global de planification, d'évaluation et de production de rapports de Parcs Canada.

On continuera de produire le rapport à tous les deux ans, conformément à la loi établissant l'Agence Parcs Canada. (« 31. Au moins tous les deux ans, le directeur général doit présenter au ministre, pour dépôt devant chaque chambre du Parlement, un rapport sur l'état des parcs nationaux, des lieux historiques nationaux, des autres lieux patrimoniaux protégés et des programmes de protection du patrimoine et sur les résultats obtenus dans la réalisation de la mission visée à l'article 6... ») Cependant, conformément à l'esprit de la recommandation, l'accent sera largement mis sur l'intégrité écologique tous les quatre ans lorsqu'il sera possible de faire état de changements et de progrès mesurables.

Le renforcement de la production de rapports se fera progressivement moyennant la disponibilité de ressources auxiliaires additionnelles.

Ce rapport s'intitule maintenant Rapport sur les aires patrimoniales protégées, puisqu'il englobe tous les programmes de Parcs Canada.
(3-22) à ces fins, nous recommandons que Parcs Canada rehausse le rôle des Centres de services régionaux pour veiller à ce que les activités de planification, de mise en oeuvre, d'évaluation et de reddition des comptes, à l'échelle nationale, régionale et des parcs, soient coordonnées et complémentaires (chapitres 2 et 4). Parcs Canada appuie le principe de la complémentarité de la planification, de la mise en oeuvre et de l'évaluation à différents niveaux de l'organisation. EN COURS – FINANCEMENT. L'amélioration du rôle des Centres de services au chapitre de la planification et de la gestion de l'intégrité écologique fait partie de la stratégie de mise en oeuvre préparée pour être soumise à l'examen du gouvernement dans le cadre du processus budgétaire régulier. L'étendue et le choix du moment de l'amélioration du rôle des Centres de services sont sujets à la disponibilité de nouveaux fonds.


Page précédente | Index