Rapport d'étape sur la mise en oeuvre des recommandations de la Commission sur l'intégrité écologique des parcs nationaux du Canada


Chapitre 3 : Planifier l'intégrité écologique
Recommandation de la Commission Considérations Mesures
(3-5) Nous recommandons que Parcs Canada établisse un processus de surveillance et d'évaluation obligatoire et officiel (recommandation 6-8) à l'échelle des parcs individuels, qui précède chaque nouveau cycle de préparation du plan directeur du parc en question, en exigeant que chaque parc prépare un rapport sur l'état de son intégrité écologique ainsi que de son grand écosystème aux fins suivantes... Les rapports produits par deux parcs – Fundy et Lacs-Waterton – servent actuellement d'exemples. EN COURS. Le Guide pour l'élaboration des plans directeurs à Parcs Canada révisé prévoit la préparation, pour chaque parc, d'un plan quinquennal sur l'état du parc. Ce rapport mettrait l'accent sur l'état des écosystèmes du parc et sur l'efficacité des mesures de gestion. Ce rapport servira de base à la planification de gestion subséquente.
(3-6) Nous recommandons l'affectation de fonds supplémentaires pour le renouvellement du groupe de planificateurs à l'intérieur de Parcs Canada (recommandations 4-1 et 13-2) qui... Bien que certains planificateurs aient été embauchés, la mise en oeuvre de cette recommandation ne progressera véritablement que lorsque des nouveaux fonds seront disponibles. EN COURS – FINANCEMENT. Dans le cadre de la stratégie de mise en oeuvre préparée pour être soumise à l'étude du gouvernement dans le cadre du processus budgétaire régulier, nous sommes à la recherche de nouveaux fonds pour embaucher des employés en vue du renouvellement du groupe de planificateurs.
(3-7) Nous recommandons que Parcs Canada élimine progressivement les énoncés d'intégrité écologique et les plans de conservation des écosystèmes distincts lorsqu'ils feront partie intégrante des plans directeurs de parc révisés (recommandation 3-3). Ainsi, le maintien de l'intégrité écologique deviendra l'objectif fondamental de la planification de la gestion des parcs et le plan stratégique sera explicitement relié à la politique. Les sous-recommandations renvoient en plus à la nécessité d'inclure dans le plan la vision écologique à long terme pour le parc de même que d'indiquer l'état écologique actuel du parc et d'établir un groupe exhaustif d'indicateurs et d'objectifs de performance. EN COURS. Le Guide pour l'élaboration des plans directeurs à Parcs Canada révisé indique clairement que l'intégrité écologique est le fil conducteur du plan de gestion et qu'elle constitue la première priorité. En outre, la nouvelle Loi sur les parcs nationaux du Canada fixe de nouvelles normes d'intégrité écologique pour les plans directeurs de parc. Voir aussi les mesures faisant suite aux recommandations 3-1, 3-2 et 3-3.
(3-8) Nous recommandons que Parcs Canada établisse des lignes directrices sur la façon de formuler des objectifs et des indicateurs pertinents pour les parcs individuels, afin qu'il soit possible d'évaluer efficacement les progrès en vue de la concrétisation de la vision écologique et des objectifs du plan directeur du parc. Il est recommandé que des scientifiques de la conservation fassent partie de l'équipe chargée d'élaborer le plan directeur du parc. Des objectifs clairement définis et mesurables permettront d'assurer, d'une part, la qualité du plan comme outil d'imputabilité et, d'autre part, la mise en oeuvre d'une démarche de gestion adaptative. Les objectifs formulés devraient tenir compte des résultats à long terme pour évaluer les progrès en vue de la concrétisation de la vision du parc, et définir des buts à moyen terme prévoyant des actions précises.   EN COURS. La nouvelle Loi sur les parcs nationaux du Canada exige que l'on prépare pour chaque parc un plan de gestion contenant un ensemble d'objectifs et d'indicateurs d'intégrité écologique et des dispositions pour l'évaluation de la performance. Le Guide pour l'élaboration des plans directeurs à Parcs Canada révisé demande qu'on élabore des objectifs et des indicateurs qui permettront d'évaluer les progrès. Il indique aussi qu'un biologiste de la conservation devrait faire partie de l'équipe de planification.


Page précédente | Index | Page suivante