2008-2009

PDF icon Version imprimable (165 ko)

Renseignements généraux


Institution fédérale :
Site Web :

Agence Parcs Canada
www.pc.gc.ca

Ministre responsable :

L'Honorable Jim Prentice

Hauts fonctionnaires responsables de la mise en œuvre de l'article 41 de la LLO :

Pat Thomsen, Dirigeante principale des ressources humaines par intérim

Michel Latreille, Champion des langues officielles

Mandat général de l'institution fédérale :

Protéger et mettre en valeur des exemples représentatifs du patrimoine naturel et culturel du Canada et favoriser chez le public la connaissance, l'appréciation et la jouissance, de manière à en assurer l'intégrité écologique et commémorative pour les générations d'aujourd'hui et de demain.

Coordonnateur national responsable de la mise en œuvre de l'article 41 :
Titre exact :
No de téléphone :
Courriel :



Lynn Decarie
Coordonnatrice nationale des langues officielles
819-953-5050
Lynn.Decarie@pc.gc.ca

Coordonnateurs régionaux (s'il y a lieu) :
Titres exacts :
Nos de téléphone :

Courriels :

Louis Guyot
Gestionnaire, Services intégrés
Centre de services de l'Ouest et du Nord du Canada
145, ave. McDermot
Winnipeg (Manitoba)  R3B 0R9
Louis.Guyot@pc.gc.ca

Brenda Corrigan
Conseillère, Renouvellement du personnel
Ouest et Nord du Canada
1550, 635-8e Avenue S.O.
Calgary (Alberta)  T2P 3M3
brenda.corrigan@pc.gc.ca

Kim-Lai Wong
Conseiller, Stratégie et programmes de renouvellement du personnel
Est du Canada
C.P. 6060, succ. Haute-Ville
Québec (Québec)  G1R 4V7

Kim-lai.Wong@pc.gc.ca

Contexte et responsabilités de l'Agence Parcs Canada
Mandat :
« Au nom de la population canadienne, nous protégeons et mettons en valeur des exemples représentatifs du patrimoine naturel et culturel du Canada et en favorisons chez le public la connaissance, l'appréciation et la jouissance de manière à en assurer l'intégrité écologique et commémorative pour les générations d'aujourd'hui et de demain. »

La stratégie du gouvernement fédéral visant à appuyer les communautés de langue officielle en situation minoritaire (CLOSM) comprend un cadre de responsabilisation qui exige que les ministères et les organismes jouent un rôle dans les domaines suivants : sensibilisation à la dualité linguistique et aux priorités ou aux nouvelles initiatives des CLOSM; communications avec les CLOSM sur les programmes et les services; coordination et lien avec les autres organismes gouvernementaux fédéraux, provinciaux ou municipaux; responsabilisation et production d'un plan d'action sur la mise en application de l'article 41 (Partie VII) de la Loi sur les langues officielles.

Parcs Canada protège, préserve et met en valeur un magnifique réseau de parcs nationaux, d'aires marines nationales de conservation et de lieux historiques nationaux partout au pays. En collaboration avec les CLOSM, l'Agence contribue à la promotion d'un autre aspect de l'article 41 de laLoi sur les langues officielles, qui stipule ce qui suit :

Le gouvernement du Canada s'est engagé à favoriser l'épanouissement des minorités francophones et anglophones du Canada ainsi qu'à appuyer et à promouvoir leur développement et la pleine reconnaissance et utilisation du français et de l'anglais dans la société canadienne.

Les mesures soulignées dans ce plan visent à augmenter et à améliorer la vitalité des communautés minoritaires de langue officielle. Pour atteindre ces buts, Parcs Canada agit de manière à concrétiser quatre objectifs :

  • Élaborer et mettre en place des programmes de mise en valeur du patrimoine qui tiennent compte de l'existence des communautés minoritaires de langue officielle.
  • Travailler en collaboration avec les représentants des CLOSM à la création d'infrastructures touristiques locales, régionales et nationales.
  • Encourager et appuyer l'expression de la dualité linguistique canadienne en travaillant conjointement avec les chefs de file locaux et nationaux à la promotion de cette dualité.
  • Assurer la représentation des communautés de langue officielle au sein de l'effectif de l'Agence Parcs Canada.

Les consultations publiques sont un élément essentiel du processus d'élaboration du plan directeur des parcs nationaux et des lieux historiques nationaux. Elles permettent de sonder l'opinion des communautés de langue minoritaire.

Sommaire des principaux progrès réaliséspar votre institution en 2008-2009

Les unités de gestion et les centre de services de Parcs Canada ont mis en œuvre des centaines d'activités partout au Canada; le présent rapport souligne quelques-unes des actions et des programmes régionaux qui ont contribué à la promotion du français et de l'anglais au Canada ainsi qu'au développement et à l'épanouissement des communautés de langue officielle en milieu minoritaire (CLOSM).

Sensibilisation

Les activités qu'ont rapportées les diverses unités de gestion et centres de services démontrent que Parcs Canda est de plus en plus sensible quant à son rôle et ses obligations en regard à la promotion active de la dualité linguistique canadienne et du développement des CLOSM. Par exemple, les employés de Parcs Canada, partout au pays, ont participés de manière active aux activités des Rendez-vous de la Francophonie. Afin d'assurer que les participants sont informés et capables de promouvoir la dualité linguistique du Canada dans leur unité de gestion à travers le Canada, plus de 100 Gestionnaires et cadres supérieurs ont reçu une trousse d'information sur les langues officielles à la réunion des cadres supérieurs, en septembre 2008. Ils ont aussi reçu une copie de l'Aide-mémoire : Mise en œuvre de la Partie VII.

Consultations

Parcs Canada a continué la pratique de consulter les CLOSM au sujet des plans de directeur ainsi que sur les sites, les événements et les questions qui leur importent.  L'Agence a utilisé les médias des CLOSM et des listes d'envoi ciblées pour les rejoindre. Des représentants de l'unité de gestion des Prairies du Nord Parcs Canada ont assisté au Colloque Terroir, identité et séduction, à Saskatoon et ont également rencontré quelques conférenciers ainsi que les organisateurs de l'événement pour voir comment Parcs Canada pourrait appuyer des projets Terroir dans la province. Parcs Canada est très impliqué dans la planification des Jeux Olympiques de 2010. Des représentants de Parcs ont rencontré les organisateurs des Olympiques et des représentants du bureau du CLO afin de discuter comment l'Agence pourrait faire la promotion de la langue et de la culture française pendant les Jeux d'hiver de 2010.

Communications

Parcs Canada poursuit sa bonne pratique de publier des annonces et de la publicité dans la presse de langue officielle minoritaire.  De plus en plus, l'Agence est invitée à placer des annonces ainsi que des messages dans le matériel touristique, car Parcs est considéré comme étant un partenaire d'affaires solide dans le tourisme, une composante importante du développement économique des CLOSM. Il y a eu des entrevues avec un interprète bilingue à l'antenne de CIFA, la radio française de la Nouvelle-Écosse et un représentant de l'unité de gestion du Nunavut a récemment débuté à être un porte-parole invité à la station de radio communautaire, CFRT 107.3FM.

