Rapport d'étape sur la mise en oeuvre des recommandations de la Commission sur l'intégrité écologique des parcs nationaux du Canada


Le terrain de camping du parc national de Banff fermé à cause des ours

Le 25 août, cinq grizzlis avaient élu domicile dans le terrain de camping Two Jack et certaines aires de fréquentation diurne du parc national Banff. Les ours avaient été attirés vers cet endroit par l'abondance des fruits sauvages. Après un blitz du personnel et des médias pour informer les résidants et les visiteurs de la possibilité d'y rencontrer des ours, le directeur du parc a décidé de fermer le terrain pour le reste de la saison.

Il s'agit d'un décision importante puisque l'endroit compte 461 aires de camping, cinq aires de fréquentation diurne achalandées et de nombreux points de départ de sentiers. Auparavant, la réaction aurait été de s'occuper des ours. Cela a changé. Maintenant, ce qu'on gère, c'est l'activité humaine. On réduit ainsi la possibilité de rencontres et on permet aux ours de se nourrir de fruits sauvages et d'accumuler l'énergie nécessaire pour le long hiver. On redonna accès à ce secteur plusieurs semaines plus tard, quand il fut certain que les ours avaient quitté les lieux.

« De nouveaux plans de gestion pour les parcs nationaux Jasper, Yoho, Kootenay et des Lacs Waterton, ainsi que de nouveaux plans communautaires pour chacune des collectivités de parc seront très bientôt approuvés. » (Plan d'action)

Progrès accomplis à ce jour

  • Les plans directeurs pour les parcs nationaux Jasper, Yoho, Kootenay et des Lacs Waterton ont été approuvés par la ministre et déposés à la Chambre.
  • Les plans communautaires ont été finalisés cet automne pour Waterton, Waskesiu et Wasagaming (les plans approuvés ont déjà été mis en vigueur pour Banff et field).
  • Le processus de planification pour les plans communautaires de Jasper et de Lac Louise se poursuit.

Prochaines étapes

  • Terminer les plans de Lac Louise et de Jasper.
  • Déposer les plans communautaires au Parlement et demander d'en inclure les points principaux à l'annexe 4 de la Loi sur les parcs nationaux du Canada (description du territoire de la communauté, des zones commerciales ainsi que de la superficie commerciale maximale).

« Le rapport de la Commission sur les logements commerciaux périphériques des parcs nationaux des Rocheuses sera bientôt rendu public et sera revu selon la perspective du rapport de la Commission sur l'intégrité écologique. » (Plan d'action)

Progrès accomplis à ce jour

  • Le rapport a été rendu public le 5 avril 2000.
  • Parcs Canada prépare des lignes directrices pour les logements commerciaux périphériques et les auberges, lesquelles établiront une limite pour chaque établissement et augmenteront la responsabilité de chaque gestionnaire de site en matière de gérance.
  • Dans le cas du point de confluence des trois vallées dans le parc national Jasper, l'on est à formuler un plan de restauration écologique pour veiller à ce qu'on se penche sur les dossiers écologiques.

Prochaines étapes

  • Les lignes directrices de Parcs Canada sur les logements commerciaux périphériques et les auberges seront finalisées.


Page précédente | Index | Page suivante