2004-2005

Renseignements généraux :

Ministère/organisme fédéral :

Agence Parcs Canada

Adresse :

Bureau national
25, rue Eddy, 6 e étage
Gatineau (Québec)
K1A 0M5

Site Web :

www.pc.gc.ca

Ministre responsable :

Honorable Stéphane Dion – Ministre de l'Environnement

Haut fonctionnaire responsable de la mise en œ uvre de la Partie VII de la LLO

Alan Latourelle, DG, APC

Personne contacte : Michel Latreille, c hampion, Langues officielles

Bureau du dirigeant principal des Ressources humaines
25, rue Eddy
(25-15-N) 15 e étage, bureau 2
Gatineau (Québec) K1A 0M5

(819) 997-2975

Mandat de l'organisme fédéral

«  Au nom de la population canadienne, nous protégeons et mettons en valeur des exemples représentatifs du patrimoine naturel et culturel du Canada, et en favorisons chez le public la connaissance, l'appréciation et la jouissance, de manière à en assurer l'intégrité écologique et commémorative pour les générations d'aujourd'hui et de demain. »

Coordonnateur national responsable de la mise en œ uvre de l'article 41 :

Diane Lépine

Conseillère, maintien en poste & langues officiellles
Stratégies et programmes de renouvellement du personnel Bureau national des ressources humaines

(819) 997-0105

Titre précis :

 

Adresse postale :

25, rue Eddy
(25-15-O) 15 e étage, bureau 13
Gatineau (Québec) K1A 0M5

Adresse courriel :

Diane.Lepine@pc.gc.ca

Coordonnateurs régionaux

(s'il y a lieu) :

À déterminer

Titres précis :

 

Adresses postales :

 

Adresses courriel :

 

Résumé des principaux résultats atteints :

Le Plan d'action 2003-2006 sur les langues officielles de l'Agence Parcs Canada énonce les mesures planifiées par l'Agence en vue d'atteindre ses objectifs et engagements en matière de langues officielles. Parcs Canada a fait preuve de leadership et démontré son engagement à mettre en œuvre l'article 41 de la Loi sur les langues officielles.

Les principaux progrès réalisés par l'Agence dans l'exécution de son Plan d'action pour la mise en œuvre de la Partie VII de la Loi portent surtout sur les quatre pistes d'action figurant ci-dessous. Le bilan comprend en outre un sommaire plus détaillé et un plan de communication.

Plan d'action 2003-2006 – Promotion du français et de l'anglais (Partie VII de la LLO)

A. Élaborer et mettre en place des programmes de mise en valeur du patrimoine qui tiennent compte de l'existence de communautés minoritaires de langue officielle.

L'Unité de gestion du Sud-Ouest de l'Ontario offre dans tous ses points de services des programmes de mise en valeur du patrimoine francophone, y compris en diffusion externe selon la demande et l'endroit concerné. L'information sur les programmes offerts par l'Unité de gestion est bien diffusée dans les communautés francophones locales, où le personnel de l'Unité de gestion travaille en étroite collaboration avec les écoles d'immersion et avec les programmes d'échanges étudiants francophones des États-Unis et d'outremer.

L'Unité de gestion de l'Ouest du Québec a rédigé et publié un guide patrimonial intitulé « Montréal, une ville d'histoire ». Cette publication a fourni au personnel des parcs nationaux l'occasion de faire oeuvre commune avec la famille des lieux historiques nationaux non gérés par Parcs Canada mais associés à l'histoire de la communauté anglophone de Montréal et ainsi de mieux la comprendre.

L'Unité de gestion de la Gaspésie collabore avec la Anglophone Social Action Committee (comité anglophone d'action sociale) à un projet d'interprétation relatif au lieu historique national de la Grande-Grave (bâtiments représentatifs de la pêche côtière au XIX e siècle). Le calendrier de la préparation et du contenu de l'exposition sera prêt à l'automne 2005.