Coordination et liaison

Plusieurs unités de gestion maintiennent une présence active au sein des conseils fédéraux et de leurs sous-comités sur les langues officielles.  Ils appuient et encourage les efforts des conseils en assistant aux réunions mensuelles, en contribuant de la matière sur les langues officielles, et en partageant les pratiques exemplaires au sujet des communications avec le public et la promotion du français et de l'anglais. À cause de l'importance des Jeux 2010 pour l'Agence, Parcs a créé le Comité de sensibilisation et mobilisation des Jeux d'hiver de 2010; la Coordonnatrice nationale des LO est membre de ce comité et  fournit conseils et assistance aux  plus de 30 parcs et sites qui furent confirmés comme étant faisant parti du Relai du Flambeau. En partenariat avec les autres institutions gouvernementales, Parcs Canada fait la promotion de la dualité linguistique et contribue à l'élaboration et à l'amélioration des CLOSM en participant aux réunions tels celle organisée par Patrimoine Canadien afin de discuter l'implication de Parcs Canada au Congrès Mondial Acadien 2009.

Financement et prestation de programmes

Parcs Canada a travaillé de près avec les CLOSM pour faire en sorte que les parcs et les sites historiques reflètent leur patrimoine.  Un succès recent fut le partenariat avec Francoforce quand le parc Esplanade (LHS de la Fortification du Québec) fut utilisé comme base pour le Francodôme. De plus, plusieurs unités de gestion ont travaillé de très près avec une variété d'associations touristiques et de gestion de CLOSM à établir des stratégies de marketing et d'autres activités, faisant de Parcs Canada un personnage clé dans l'établissement de tourisme local et dans l'établissement économique de CLOSM, parce exemple, l'unité de gestion du Manitoba qui a travaillé avec la Coalition de 1885 pour commémorer et reconnaître les contribution des communautés francophones et Métis au M'anitoba, Saskatchewan et en Alberta.

Reddition de comptes

L'Agence doit produire deux rapports annuels sur sa mise en œuvre des langues officielles : un au Secrétariat du Conseil du Trésor et un autre à Patrimoine canadien.  Parcs fait également l'objet d'une vérification annuelle du Commissariat aux langues officielles (CLO) dans le cadre des bulletins de rendement 2008-2009 : l'Agence a d'ailleurs obtenu la note A pour la promotion et l'appuie de la partie VII de la LLO.
A.SENSIBILISATION (Activités internes)

[Activités de formation, d'information, d'orientation, de sensibilisation, de communication, etc., menées àl'interne dans le but de sensibiliser les employés et/ou la haute direction de l'institution fédérale à la dualité linguistique et aux priorités des CLOSM; contrats de rendement des cadres supérieurs et programmes de reconnaissance; prise en compte du point de vue des CLOSM dans les recherches, les études et les enquêtes effectuées à l'interne.]

Résultat visé :
Introduction d'un changement durable dans la culture organisationnelle de l'institution fédérale; tous les employés et les cadres connaissent et comprennent leurs responsabilités B l'égard de l'article 41 de la Loi sur les langues officielles et des CLOSM.

Activités réalisées en vue d'atteindre le résultat visé

Quelles activités ont été réalisées au cours de l'année? Qu'est-ce qui a été fait

Extrants

Quels produits ou services découlent des activités réalisées au cours de l'année?

Progrès réalisés en vue de l'atteinte du résultat visé

Qu'est-ce qui a changé grâce aux activités réalisées au cours de l'année? Qu'est-ce qui a résulté de ces activités?

L'Agence a effectué une revue de toutes ses politiques et ses programmes en vue d'identifier ceux qui ont une incidence sur la vitalité des CLOSM. Les éléments stratégiques des politiques et des programmes ont été identifiés. Sensibilisation accrue du rôle de Parcs et de ses responsabilités en ce qui a trait aux politiques et programmes, présents et futurs.
Dissémination de l'information au sujet de la LLO en général et de l'importance de la mise en œuvre de la Partie VII, en particulier.

L'Agence distribue le Bulletin 41-42 aux coordonnateurs régionaux et aux gestionnaires.  Il se trouve également une section sur la Partie VII sur son site intranet.
Gwaii Haanas : Distribution électronique du Bulletin 41-42.
Centre de services de l'Ouest et du Nord : Distribution du Bulletin 41-42 au Centre de services de Winnipeg.

Centre de services du Manitoba : L'information découlant des réunions du Réseau interministériel des coordonnateurs des langues officielles du Manitoba est distribuée aux gestionnaires et aux employés de l'unité de gestion.
Visibilité accrue des langues officielles dans les différentes unités de gestion et dans les centres de services de Parcs Canada.
Les employés de Parcs Canada, partout au pays, ont participés de manière active aux activités des Rendez-vous de la Francophonie.

Au bureau national, une délégation composée de 11 personnes, y inclus le Champion, ont participé au lancement des Rendez-vous de la Francophonie, en mars, au Musée des civilisations.
Unité de gestion de la Colombie-Britannique côtière : Participation à un kiosk au Rendez-vous, à Vancouver.
Unité de gestion de Jasper : La Spécialiste en services linguistiques était responsable du calendrier des événements. Parcs a fourni l'accès à sa salle de conférence sans frais pour la présentation d'un film pour enfants lors des Rendez-vous.
Centre de services du Manitoba : Les activités des CLOSM font l'objet d'une promotion régulière en vue d'intéresser le personnel de l'unité de gestion afin d'augmenter leur niveau de sensibilisation et en tant qu'occasions offertes au personnel de pratiquer/maintenir leurs compétences dans leur langue seconde, y inclus les activités des Rendez-vous de la Francophonie.

Unité de gestion du Yukon : Les employés de Parcs Canada à Whitehorse ont été invités à assister aux célébrations des Rendez-vous de la Francophonie, organisées par le chapitre local de l'Association Franco-yukonnaise.

Positionnement des langues officielles comme étant une question importante à Parcs Canada.
Augmentation de la participation, tel que le démontrent le nombre et le type des activités où Parcs était présent.
Rencontres des CLOSM et occasions de promouvoir les programmes de l'Agence ainsi que le recrutement.

L'Unité de gestion de Jasper participe à l'organisation des Rendez-vous de la francophonie depuis les premières célébrations à Jasper, en 1997.
Parcs Canada est un partenaire actif dans le Relai du flambeau des Jeux olympiques de Vancouver 2010.

L'Agence a élaboré un plan de communication qui demande aux parcs et aux sites de porter une attention spéciale à la collaboration avec les représentants des CLOSM dans la planification et la mise en œuvre des célébrations du Relai du flambeau.

Deux représentants du CLO ont fait une présentation à Parcs Canada sur les attentes du Commissaire par rapport aux institutions fédérales pour les Jeux 2010.

La Coordonnatrice nationale a le mandat de voir à ce que les CLOSM soient impliquées le plus possible.

Les résultatsseront présentés dans le prochain rapport annuel.
En février 2009, la Coordonnatrice nationale a invité les membres du réseau interne des LO ainsi que les personnes qui siègent aux divers conseils fédéraux à fournir des articles pour le Bulletin 41-42.

58 individus ont reçu le courriel
2 articles/contributions reçues : publication prévue dans le numéro Printemps-été 2009.

Il y avait deux mentions de Parcs Canada dans l'édition printemps-été 2008 du Bulletin 41-42.

