Rapport d'étape sur la mise en oeuvre des recommandations de la Commission sur l'intégrité écologique des parcs nationaux du Canada


Chapitre 3 : Planifier l'intégrité écologique
Recommandation de la Commission Considérations Mesures
(3-17) Nous recommandons que les plans de travail spécifiques, soient placés sous la gouverne des plans directeurs et plans de mise en oeuvre en tant qu'appendices à ces plans. Ceci permettra d'établir des liens clairs entre les directions stratégiques et les interventions sur le terrain. Ces liens entre les plans directeurs, les plans d'affaires et les plans de travail ou d'autres plans détaillés existent déjà, bien que la terminologie ne soit pas celle recommandée par la Commission. EN COURS. Les plans directeurs, les plans d'affaires et tout plan détaillé subséquent susceptible d'être nécessaire seront clairement reliés et seront des outils de reddition de comptes pour le maintien ou la restauration de l'intégrité écologique.
(3-18) Nous recommandons que Parcs Canada présente annuellement, pour chaque parc, un rapport annuel sur les progrès réalisés en vue du maintien et de la restauration de l'intégrité écologique, afin que les parcs disposent d'une boucle de rétroaction (figure 3-4). Un rapport annuel obligatoire et officiel sur la mise en oeuvre des plans devrait être mis à la disposition du public, à l'aide des mécanismes pertinents. (Il pourrait simplement s'agir d'un recueil des rapports annuels sur les plans opérationnels individuels.) Le rapport annuel sur la mise en oeuvre des plans devrait être bref et conçu pour être facilement intégré dans un rapport quinquennal obligatoire sur l'état de l'intégrité écologique dans le parc (recommandation 3-5), avant le début du cycle suivant d'élaboration du plan directeur de ce parc. Cette exigence a été intégrée pour la première fois dans le plan directeur de Banff en 1998. EN COURS. Le Guide pour l'élaboration des plans directeurs à Parcs Canada révisé exige que chaque parc prépare un rapport annuel de mise en oeuvre du plan directeur. Cela peut être relié à l'obligation existante de produire un rapport annuel sur les réalisations découlant du plan d'affaires de l'année précédente. (Ce rapport sur les réalisations aide à surveiller la réalisation des principales priorités et est utilisé dans les évaluations du rendement des gestionnaires supérieurs.)
(3-19) Nous recommandons que les éléments fondamentaux d'un nouveau plan stratégique national soient semblables à ceux proposés pour les plans directeurs de parc révisés (voir ci-dessus), mais reportés à l'échelle nationale et comprennent, plus précisément, ce qui suit... Cette recommandation prévoit également l'établissement d'indicateurs et d'objectifs pour la grande famille nationale des aires protégées, y compris les parcs nationaux. La réponse à cette recommandation s'inscrit dans une réflexion à plus long terme qui sera entreprise pour étudier des indicateurs et des objectifs nationaux pour le réseau des parcs nationaux. Des travaux initiaux ont déjà été faits dans le cadre d'un Rapport sur l'état des parcs antérieur de Parcs Canada. Voir aussi 3-4. Des travaux additionnels dans ce domaine dépendent de l'obtention de nouveaux fonds et pourront se réaliser en collaboration avec d'autres agences responsables d'aires protégées en particulier Environnement Canada (voir 3-4).


Page précédente | Index | Page suivante