Le personnel de l'Unité de gestion du Manitoba a collaboré étroitement avec les associations de langue officielle en situation minoritaire, dont La Société historique de Saint-Boniface, le Musée Saint-Boniface et le Conseil de développement économique des municipalités bilingues du Manitoba (CDEM) , à l'élaboration et à la présentation de programmes bilingues, à la préparation et à l'installation de médias d'interprétation bilingues à la nouvelle passerelle pour piétons de L'Esplanade Riel et à la présentation d'une programmation bilingue au Musée de Saint-Boniface et au Festival des Voyageurs.

Le personnel de l'Unité de gestion de l'Île-du-Prince-Édouard continue de consulter la communauté acadienne au sujet de la programmation d'interprétation visant à mieux faire connaître le patrimoine historique acadien et français. Ce travail de collaboration se poursuit par l'élaboration de programmes éducatifs fondés sur le Web pour le LHN Port-la-Joye / Fort Amherst, et le parrainage d'une série de causeries sur l'histoire et la culture francophones dans le cadre des célébrations du 400 e de l'Acadie.

L'Unité de gestion du Sud du Nouveau-Brunswick fait la promotion de son programme de diffusion externe dans les écoles autant dans les écoles francophones que les écoles anglophones de la région. Au total, 3 245 étudiants anglophones et 1 556 étudiants francophones ont assisté à des présentations dans les écoles au cours de l'année écoulée tandis que 339 étudiants anglophones et 393 étudiants francophones ont assisté à des présentations données sur place dans le parc national du Canada Fundy.

En Colombie-Britannique, tous les services d'orientation des visiteurs à Gwaii Haanas sont offerts dans les deux langues officielles. De même, la nouvelle vidéo intitulée « Gwaii Haanas : de la terre à l'océan » a été produite dans les deux langues officielles, tout comme les autres documents visuels de mise en valeur de Gwaii Haanas produits par l'unité de gestion.

Au Yukon, on continue d'apporter des améliorations aux activités de mise en valeur du patrimoine, qui comprennent maintenant des programmes spécifiques de mise en valeur du patrimoine francophone offerts au public depuis l'été 2004.

Au Nunavut, toute la documentation pré-voyage, y compris les guides de planification de voyage, sont offerts en trois langues (le français, l'anglais et l'inuktitut) pour chacun des quatre parcs nationaux du Canada : Auyuittuq, Quttinirpaaq, Sirmilik et Ukkusiksalik. Au cours de l'année écoulée, on a constaté une hausse du nombre de visites de groupes organisées par des voyagistes du Québec et de la France et les guides et organisateurs de voyages de groupes étaient surtout dirigés par l'Association des francophones du Nunavut.

B. Travailler en collaboration avec les représentants des communautés minoritaires de langue officielle au développement d'infrastructures touristiques locales, régionales et nationales.

Dans l'Unité de gestion de l'Est de l'Ontario, la plupart des activités menées au niveau local, régional ou national concernant les infrastructures touristiques impliquent la Ville d'Ottawa et la Commission de la capitale nationale. On s'assure ainsi de la participation des communautés de langue officielle en situation minoritaire et on fait en sorte que tout produit ou service est offert dans les deux langues officielles, comme il se doit.

Le personnel de l'Unité de gestion du Manitoba poursuit sa concertation avec le Conseil de développement économique des municipalités bilingues du Manitoba (CDEM) au sujet de projets de promotion touristiques, comme Joie de vivre, une initiative du Manitoba, et Le corridor touristique francophone de l'Ouest, qui vise à inciter les francophones à visiter divers lieux d'intérêt dans les quatre provinces de l'Ouest.

L'Unité de gestion de l'Ouest de Terre-Neuve et du Labrador a encouragé les membres de la Port au Port Economic Development Association ( société d'expansion économique de la péninsule Port-au-Port) à participer aux travaux de l'équipe Parcs Canada/communauté chargée d'élaborer un plan de gestion pour le LHN de Port-au-Choix. Le patrimoine historique de la côte française est l'un des thèmes de la mise en valeur du lieu patrimonial. Il s'agissait d'ailleurs de la première fois que la communauté était invitée à donner son avis sur la façon de présenter cette thématique.