Visibilité accrue des langues officielles à Parcs Canada

Visibilité accrue de Parcs Canada comme partenaire clé dans la promotion de la dualité linguistique canadienne
La Coordonnatrice nationale des LO a effectué un suivi des événements où Parcs Canada était impliqué, tel que le Historic Half-Marathon, qui s'est déroulé dans le Lieu historique national du Canada du Fort Langley. Le gestionnaire du site a demandé les conseils et l'appui de la Coordonnatrice nationale pour faire en sorte que Parcs respectent ses obligations sous la Partie VII de la LLO. Même si l'événement était organisé par un organisme du secteur privé, les représentants de Parcs ont été sensibilisés de l'importance d'inclure les membres des CLOSM locales dans les activités futures.

Parcs Canada a participé à la Journée du Patrimoine, une manifestation patrimoniale, organisée par la Société historique de la Saskatchewan.

L'Agence avait un kiosk sur le site des activités et avait placé une annonce dans le programme.

Il s'agit d'une participation pour la quatrième année consécutive.

Parcs Canada a promu de manière active la sensibilité à la richesse du patrimoine francophone en Saskatchewan.

Dissémination d'information aux cadres supérieurs, aux cadres et aux gestionnaires relativement aux obligations de Parcs sous la LLO.

Les cadres supérieurs on reçu une trousse d'information sur les langues officielles à la réunion des cadres supérieurs, à Halifax, en septembre 2008.
Les membres du Comité de gestion ont reçu une copie de l'Aide-mémoire : Mise en œuvre de la Partie VII de la LLO ainsi que du plan d'action  gouvernemental des LO, lors d'une présentation, en décembre 2008.

Les membres du Comité de gestion ainsi que tous les gestionnaires sont au courant et habilités à promouvoir la dualité linguistique canadienne au sein de leur secteur d'opération.

Les employés de Parcs Canada s'impliquent avec les CLOSM de leur région.

Unité de gestion du Sud du Nouveau-Brunswick : un employé est membre de l'Association régionale de la communauté francophone de Saint-Jean.
Unité de gestion du nord de l'Ontario : le gestionnaire des lieux siège au conseil d'administration du centre communautaire francophone.
Parc national du Canada du Mont Revelstoke et Glacier : quelques membre du personnel de Parcs Canada sont devenus membres de l'Association des Francophones de la Kootenay Ouest afin d'avoir accès à des livres et des films en français. Un employé de l'unité de gestion fait partie du conseil d'administration de cet organisme.

La Coordonnatrice des services linguistiques des Parcs des Rocheuses siège au conseil d'administration de l'Association canadienne-française de l'Alberta et représente les francophones du comité des écoles françaises.

Unité de gestion du Sud-Ouest de l'Ontario - Site national historique du Canada Woodside : le site a célébré la Journée de la famille en février : les membres de la communauté francophone ont participé et il y avait un article dans Le Régional soulignant l'événement.

Occasions mutuelles de partager l'information et former des partenariats.

 

 

 

Ceci a eu comme résultat d'attirer le Biblio-bus,  une bibliothèque mobile francophone basée à Nelson (situé à quatre heures de route), à Revelstoke et d'encourager plusieurs nouveaux membres de la communauté à en devenir membre.

L'Agence distribue sa trousse d'information sur le service au public dans les deux LO aux détenteurs de baux commerciaux qui traitent avec le public.  La trousse comprend des conseils, des phrases clé en anglais et en français et fait référence aux clauses de bilinguismes des ententes.

Unité de gestion de Banff : L'équipe responsable de l'immobilier continue à faire en sorte que les principaux détenteurs de baux commerciaux reçoivent la Trousse d'outils des baux commerciaux.  Celui-ci a été fourni a environ 11% des 130 principaux détenteurs de baux.

Unité de gestion de Jasper : L'UG encourage les entités commerciales à offrir leurs services dans les deux langues officielles et a distribué 24 trousses sur les langues officielles.

Unité de gestion de Kootenay/Yoho/Lac Louise : L'UG a distribué des trousses d'information sur les langues officielles à 10% de ses locataires et les encourage à adopter une politique de langues officielles dans leurs opérations.

Unité de gestion des Prairies du Nord : La Trousse d'outils des baux commerciaux a été envoyé à 10% des détenteurs de baux.
Unité de gestion de Waterton : L'UG a envoyé une lettre à tous les détenteurs d'un permis commercial pour les informer de la disponibilité de la trousse sur l'offre de services dans les deux langues officielles.  Elle a également distribué la trousse à tous ceux qui ont fait demande d'un nouveau permis commercial dans des endroits fixes.

Centre de service de l'Ouest et du Nord : A tenu un appel conférence avec les coordonnateurs des LO de l'Ouest et du Nord sur les meilleurs pratiques et les obligations des tiers, et leur a transmit une copie de la trousse d'outils.

Les détenteurs de baux commerciaux sont au courant des obligations de parcs Canada en matière du service dans les deux langues officielles et sont encouragés à offrir des services bilingues, en utilisant les outils que l'Agence met à leur disposition.

Augmentation de l'intérêt des détenteurs de baux fondée sur le nombre de trousses distribuées.

Les visiteurs d'expression française dans l'Ouest peuvent être servis dans la langue officielle de leur choix.

EXEMPLES DE PARTICIPATION DES REPRÉSENTANTS DE PARCS CANADA AUX ACTIVITÉS DES CLOSM
Parcs Canada a joué un rôle important dans le succès de la Fête Franco-albertaine, un rassemblement annuel de toutes les communautés francophones de l'Alberta.  L'unité de gestion de Jasper a fourni des radios aux organisateurs et l'accès aux terrains de camping sans frais aux participants.  Un agent de liaison de Parcs a assisté à quelques réunions du comité organisateur.  En outre, le superintendant du site a écrit une lettre d'appui qui a été publiée dans le programme de la Fête.
Unité de gestion des Prairies du Nord : Deux représentants de Parcs Canada ont assisté au Colloque Terroir, identité et séduction, à Saskatoon, organisé par l'Assemblée communautaire fransaskoise.  Ils ont également rencontré quelques conférenciers ainsi que les organisateurs de l'événement pour voir comment Parcs Canada pourrait appuyer des projets Terroir dans la province.
L'Unité de gestion de l'Île du Cape Breton a participé à des activités acadiennes locales, tel que la parade annuelle à Chéticamp et à Saint-Joseph-du-Moine ainsi qu'à d'autres événements parrainées par le chapitre local de la Fédération acadienne de la Nouvelle-Écosse afin de promouvoir la langue française dans la région.  Elle a également fait la promotion de concerts acadiens hebdomadaires qui se tenaient dans un théâtre en plein air.
Unité de gestion de la Nouvelle-Écosse continentale : Parcs a participé au souper du Festival de la parole, l'Ordre du bon temps.
Unité de gestion du Nunavut : a participé à un salon du tourisme en partenariat avec l'Association francophone du Nunavut.  Il s'agit du salon Soirées boréales, tenu à Montréal en novembre 2008, qui visait à attirer les francophones à visiter le Nord.  Les coûts de l'événement étaient assumés par l'association, et Parcs Canada s'est engagé à les assumer à l'avenir, afin de confirmer sa participation.

