Rapport d'étape sur la mise en oeuvre des recommandations de la Commission sur l'intégrité écologique des parcs nationaux du Canada

Au cours des douze derniers mois, Parcs Canada a pris plusieurs mesures importantes pour donner suite aux recommandations de la Commission, et ce, conformément au plan d'action qui a été annoncé dès la parution du rapport de la Commission. Par exemple, Parcs Canada :

  • a inclus dans la Loi sur les parcs nationaux des dispositions qui font du maintien ou de la restauration de l'intégrité écologique la première priorité pour tous les aspects de la gestion des parcs, qui placent l'intégrité écologique au centre de la planification de gestion des parcs et qui donnent plus de souplesse aux peuples autochtones pour s'adonner à leurs activités traditionnelles dans les parcs nationaux;
  • a élaboré une charte provisoire de l'Agence qui souligne le mandat de Parcs Canada;
  • a entamé un dialogue sur l'intégrité écologique et sur le rapport de la Commission avec le personnel et les gestionnaires de Parcs Canada;
  • a élaboré un programme de formation sur l'intégrité écologique et l'a mis à l'essai auprès du personnel de Parcs Canada;
  • a révisé le Guide pour l'élaboration des plans directeurs à Parcs Canada afin de renforcer la primauté de l'intégrité écologique dans la préparation et la mise en oeuvre des plans des parcs nationaux;
  • a institué des zones de réserve intégrale dans quatre parcs nationaux et a élaboré un plan d'action prévoyant la désignation de telles zones dans la plupart des autres parcs nationaux au fur et à mesure de la révision des plans directeurs;
  • a nommé un directeur exécutif de l'intégrité écologique, qui fait partie du Conseil exécutif de Parcs Canada ainsi qu'un chef de projet pour la mise en oeuvre de l'intégrité écologique et un chef de la science des écosystèmes, ces derniers relevant du directeur exécutif;
  • a entamé un dialogue avec les autres gouvernements et les autres ministères et organismes fédéraux sur la prise de mesures concertées en matière d'intégrité écologique;
  • a multiplié les efforts pour mieux faire connaître les défis que présente l'intégrité écologique dans les parcs nationaux et pour susciter chez les visiteurs des attentes et une utilisation appropriées au moyen de techniques de commercialisation;
  • a mis sur pied des projets éducatifs concertés sur le tourisme sensible avec l'Association de l'industrie touristique du Canada et la Commission canadienne du tourisme, et a lancé une série de séminaires éducatifs pour influer sur le marketing de l'industrie touristique et l'utilisation des parcs nationaux;
  • a renforcé les systèmes administratifs pour rendre compte plus clairement des ressources consacrées aux initiatives d'intégrité écologique;
  • a émis des directives au personnel pour qu'on donne priorité à l'intégrité écologique dans toutes les décisions portant sur la production de nouvelles recettes;
  • a proposé d'obtenir de nouveaux fonds pour mettre en oeuvre l'ensemble des recommandations de la Commission.


Page précédente | Index