C. Encourager et appuyer l'expression de la dualité linguistique canadienne en travaillant conjointement avec les chefs de file locaux et nationaux à la promotion de cette dualité.

L'Unité de gestion du Québec poursuit sa collaboration avec le Ancient Order of Hibernian et le Quebec Irish Heritage (association du patrimoine irlandais du Québec) pour toutes questions relatives au Lieu historique national de la Grosse-Île-et-le-Mémorial-des-Irlandais .

L'Unité de gestion de l'Ouest du Québec, en collaboration avec des organismes patrimoniaux francophones et anglophones, a publié un guide patrimonial des lieux historiques de Montréal.

L'Unité de gestion du Sud de la Saskatchewan poursuit sa collaboration avec la communauté francophone de Gravelbourg afin d'élaborer l'énoncé d'intégrité commémorative du LHNC des Établissements-religieux-de-Gravelbourg. Cette démarche a permis à Parcs Canada d'établir des contacts avec la communauté francophone et de renforcer ses rapports avec cette dernière.

Le Parc national du Canada Banff poursuit ses efforts de concertation avec divers partenaires, dont le gouvernement de l'Alberta, des institutions et le secteur privé, afin de promouvoir l'utilisation des deux langues officielles lors des activités prévues pour marquer le 120 e anniversaire du parc et le centenaire de l'Alberta, en septembre 2005.

L'Unité de gestion de Jasper a été le principal artisan de la publication du Guide de survie de Jasper, un ouvrage bilingue à l'intention des jeunes adultes arrivant à Jasper. Le guide de survie touche toutes sortes d'aspects et consacre une section entière au bilinguisme dans le parc et dans la ville de Jasper (p. ex., services offerts; organismes locaux et leurs coordonnées; comment s'impliquer dans le milieu). Parcs Canada assure la traduction du guide et finance en partie sa publication.

L'Unité de gestion de Waterton participe à des initiatives touristiques visant les parcs des Rocheuses en collaboration avec l'association touristique franco-albertaine. Les programmes d'interprétation publicisés sont disponibles, sur demande, en français.

Cette année, le personnel de l'Unité de gestion du Mont-Revelstoke et des Glaciers, de concert avec le spécialiste en examen des risques d'avalanche, le Bureau de la traduction et le gestionnaire, Services de gestion (Ouest et Nord du Canada), a travaillé à l'élaboration d'outils et de formation en vue de diffuser sur le site Web de Parcs Canada tous les bulletins d'avis de risques d'avalanche dans les parcs des Rocheuses dès la saison hivernale 2005-2006.

D. Mettre en place des politiques en matière de dotation et de formation qui tiennent compte de l'existence des communautés minoritaires de langue officielle et qui assurent leur représentation au sein de l'effectif de Parcs Canada.

Tous les concours ouverts au public sont aussi annoncés dans les périodiques de langue officielle en situation minoritaire. L'achat de cet espace publicitaire contribue également à la viabilité financière de ces publications.

L'Unité de gestion du Sud de la Saskatchewan veille à ce que son personnel anglophone unilingue ait les compétences et l'aisance requises pour faire l'offre active dans les deux langues officielles en basse saison. À cette fin, les employés ont participé à une séance de formation sur l'accueil téléphonique à l'Institut de formation linguistique de Saskatoon.

Dans l'Unité de gestion du Mont-Revelstoke et des Glaciers, on a doté le personnel d'outils de perfectionnement linguistique visant l'acquisition ou le maintien des acquis linguistiques en langue seconde. Tout nouvel employé recruté pour assurer des services aux visiteurs doit être bilingue de sorte à permettre à l'unité de gestion d'accroître sa capacité bilingue.

L'Unité de gestion du Nord de l'Ontario poursuit ses efforts visant à accroître, chez les employés qui transigent directement avec le public, la capacité à travailler dans les deux langues officielles.

Bilan détaillé

A. SENSIBILISATION
Principaux résultats visés pour la période du plan d'action Principales activités menées durant l'année couverte par le bilan Progrès (résultats) réalisés durant l'année couverte par le bilan

Les employés et la haute direction sont sensibles à l'importance de promouvoir le caractère bilingue du Canada.