B.CONSULTATIONS (Partage d'idées et d'information avec les CLOSM)

[Activités (ex. comités, discussions, réunions) par lesquelles l'institution fédérale consulte les CLOSM et échange ou dialogue avec elles pour cerner leurs besoins et leurs priorités ou pour comprendre les incidences possibles sur leur développement; activités (ex. tables rondes, groupes de travail) pour explorer les possibilités de collaboration dans le cadre du mandat actuel de l'institution fédérale ou dans le cadre de l'élaboration d'un nouveau programme ou d'une nouvelle politique; participation à des consultations des CLOSM coordonnées par d'autres instances gouvernementales; consultations des CLOSM par les bureaux régionaux pour connaître leurs préoccupations et leurs besoins]

Résultat visé :

Établissement de liens durables entre l'institution fédérale et les CLOSM; l'institution et les CLOSM comprennent leurs besoins et leurs mandats respectifs.
Activités réalisées en vue d'atteindre le résultat visé

Quelles activités ont été réalisées au cours de l'année? Qu'est-ce qui a été fait?

Extrants

Quels produits ou services découlent des activités réalisées au cours de l'année?

Progrès réalisés en vue de l'atteinte du résultat visé

Qu'est-ce qui a changé grâce aux activités réalisées au cours de l'année? Qu'est-ce qui a résulté de ces activités?

Demande de financement ciblé additionnel faite des Budgets supplémentaires des dépenses,  en ligne avec le Plan d'action 2007-2010 de Parcs Canada en vue de consulter les CLOSM.

Consultations des intervenants internes.
Requête présentée et approuvée.

Obtention de 100 000 $ pour consulter les CLOSM et promouvoir la dualité linguistique.
Les résultats des mesures mises en place seront présentés dans le prochain rapport annuel.

La Direction générale des lieux historiques nationaux a fait en sorte que les plans stratégiques, les plans directeurs, l'élaboration des politiques et des programmes ainsi que les mémoires au Cabinet tiennent compte des besoins des CLOSM.

Consultations formelles et informelles avec les CLOSM.
La prise de décisions, l'élaboration de politiques et de programmes tiennent compte des préoccupations des CLOSM.

Les politiques, les programmes, les  plans directeurs reflètent les besoins des CLOSM.

L'Agence invite régulièrement les membres des CLOSM à participer aux consultations sur les enjeux nationaux et sur les plans directeurs régionaux. L'Agence a tenu une consultation nationale avec la Fédération des communautés francophones et acadienne du Canada (FCFA).
Dialogue national avec les intervenants : Le Ministre a écrit à la présidente de la FCFA et le Directeur général a invité les commentaires au sujet des réalisations de Parcs Canada ainsi que sur les enjeux futurs en répondant à quelques questions.Les unités de gestion du Manitoba et de la Gaspésie ont mis sur pied un comité consultatif qui compte des représentants des CLOSM

Collaboration continue entre Parcs Canada et les CLOSM.

 

La FCFA n'a pas répondu à l'invitation du Directeur général.

L'Unité de gestion de l'Île du Cape Breton a comblé un poste dont le rôle du titulaire est de se concentrer spécifiquement sur la communauté acadienne de la région de Chéticamp et de promouvoir et stimuler des initiatives de collaboration.

Titulaire en poste.

Liens renforcés avec la communauté acadienne.

Collaboration continue entre Parcs Canada et les CLOSM.

Les pratiques générales de Parcs Canada font en sorte que les unités de gestion et les centres de service consultent les membres des CLOSM et de leurs organismes lorsqu'ils tiennent des consultations publiques en vue de l'élaboration de leurs plans directeurs.  Ceci donne l'occasion aux CLOSM de faire connaître leurs préoccupations et expliquer les défis auxquels ils font face pour avoir obtenir les programmes de l'Agence.

Voici un échantillon des unités de gestion et des centres de services qui ont consulté les CLOSM lors des consultations publics pour les plans directeurs 

  • Le Centre de service de l'Atlantique (Parc national du Canada de Kouchibouquac, Lieu historique national du Canada de Grand-Pré, Lieu historique national du Canada de la Forteresse-de-Louisbourg)
  • L'Unité de gestion de la Gaspésie
  • L'Unité de gestion de Jasper
  • L'Unité de gestion de Terre-Neuve et du Labrador
  • L'Unité de gestion du Nord des Prairies
  • Le Centre de services de l'Ontario
  • L'Unité de gestion du Parc national du Canada Mont-Riding
  • L'Unité de gestion de l'Ouest du Québec

Les plans directeurs tiennent compte des préoccupations des CLOSM.

Parcs Canada a rencontré les représentants de l'Assemblée communautaire fransaskoise.

Élaboration d'un projet pilote dans la région de Batoche en vue de stimuler le développement économique en misant sur des produits alimentaires uniques.

Contribution au développement de l'éco-tourisme dans la communauté francophone de la Saskatchewan.

Unité de gestion de la Colombie-Britannique Côtière : planification en vue des célébrations des Jeux d'hiver 2010.

Des représentants de Parcs ont rencontré les organisateurs des Olympiques et des représentants du bureau du CLO afin de discuter comment l'Agence pourrait faire la promotion de la langue et de la culture française pendant les Jeux d'hiver de 2010.

Collaboration continue entre Parcs Canada et les CLOSM.

Les résultats seront présentés dans le rapport annuel de l'an prochain.

L'Unité de gestion de l'Île du Cape Breton: Consultation avec la communauté de Chéticamp en vue d'élaborer des panneaux d'interprétation au sujet des noms originaux de deux endroits dans le parc national.

Appui à la demande que certains noms d'endroits dans le parc reviennent aux noms originaux (par l'entremise du Comité toponymique du Canada).

Consultation proactive sur une variété de sujets, y inclus l'amélioration du tourisme et de l'économie locale, les relations entre le par cet la communauté, la réalisation d'événements conjoints, etc.

Collaboration continue entre Parcs Canada et les CLOSM.

Unité de gestion de la Gaspésie : L'unité de gestion a mis sur pied un comité consultatif pour le Parc national du Canada Forillon. 

Un représentant de la communauté anglophone, Commitee for Anglophone Social Action (CASA), siège à ce comité.

Contribution directe et constante des CLOSM.

Île-du-Prince-Édouard : Parcs Canada a entretenu une relation collaborative directe avec les communautés francophones relativement aux activités et autres initiatives entreprises en 2008-2009.

Collaboration active avec la Société Saint-Thomas d'Aquin (SSTA) au sujet de quelques projets, plus particulièrement le redéveloppement futur de Port-la-Joye/ Fort Amherst.

Partenariat avec la SSTA et les groupes historiques acadiens en accueillant des événements spéciaux, y inclus la commémoration du 250ième anniversaire de la Déportation des Acadiens, tenue le 13 décembre 2008.

Collaboration continue entre Parcs Canada et les CLOSM.

Unité de gestion de Jasper : Le Spécialiste des services en français consulte la communauté francophone locale.

Consultations sur une basse continue sur une grande variété de sujets, et en réponse aux besoins de la communauté.

Le point de vue des organismes francophones est sollicité sur une base régulière.

Il existe une relation solide entre l'Unité de gestion de Jasper et la communauté francophone locale.

Unité de gestion de l'Ouest du Québec : L'UG a consulté les représentants de  la communauté anglophone de Montréal pour la planification de trois cérémonies de dévoilement de plaque.

Plaque de l'Atwater Library : Consultation de  l'organisme anglophone de la  Mechanical and Technical Institute of Montreal

Plaque de Philip-Louis Pratley : Consultation des représentants du Canadian Engineering Association et la famille Pratley de Westmount, du  Montreal General Hospital, du Royal Victoria Hospital Public Relations

Consultation avec les représentants de la Missisquoi Historical Society ayant trait à la réalisation d'un panneau d'interprétation historique sur la Bataille d'Eccles Hill, lors des raids Féniens de 1870.

