Rapport d'étape sur la mise en oeuvre des recommandations de la Commission sur l'intégrité écologique des parcs nationaux du Canada

« Nous chercherons à financer l'expansion du réseau de parcs nationaux en collaboration avec les gouvernements provinciaux et territoriaux, les organismes autochtones, les collectivités locales, l'industrie, des particuliers et les ONG. » (Plan d'action)

Progrès accomplis à ce jour

  • Nous cherchons à obtenir, par les mécanismes budgétaires normaux, le financement à long terme requis pour élargir le réseau des parcs nationaux.

Don d'une île en cadeau aux Canadiens
Le 1er juillet 2001, le Très Honorable John Ross Matheson et sa famille de Gananoque, en Ontario, ont offert à Parcs Canada de lui faire don d'une île des Mille-Isles comme cadeau de la Fête du Canada à tous les Canadiens. L'île Victoria, d'une superficie de un cinquième d'hectare, est située à Brockville, à 50 mètres de la berge. Aux dires de M. Matheson, juge à la retraite et ancien député, "elle a vraiment trop de valeur pour appartenir à une seule personne". C'est ainsi que, le 6 octobre 2000, l'île s'est ajoutée officiellement au Parc national des îles du St-Laurent. Cette île a une signification particulière pour le parc national parce qu'elle renferme une plantation saine de pins rigides, une espèce végétale rare dans cette région, et qui représente un facteur majeur dans l'établissement d'un habitat pour des espèces animales et végétales représentatives des écosystèmes du fleuve St-Laurent. La protection des plantations de pins rigides dans ce parc a été mise au rang des priorités parce qu'on ne trouve de telles plantations en bonne santé que dans deux autres endroits dans le parc. L'ajout de l'île Victoria contribue donc de façon importante à la protection des écosystèmes et des paysages fragiles de ce secteur.

« Nous collaborerons avec les provinces et les territoires au parachèvement de la grande famille des parcs et aires protégées. Les ministres canadiens responsables des parcs ont convenu de présenter cet été un rapport public sur la mise en oeuvre de leur énoncé d'engagement de 1992 et sur les prochaines étapes à suivre. » (Plan d'action)

Progrès accomplis à ce jour

  • La nouvelle Loi sur les parcs nationaux du Canada prévoit un processus législatif simplifié pour l'établissement de nouveaux parcs nationaux. De plus, sept nouveaux parcs et réserves sont énumérés dans une annexe de la Loi.
  • Parcs Canada a pratiquement terminé ses négociations avec la Kivallik Inuit Association en vue de l'établissement du parc national Ukkusiksalik dans la baie Wager, au Nunavut, et des négociations sont en cours pour établir une réserve de parc national dans les monts Torngat, au nord du Labrador.
  • à la réunion annuelle des ministres des Parcs du 15 août 2000 à Iqaluit, au Nunavut, les ministres fédéral, provinciaux et territoriaux responsables des Parcs ont rendu public un rapport intitulé « Travaillons ensemble » – Parcs et aires protégées au Canada faisant état des progrès des gouvernements du pays dans le parachèvement de leurs réseaux d'aires protégées et expliquant les prochaines étapes prévues.
  • Parcs Canada et Environnement Canada ont entamé des discussions en vue d'une collaboration plus efficace pour réaliser le regroupement des aires protégées du gouvernement fédéral.

Prochaines étapes

  • Au moment de diffuser le rapport susmentionné, les ministres ont indiqué : « Nous admettons cependant qu'il reste beaucoup à faire, et nous sommes déterminés à poursuivre nos efforts en vue de compléter les réseaux de parcs et d'aires protégées. »


Page précédente | Index | Page suivante