Les unités/centres/parcs/ directions générales sont renseignés sur la dualité linguistique et les communautés de langue officielle en situation minoritaire (CLOSM) et comprennent leurs responsabilités à leur égard.

Les recherches entreprises ou commandées par l'Agence permettent de tirer des conclusions relatives aux CLOSM.

Organisation d'activités dans le cadre des Rendez-vous de la francophonie.

Le champion des langues officielles joue un rôle actif dans la promotion des langues officielles et des CLOSM au sein de l'Agence.

  • L'Unité de gestion du Manitoba a sensibilisé son personnel au fait français et à l'appréciation du patrimoine francophone par le biais d'activités organisées dans le cadre des Rendez-vous de la francophonie.
  • Le Centre de services de l'Atlantique a donné son appui à une initiative du Conseil fédéral de la Nouvelle-Écosse, qui a organisé des cours de formation linguistique pour débutants visant à leur faire atteindre progressivement les niveaux A, B et C. Il s'agit d'une formation offerte en divers endroits de la région de Halifax-Dartmouth et qui s'adresse aux employés de tous les ministères et agences du fédéral.
  • Dans l'Unité de gestion de l'Ouest du Québec, le personnel du LHNC Louis St-Laurent a fourni une assistance technique à l'Association des Townshippers et au groupe communautaire anglophone des Eastern Townships afin qu'ils puissent mettre à jour leur site Web.
  • L'Unité de gestion du Nunavut compte trois langues officielles, l'anglais, le français et l'inuktitut; la question linguistique est d'ailleurs un enjeu important au Nunavut.
  • L'Unité de gestion du Sud-Ouest des T.-N.-O. (PN Wood Buffalo) continue de collaborer avec l'association francophone de Fort Smith par sa participation au conseil du tourisme de l'endroit.
  • L'Unité de gestion du Nord de l'Ontario continue d'encourager et d'appuyer les efforts du secteur privé et des autres organismes impliqués dans le tourisme (Destination Nord et Lake Superior Marketing Alliance) afin d'assurer la prestation de services dans les deux langues officielles.
  • Des représentants de la communauté acadienne ont été invités à participer aux consultations publiques au sujet du plan de gestion du parc national de l'Île-du-Prince-Édouard.
  • Le coordonnateur des LO de l'Unité de gestion de Jasper tient des midis francophones toutes les semaines. Les employés et le public sont invités à y prendre part et à s'engager dans des conversations en français dans un cadre décontracté.
  • Des recherches menées par l'Unité de gestion du Sud du Nouveau-Brunswick ont permis de constater que les programmes de diffusion externe aux écoles rejoignent tout autant les écoles françaises que les écoles anglaises. Ainsi, un total de 3 245 étudiants anglophones et 1 556 étudiants francophones ont assisté à des présentations dans les écoles au cours de l'année écoulée tandis que 339 étudiants anglophones et 393 étudiants francophones ont assisté à des présentations données sur place dans le parc national du Canada Fundy.
  • Dans l'Unité de gestion de l'Est de l'Ontario, la grande majorité des activités menées au niveau local, régional ou national concernant les infrastructures touristiques impliquent la Ville d'Ottawa et la Commission de la capitale nationale. On s'assure de la participation des communautés de langue officielle en situation minoritaire et on fait en sorte que tout produit ou service est offert dans les deux langues officielles, comme il se doit.
B. CONSULTATION
Principaux résultats visés pour la période du plan d'action Principales activités menées durant l'année couverte par le bilan Progrès (résultats) réalisés durant l'année couverte par le bilan

Les programmes et politiques de l'Agence tiennent compte des priorités des CLOSM.

Les CLOSM ont la possibilité de faire valoir leurs besoins et d'expliquer ce qui entrave l'accès aux programmes de l'Agence.

Les CLOSM font partie de la clientèle régulière des centres de services et des unités de gestion.

Participation à diverses consultations formelles et informelles des CLOSM et d'autres ministères et organismes centraux .