Cérémonies réussies où le point de vue des CLOSM a été respecté.

Parcs Canada est perçu comme un partenaire qui est sensible aux préoccupations des CLOSM.

Unité de gestion du Manitoba: Consultation avec la Société historique de Saint-Boniface (un partenaire de longue date dans la prestation des programmes au Lieu historique national du Canada de la Maison Riel).

Les consultations se déroulement régulièrement.

La gestion du lieu respecte les discussions avec la Société historique.

Unité de gestion de la Nouvelle-Écosse continentale : L'Unité de gestion continue de participer aux réunions du Comité consultatif acadien.

Consultation de la Fédération des Acadiens de la Nouvelle-Écosse au sujet des messages concernant les Acadiens pendant la Déportation.

L'énoncé d'intégrité commémorative et le matériel d'interprétation reflètent la contribution de la communauté acadienne.

Unité de gestion du Yukon : Parcs Canada a rencontré l'Association franco-yukonnaire (AFY) en vue d'améliorer les services en français aux visiteurs.

Discussions pour trouver de manières innovatrices de mieux répondre aux besoins des visiteurs francophones.

Parcs Canada a assisté à une session d'information/consultation menée par l'AFY au sujet du marné touristique francophone et son potentiel à développer.

L'AFY s'est engagée à donner un coup de main à Parcs Canada en faisant la promotion d'emplois bilingues auprès du public et en explorant des occasions conjointes de promotion/commercialisation.


C.COMMUNICATIONS (Transmission d'information aux CLOSM)

[Activités de communications externes visant à informer les CLOSM des activités, des programmes et des politiques de l'institution fédérale et à promouvoir le caractère bilingue du Canada; inclusion des CLOSM dans toutes les listes d'information et de distribution; utilisation du site Web de l'institution fédérale pour communiquer avec les CLOSM]

Résultat visé  :
La culture des CLOSM reflète une compréhension étendue du mandat de l'institution fédérale; les CLOSM reçoivent de l'information pertinente et B jour au sujet des programmes et services de l'institution fédérale.

Activités réalisées en vue d'atteindre le résultat visé
Quelles activités ont été réalisées au cours de l'année? Qu'est-ce qui a été fait?

Extrants

Quels produits ou services découlent des activités réalisées au cours de l'année?

Progrès réalisés en vue de l'atteinte du résultat visé
Qu'est-ce qui a changé grâce aux activités réalisées au cours de l'année? Qu'est-ce qui a résulté de ces activités?

Parcs Canada continue d'utiliser les médias des CLOSM pour disséminer l'information sur les parcs et les lieux nationaux, tel que des annonces, des communiqués de presse, des capsules vidéo à la télévision, etc.

Parcs Canada a utilisé les médias suivants :
L'Express du Pacifique, Le Soleil (Colombie-Britannique); L'Aurore boréale (Yukon); Le Nanuvoix/L'Aquilon (Nunavut); Le Franco et Le Chinook (Alberta); L'eau vive (Saskatchewan); Joie de vivre (Manitoba); Le Régional (Ontario); The Gaspé SPEC (Québec); Le Courrier (Nouvelle-Écosse);  Le Gaboteur (Terre-Neuve-et-Labrador); La Voix Acadienne (Île-du-Prince-Édouard).

Unité de gestion de la Nouvelle-Écosse continentale
 : Il y a eu des entrevues avec un interprète bilingue à l'antenne de CIFA, la radio française de la Nouvelle-Écosse.  La nouvelle campagne radio comprenait des capsules à la radio communautaire francophone.

Unité de gestion du nord de l'Ontario
 : Les publications des CLOSM sont affichées dans les parcs et les lieux.

Unité de gestion des Prairies du Nord
 : A travaillé stratégiquement avec ses partenaires francophones afin d'augmenter sa visibilité, ciblant les publics et en suivant les résultats.

Unité de gestion du Nunavut : A récemment débuté à être un porte-parole invité à la station de radio communautaire, CFRT 107.3FM.

Parcs Canada informe de manière consistante les membres des CLOSM en utilisant leurs médias pour communiquer avec eux.

Augmentation du niveau de connaissance des CLOSM relativement aux programmes et services de Parcs Canada, tel que démontré par le nombre d'activités communes présenté dans ce rapport annuel.

 

 

 

 

Le suivi indiquait que les annonces unilingues qui ciblent leur auditoire sont plus efficaces que les annonces bilingues placées dans les journaux anglais.
L'UG espère continuer offrir de l'information aux francophones d'Iqaluit au cours de l'émission du matin,  l'Aurore boréale.

Parcs Canada utilise les médias et les publications des CLOSM pour annoncer ses parcs et ses lieux nationaux et promouvoir le tourisme et le développement économique des CLOSM.

Unité de gestion de Banff : L'UG a pris une page et demie d'annonce dans la publication du Conseil de développement économique de l'Alberta (CDEA) intitulée Alberta… l'autre belle province, distribuée à un marché francophone, y inclus lors des Rendez-vous de la Francophonie.  En outre, un hyperlien a été créé du site web du CDEA à celui de Parcs Canada; il s'agit d'un site créé exclusivement pour le tourisme en français en Alberta.

Unité de gestion de Nunavut 
: L'UG a travaillé avec Odyssée Nunavut, un partenaire touristique avec l'Association francophone du Nunavut, en fournissant des renseignements pour leurs brochures et des trousses d'information qui ont été envoyés aux autres partenaires de l'industrie du voyage.

Unité de gestion de l'Ouest de Terre-Neuve-et-Labrador
 : L'UG a fourni de l'information dans le guide du tourisme français pour Terre-Neuve-et-Labrador et y a placé une annonce.

Unité de gestion du Yukon
 : Une série de télévision au sujet du Lieu historique national du Canada de la Piste Chilkoot a été présentée au Téléjournal de Radio-Canada dans les provinces de l'Ouest.

Parcs Canada est visible en tant que partenaire dans le développement économique, y inclus celui des CLOSM.

L'Agence est perçue comme étant une institution bilingue, respectueuse de la dualité linguistique du Canada.

 

EXEMPLES DE COLLABORATION / PARTAGE D'INFORMATION AVEC LES CONSEILS SCOLAIRES ET LES ÉCOLES DES CLOSM

Unité de gestion de l'Île du Cape Breton : L'Unité de gestion a fait la promotion des programmes scolaires en français (en salles de classe et les visites au parc) auprès des écoles de langue française ainsi que des classes d'immersion de la région et du Cape Breton.

Centre de services de Québec et Unité de gestion de l'Ouest du Québec : Le Réseau Éducation de Parcs Canada au Québec, coordonné par le service REEV du CSQ, a participé à quatre congrès de professeurs au cours de l'automne 2008.  Un de ces congrès, à Montréal, était organisé par le Quebec Association of Teachers  et réunissant plus de 5000 enseignants anglophones.  Parcs a donné des ateliers d'information et distribué du matériel promotionnel. 

Unité de gestion de l'Est de l'Ontario : L'UG communique avec les conseils scolaires de langue française sur une base annuelle afin de faire la promotion du matériel pédagogique préparé par Parcs.

