Rapport d'étape sur la mise en oeuvre des recommandations de la Commission sur l'intégrité écologique des parcs nationaux du Canada

Surveiller et réhabiliter les écosystèmes endommagés

La Commission estime nécessaire de restaurer les processus biologiques, les éléments du paysage et les espèces lorsqu'il semble raisonnable de penser que l'intégrité écologique sera compromise si on ne le fait pas. Les domaines qui nécessitent des fonds additionnels sont le rétablissement du feu, la restauration des sites ainsi que la surveillance écologique et atmosphérique. L'accroissement de la surveillance dans les parcs nationaux permettrait de mettre à l'essai et de perfectionner les indicateurs utilisés pour le système fédéral de rapport sur l'état de l'environnement et pour le partage de protocoles au moyen du réseau d'évaluation et de surveillance écologiques (RÉSÉ).

La vaste gamme des mesures d'atténuation requises et leur nature pluriannuelle donnent à penser que le travail de restauration sera une entreprise de longue haleine. Pour réduire l'abondance de l'agropyre dans le parc national des Prairies, par exemple, il a fallu quatre années d'essais expérimentaux sur de petites parcelles avant de passer aux traitements à grande échelle. Il faudra beaucoup plus de temps pour redonner à des milliers d'hectares de parcs une partie de leur caractère et de leur fonction de prairie indigène.

La Commission affirme que les parcs nationaux sont des endroits spéciaux où les ressources naturelles sont les plus fortement protégées. Par conséquent, leurs installations, leurs lotissements urbains et leurs installations commerciales devraient également être des modèles de viabilité de l'environnement.

Lors de la réfection d'une infrastructure du parc, des améliorations sont apportées pour respecter les normes environnementales actuelles. Les technologies environnementales de pointe dépassent parfois ces normes et coûtent habituellement plus cher.

La stratégie de Parcs Canada comprend un moyen de mettre l'accent sur l'écologisation des opérations et des infrastructures des parcs nationaux. Les fonds demandés pour procéder à court terme à la réfection des installations existantes vont nous permettre de respecter les normes existantes.

à long terme, nous comptons faire des installations et des procédures opérationnelles de Parcs Canada des modèles de gestion environnementale de pointe. Une excellente occasion nous est offerte de faire des parcs nationaux des lieux de présentation et des terrains d'essai pour les technologies environnementales les plus avancées. En particulier, les collectivités des parcs nationaux devraient servir à l'avenir de réseau de collectivités environnementales modèles pouvant être montrées en exemple à l'échelle nationale et internationale. Parcs Canada va travailler avec d'autres ministères pour réaliser cette vision à l'aide des programmes fédéraux existants.


Page précédente | Index | Page suivante