Unité de gestion de la Gaspésie : L'UG a élaboré et assuré la prestation d'un nouveau programme éducatif à l'intention de la clientèle scolaire du Grand Gaspé, y inclus le Eastern Shores School Board, représentants de la clientèle anglophone

Unité de gestion de Jasper : Un groupe d'éducateurs d'une école de langue française en Alberta ainsi qu'un conseil scolaire de langue française en Alberta ont assisté à des ateliers d'une journée afin de se familiariser avec le programme du Centre des Palissades.

Unité de gestion de la Nouvelle-Écosse continentale : Le programme pédagogique est offert et donné dans les écoles du Conseil scolaire acadien provincial; on profite de l'occasion pour faire la promotion de visites aux lieux historiques nationaux.

Unité de gestion du Manitoba : L'UG était responsable de la programmation francophone au Winnipeg International Children's Festival, en collaboration avec l'organisme représentant les CLOSM. Elle a également placé une annonce dans la publication des enseignants, Infoaction, en vue de promouvoir les ressources à la disposition des enseignants sur le site internet de Parcs Canada. Le spécialiste pédagogique de l'Agence a fait une présentation aux étudiants de la Faculté d'éducation du Collège universitaire de Saint-Boniface.  Elle a également distribué des trousses pédagogiques à 30 enseignants de la Division scolaire franco-manitobaine dans le cadre d'une journée de développement personnel.  L'UG a aussi participé à la conférence annuelle des Éducateurs/éducatrices francophones du Manitoba qui a attiré 440 enseignants : l'Unité de gestion avait un kiosk d'information qui faisait la promotion des ressources pédagogiques de Parcs Canada et des programmes offerts sur les lieux.

Parc national du Canada Mont-Revelstoke et Glacier : Le personnel de Parcs Canada a rédigé des lettres d'appui pour les programmes de langue française et d'immersion française dans son district scolaire.

Unité de gestion Prairies du Nord : L'UG a offert des programmes scolaires en français sur les pistes et dans le centre naturel.  Parcs a assumé les coûts de traduction de la brochure Heritage Driving Tour, un projet issu d'un partenariat local.

Parc national du Canada du Mont-Riding : Le personnel spécialisé en communication avec le public a coordonné et participé à des présentations aux conférences provinciales des enseignants des programmes d'immersion et d'enseignants francophones, où Parc avait un kiosque et a recueilli les sondages des enseignants pour sa base de données.  L'UG a offert un programme spécial dans le parc pour Tour de Plaine, un événement organisé par la Division scolaire franco-manitobaine.

Unité de gestion du Sud de l'Ontario, Parc national du Canada de la Pointe-Pelée :Le coordonnateur des programmes éducatifs a produit un programme pédagogique formel qui appui le programme scolaire et qui est présenté dans tous les conseils scolaires, y inclus les écoles française.


D.      COORDINATION ET LIAISON
    (N'inclut pas le financement - Coordination à l'interne et liaison avec d'autres institutions gouvernementales)
[Activités de coordination (recherches, études, réunions, etc.) menées par l'institution fédérale elle-même avec d'autres institutions fédérales ou d'autres ordres de gouvernements; participation à des activités organisées par d'autres institution fédérales, d'autres ordres de gouvernements, etc.; participation des champions des langues officielles, des coordonnateurs nationaux et régionaux, etc., à divers forums gouvernementaux]
       

Résultat visé  :
Collaboration avec de multiples partenaires pour favoriser le développement et l'épanouissement des CLOSM et partager les pratiques exemplaires.

Activités réalisées en vue d'atteindre le résultat visé
Quelles activités ont été réalisées au cours de l'année? Qu'est-ce qui a été fait?

Extrants

Quels produits ou services découlent des activités réalisées au cours de l'année?

Progrès réalisés en vue de l'atteinte du résultat visé
Qu'est-ce qui a changé grâce aux activités réalisées au cours de l'année? Qu'est-ce qui a résulté de ces activités?

Il existe un réseau de coordonnateur des langues officielles à Parcs Canada.

 Le Réseau de l'Ouest fonctionne de manière efficace.
Le Réseau de l'Est sera mis sur pied au cours de 2008-2010.

Parcs Canada est très actif dans les provinces de l'Ouest, tel que démontré dans ce rapport annuel.

Les communautés francophones de l'Ouest considèrent Parcs Canada comme un partenaire.

Visibilité accrue des langues officielles dans les différentes unités de travail et partage des pratiques exemplaires.

Le Champion et les gestionnaires sont engagés dans les projets de leadership interministériels sur les langues officielles.

Le Champion des langues officielles est un membre du Conseil du Réseau des champions des LO.  Il soulève aussi régulièrement les questions des LO auprès du Comité de gestion de l'Agence.

Parc était un des principaux partenaires dans l'organisation de la Conférence conjointe des champions des langues officielles, à Québec, en juin 2008.

La Gestionnaire, Diversité, compétences, langues officielles, recrutement et maintien en poste des effectifs intergénérationnels, est membre du Réseau des jeunes professionnels et professionnelles du CLO.

Parcs Canada est perçu comme un chef de file dans la mise en œuvre de la Partie VII de la LLO par les autres institutions fédérales.

Les cadres supérieurs sont tenus au courant des questions de LO qui touchent Parcs Canada.

Parcs Canada s'implique dans les Jeux de Vancouver 2010.

À cause de l'importance des Jeux 2010 pour l'Agence, Parcs a créé le Comité de sensibilisation et mobilisation des Jeux d'hiver de 2010; la Coordonnatrice nationale des LO est membre de ce comité et  fournit conseils et assistance aux sous-comités et directions concernées.

La Coordonnatrice nationale des LO a participé à une réunion organisée par Patrimoine Canadien.  Elle fait maintenant partie d'un sous-comité LO pour les Jeux 2010.

Sensibilité accrue des unités de gestion et des centres de services, car il y aura au moins 15 parcs et lieux nationaux sur le chemin du Flambeau.

Les résultats seront présentés dans un prochain rapport annuel.

Parcs Canada travaille en partenariat avec d'autres institutions fédérales afin de promouvoir la dualité linguistique du Canada et contribuer au développement et à la vitalité des CLOSM.

Un représentant de Parcs Canada a participé à une réunion organisée par Patrimoine canadien avec les organisateurs du Congrès Mondial Acadiens qui aura lieu en août 2009.

Centre de services de l'Ouest et du Nord : Par l'entremise su Réseau interministériel des coordonnateurs des langues officielles du Manitoba, a assisté à une présentation de divers organismes communautaires, dont le Conseil de développement économique du Manitoba.

Parcs Canada a signé un Protocole d'entente avec la Commission canadienne du tourisme, en novembre 2008.

Comme ces mesures ont des incidences à long terme ou dans l'avenir, les résultats seront présentés dans le prochain rapport annuel.

Parcs est considéré comme un partenaire important par les CLOSM et comme ayant un rôle à jouer dans les événements spéciaux et le développement économique.

 

 

 

Il y a maintenant un cadre en vue d'une plus grande collaboration en ce qui a trait à la planification stratégique des priorités nationales, d'événements spéciaux, de la recherche et du partage de l'information, des communications et de la promotion.

Parcs Canada travaille en partenariat avec d'autres paliers gouvernementaux afin de promouvoir la dualité linguistique du Canada et contribuer au développement et à la vitalité des CLOSM.

Parcs Canada est un des partenaires dans un projet qui vise à promouvoir le tourisme en français dans le Territoire du Nunavut : le Gouvernement du Nunavut a signé le Protocole de coopération dans le tourisme entre le Nunavut et la France.

Unité de gestion de la Colombie-Britannique côtière : Le Coordonnateur des LO a assisté à une session avec l'Agent des affaires francophones du Gouvernement de la Colombie-Britannique.   Le représentant de Parcs a rencontré le Chef du Secrétariat et a pris connaissance des priorités du gouvernement provincial en ce qui a trait aux langues officielles.

Comme ces mesures ont des incidences à long terme ou dans l'avenir, les résultats seront présentés dans un prochain rapport annuel.

Parcs est considéré comme un partenaire important par les CLOSM et comme ayant un rôle à jouer dans les événements spéciaux et le développement économique.

Les représentants de Parcs Canada participent de manière active aux différents conseils fédéraux qui appuient les langues officielles et les CLOSM.

  • Conseil fédéral de l'Alberta
  • Conseil fédéral de l'Alberta, Comité des langues officielles
  • Réseau de l'Alberta sur la dualité linguistique
  • Conseil fédéral du Manitoba, réseau interministériel des coordonnateurs des langues officielles
  • Conseil fédéral du Manitoba, sous-comité sur les langues officielles
  • Conseil fédéral du Nouveau-Brunswick
  • Conseil fédéral du Nouveau-Brunswick, sous-comité sur les langues officielles
  • Conseil fédéral de Terre-Neuve et Labrador, sous-comité sur les langues officielles
  • Conseil fédéral des Territoires-du-Nord-Ouest
  • Conseil fédéral de la Nouvelle-Écosse
  • Conseil fédéral du Nunavut
  • Conseil fédéral de l'Ontario
  • Conseil fédéral du Pacifique, sous-comité des langues officielles
  • Conseil fédéral de l'Île‑du‑Prince‑Édouard
  • Conseil fédéral du Québec
  • Conseil fédéral de la Saskatchewan, sous-comité sur le maintien des langues officielles
  • Réseau interministériel de la Saskatchewan sur les langues officielles 
  • Conseil fédéral des cadres supérieurs de la Saskatchewan
  • Conseil fédéral du Yukon

Parcs Canada partage les pratiques exemplaires avec les autres institutions fédérales.

Une des pratiques exemplaires pour laquelle Parcs est reconnu par les institutions fédérales est la réalisation d'un DVD de formation sur l'offre active de services.  L'Agence croit que faire un offre active est une façon de promouvoir la dualité linguistique canadienne.


E.      FINANCEMENT ET PRESTATION DE PROGRAMMES
[Mise en œuvre des programmes et prestation des services de l'institution fédérale; financement, seule ou en collaboration avec d'autres institutions fédérales, de projets des CLOSM;  intégration des besoins des CLOSM à la prestation des programmes et services de l'institution fédérale]  
   

Résultat visé  :
Les CLOSM font partie de la clientèle régulière de l'institution fédérale et ont un accès adéquat B ses programmes et services; les besoins des CLOSM (ex. : dispersion géographique, possibilités de développement) sont pris en compte.

Activités réalisées en vue d'atteindre le résultat visé
Quelles activités ont été réalisées au cours de l'année? Qu'est-ce qui a été fait?

Extrants

Quels produits ou services découlent des activités réalisées au cours de l'année?

Progrès réalisés en vue de l'atteinte du résultat visé
Qu'est-ce qui a changé grâce aux activités réalisées au cours de l'année? Qu'est-ce qui a résulté de ces activités?

Parcs Canada travaille en partenariat avec les CLOSM et d'autres institutions fédérales et contribue à la réalisation de projets spéciaux.

Les deux ententes qui avaient été signées l'an dernier dans le cadre du Partenariat interministériel avec les communautés de langue officielle (PICLO) ont été renouvelées.  Il s'agit du projet des pêcheurs et utilisateurs de la mer anglophones des Îles-de-la-Madeleine et du projet de la Maison Dolbel-Roberts dans le Parc national  du Canada Forillon.

La mise en œuvre de l'an 2 des projets va de l'avant, tel que prévue.

L'Unité de gestion de la Gaspésie
a développé, avec plusieurs partenaires,  un concept de mise en valeur de la multiethnicité de la colonisation de la péninsule de Forillon à la maison Dolbel-Roberts.  Le Committee for Anglophone Social Action (CASA) est un des partenaires.

Parcs travaille de près avec les CLOSM afin d'offrir des programmes et des services qui reconnaissent leur contribution au développement national, régional et local.

La Direction générale des lieux historiques nationaux a mis l'accent sur l'importance du rôle historique des CLOSM dans les interprétations et les commémorations.

Unité de gestion du Manitoba :
L'UG travaille avec la Coalition de 1885 en vue de commémorer et de reconnaître la contribution des communautés francophones et Métis au Manitoba, en Saskatchewan et en Alberta. 

Centre de services de Québec 
: Le centre de service a collaboré à la diffusion et à la promotion des livres écrits par les membres de la communauté irlandaise anglophone dans ses lieux historiques nationaux.

Unité de gestion de l'Ouest de Terre-Neuve-et-Labrador : L'UG continue son travail avec les communautés francophones locales de la péninsule Port-au-Port afin de sensibiliser les gens quant à l'influence des francophones dans l'Ouest de Terre-Neuve et de mettre en valeur leur patrimoine en œuvrant au littoral francophone par l'entremise du Lieu historique national du Canada de Port au choix.

Voir aussi la Partie C de ce report pour des exemples précis.

Parcs est un partenaire important dans l'organisation d'événements spéciaux et des commémorations : l'Agence jouit d'un statut particulier où, dans certains cas, elle est proactive et recherchera la contribution des CLOSM, et, à d'autres occasions, ces dernières vont approcher l'Agence avec une demande précise.

Parcs travaille de près avec les CLOSM afin d'offrir des programmes et des services qui contribuent à leur développement économique.

Unité de gestion de l'Île du Cape-Breton : L'UG a travaillé de concert avec les organismes acadiens de tourisme et de développement de Chéticamp, tel que Les Amis du plein air, l'Association touristique de Chéticamp, afin de planifier et d'offrir des services de tourisme, des produits, du matériel et des visites du centre d'information.

Unité de gestion du Manitoba : L'UG a travaillé de près avec Tourisme Riel, un organisme franco-manitobain de commercialisation, en vue de sensibiliser les francophones et les inciter à visiter des attractions touristiques francophones comme le Lieu historique national de la Maison Riel.

Unité de gestion de l'Île-du-Prince-Édouard : Les Amis de la Banque des fermiers, un groupe à but non lucratif, qui possède et opère le Lieu historique national de la Banque des fermiers, situé dans la communauté acadienne de Rustico, à l'extérieur du Parc national de l'Île-du-Prince-Édouard.  Parcs  les a conseillés au sujet de services techniques, de la programmation patrimoniale,  ainsi qu'au sujet des activités éligibles aux programmes à coûts partagés de la Commission des lieux et des monuments historiques du Canada et de Parcs Canada.

Unité de gestion des Territoires du Nord-Ouest et du Sud-est : Le Parc national du Canada Wood Buffalo a un représentant qui siège au conseil consultatif communautaire sur le tourisme.  Il a rédigé un guide bilingue à l'intention de la communauté et a encouragé des initiatives visant à promouvoir le Nord auprès du marché québécois.

Unité de gestion du Yukon : L'UG a participé à une réunion où l'Association francophone du Yukon a présenté un aperçu général de ce qu'elle faisait relativement au tourisme.

Parcs est un partenaire important dans l'organisation d'événements spéciaux et des commémorations : l'Agence jouit d'un statut particulier où, dans certains cas, elle est proactive et recherchera la contribution des CLOSM, et, à d'autres occasions, ces dernières vont approcher l'Agence avec une demande précise.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L'organisme yukonnais a parlé en très grand bien de Parcs Canada, pour ses services en français et pour son appui généreux au guide touristique en français.  Elle a ajouté que Parcs était un excellent partenaire.

EXEMPLES D'ACCÈS AUX RESSOURCES DE PARCS CANADA

Centre de services de l'Atlantique : Le Centre de services a fourni du personnel professionnel aux CLOSM en appui au programme archéologique public au Lieu historique national du Canada de Beaubassin, le plus récent lieu national qui commémore l'histoire acadienne.

Parc national du Canada Mont Revelostoke et Glacier : Les membres de la communauté francophone locale tiennent une Cabane à sucre annuelle dans le Parc national du Canada du Mont-Revelstoke.  L'unité de gestion appui cet événement en donnant accès au site sans frais.

Unité de gestion de Jasper :   Le Parc national de Jasper continue d'offrir ses bureaux sans frais à l'Association canadienne-française de l'Alberta régionale de Jasper.  En échange,  les employés du parc qui sont intéressés à suivre un cours de français offert par l'Association peut le faire gratuitement.

Unité de gestion de l'Est de Terre-Neuve : L'UG appuie de manière active le développement du guide touristique en français en fournissant des photos, des textes et en achetant de l'espace publicitaire.

Unité de gestion de l'île du Cape Breton : Assistance pour l'enregistrement de musique acadienne en prêtant le théâtre intérieur aux artistes de Chéticamp.   Offre de concerts hebdomadaires de musique acadienne au théâtre extérieur, pendant l'été, afin de promouvoir la musique acadienne auprès des visiteurs ainsi que de la population locale.

Unité de gestion des Territoires du Nord-Ouest et du Sud-ouest : Le Parc national du Canada Wood Buffalo appuie l'association francophone de Fort Smith en fournissant le personnel pour donner un coup de main à monter les tentes pour la Cabane à sucre, qui fait partie des célébrations communautaires.

 Unité de gestion du Yukon : Parcs Canada donne accès à sa banque d'images à l'association francophone pour ses brochures sur le tourisme en français.


EXEMPLES D'AIDE AVEC LES SERVICES DE TRADUCTION

Unité de gestion de Jasper : Le Spécialiste des services linguistiques offre des conseils et des services à plusieurs partenaires du parc.  Pour la dixième année consécutive,  l'Unité de gestion de Jasper était un des principaux contributeurs à la production du Guide de survie de Jasper, un guide bilingue  à l'intention des jeunes adultes nouvellement arrivés à Jasper.  Parcs Canada fournit la traduction et la lecture d'épreuve du guide, en plus de contribuer financièrement à la production.  Les services de traduction sont offerts aux organismes locaux à titre gracieux afin de les encourager à offrir des services en français et en anglais et pour rehausser la visibilité du bilinguisme au Parc national du Canada de Jasper.

Centre de services du Québec : Collaboration à la traduction des documents de ses partenaires afin de s'assurer de la qualité de l'anglais.

Parc national du Canada du Mont Revelstoke et Glacier : Appui continu aux détenteurs de baux commerciaux en leur offrant des conseils et de une aide à la traduction.

Unité de gestion du Sud-ouest de l'Ontario, Lieu historique national du Canada du Fort-Malden : Fournit de l'aide aux tiers qui organisent des événements avec la traduction de leurs brochures, pamphlets, annonces et autres qui sont distribués sur place.

F. REDDITION DE COMPTES
[Activités par lesquelles l'institution fédérale intègre son travail de mise en œuvre de l'article 41 de la LLO aux mécanismes ministériels de planification et de reddition de comptes (ex.: rapport sur les plans et priorités, rapport ministériel sur le rendement, plan d'affaires ministériel, bilan de réalisations pour la mise en œuvre de l'article 41 de laLLO, etc.); évaluations et vérifications internes des programmes et des services; examen régulier des programmes et des services ainsi que des politiques par les cadres supérieurs de l'institution fédérale pour assurer la mise en œuvre de l'article 41 de la LLO]    

Résultat visé  :
Pleine intégration de l'article 41 de la LLO et de la perspective des CLOSM aux politiques, programmes et services de l'institution fédérale; la structure d'imputabilité, les évaluations internes, les examens de politiques permettent de déterminer comment mieux intégrer la perspective des CLOSM.

Activités réalisées en vue d'atteindre le résultat visé
Quelles activités ont été réalisées au cours de l'année? Qu'est-ce qui a été fait?

Extrants

Quels produits ou services découlent des activités réalisées au cours de l'année?

Progrès réalisés en vue de l'atteinte du résultat visé
Qu'est-ce qui a changé grâce aux activités réalisées au cours de l'année? Qu'est-ce qui a résulté de ces activités?

Parcs Canada a mis en place divers mécanismes pour mesurer sa performance à mettre en œuvre son programme des langues officielles.

Les unités de gestion et les centres de services de Parcs Canada mettent en œuvre la LLO et contribuent ce qu'ils ont réalisé au cours du processus en place pour le rapport annuel au Ministère du Patrimoine canadien et du bilan présenté au Secrétariat du Conseil du Trésor.
L'Agence fait l'objet d'une vérification annuelle du CLO dans le cadre des bulletins de rendement.

Les gestionnaires et les employés de Parcs Canada ainsi que les CLOSM et les membres du grand public sont au fait de la performance de l'Agence par l'entremise de l'Internet et l'Intranet de Parcs Canada.

Le Commissaire aux langues officielles a accordé à Parcs Canada la note la plus élevée possible, A, dans son bulletin de rendement pour la promotion et l'appui de la partie VII de la LLO.


Liste de distribution

•  Greffier du Comité permanent des langues officielles de la Chambre des communes

M. Graeme Truelove
Greffier du Comité
Comité permanent des langues officielles de la Chambre des communes
Chambre des communes
131 rue Queen, 6ième étage
Ottawa (ON)   K1A 0A6

•   Greffier du Comité permanent des langues officielles du Sénat

M. Éric Jacques
Greffier
Comité permanent des langues officielles du Sénat
Sénat
Édifice Chambers, salle 1051
40 rue Elgin
Ottawa (ON)   K1A 0A4

•       Commissaire aux langues officielles

M. Graham Fraser
Commissaire des langues officielles
Bureau du commissaire des langues officielles
Édifice Canada
344 rue Slater
Ottawa (ON)   K1A 0T8

•     Le Ministre de l'Environnement

L'honorable Jim Prentice
Ministre de l'environnement
Les Terrasses de la Chaudière
10, rue Wellington, 28e étage
Gatineau (Québec)  K1A 0H3

•     Fédération des communautés francophones et acadienne du Canada (FCFA)
•    Québec Community Groups Network (QCGN)

Adresse Web exacte du rapport de résultats de votre institution :
www.pc.gc.ca