  • Le Centre de services de l'Ouest du Canada a pris part aux travaux d'un groupe de travail chargé de fournir des avis en matière de langues officielles et des conseils relatifs à la traduction en vue de la publication éventuelle d'un bulletin d'avis d'avalanche. Il a assuré la liaison entre le groupe de travail et le Service de Vancouver du Bureau de la traduction de TPSGC pour organiser une rencontre afin de discuter, en personne, des options en matière de traduction et d'élaborer, si possible, une entente sur les services de traduction. Le SC a fourni des conseils sur un projet de lexique sur les avalanches, dans le cadre du Fonds d'innovation en LO, un outil qui serait développé et mis à la disposition de tous les organismes canadiens de prévision des avalanches ainsi que du Service météorologique du Canada. L'Unité de gestion de la Gaspésie collabore avec la Anglophone Social Action Committee (comité anglophone d'action sociale) à un projet d'interprétation relatif au lieu historique national de la Grande-Grave (bâtiments représentatifs de la pêche côtière au XIX e siècle). Le calendrier de la préparation et du contenu de l'exposition sera prêt à l'automne 2005.
  • L'Unité de gestion du Manitoba a consulté le Conseil de développement économique des municipalités bilingues (CDEM) au sujet de projets de promotion touristiques, comme Joie de vivre, une initiative du Manitoba, et Le corridor touristique francophone de l'Ouest, qui vise à inciter les francophones à visiter divers lieux d'intérêt dans les quatre provinces de l'Ouest.
  • L'Unité de gestion de l'Ouest du Québec, en collaboration avec des organismes patrimoniaux francophones et anglophones, a publié un guide patrimonial des lieux historiques de Montréal.
C. COMMUNICATIONS
Principaux résultats visés pour la période du plan d'action Principales activités menées durant l'année couverte par le bilan Progrès (résultats) réalisés durant l'année couverte par le bilan

Les achats médias englobent l'achat de temps d'antenne et d'espace publicitaire dans des médias des CLOSM.

Les CLOSM reçoivent de l'information actualisée au sujet des programmes et services du Ministère/de l'Agence .

Les CLOSM sont en mesure d'obtenir de l'information sur les programmes et services de l'Agence à partir de son site Web .

Sensibilisation des conseillers en communication du Bureau national, des centres de services et des UG aux questions de promotion de la dualité linguistique et de développement des CLOSM .

Utilisation des outils de diffusion de l'Agence (Internet) pour informer les CLOSM.

Placement de publicité de l'APC dans les publications de langue officielle en situation minoritaire en appui à leur viabilité financière.

  • L'Unité de gestion du Mont-Revelstoke et des Glaciers a joué un rôle de premier plan en élaborant une méthode financièrement efficace de produire des bulletins d'avis d'avalanche dans les deux langues officielles. La traduction de ces bulletins est assurée par le Bureau de la traduction, lequel a amélioré son expertise à traduire ces bulletins de nature très technique.
  • L'Unité des communications de l'UG de la Côte de la C.-B. entretient des rapports fructueux avec la Société de développement économique de la Colombie-Britannique. L'Unité de gestion fait paraître des annonces dans les publications de cette société et diffuse ces publications dans les parcs et lieux patrimoniaux et lors d'activités de diffusion externe.
  • L'Unité de gestion du Nord de l'Ontario fait la promotion des programmes et services bilingues offerts par Parcs Canada par le biais d'une publication estivale bilingue, la seule d'ailleurs à recenser toute l'offre de programmes et de services bilingues en Ontario.
  • Au PN des Prairies, un bénévole de l'endroit présente, sur demande, un programme de diffusion externe aux élèves francophones et à ceux des écoles d'immersion. Le parc national lui fournit son assistance par le biais de prêt d'accessoires pour ses exposés, et lui fournit aussi des brochures promotionnelles, une couverture d'assurance comme bénévole et une allocation kilométrique.
  • Le PN Banff – Place du Canada offre, en simultané dans les deux langues officielles grâce à des médias interactifs, des programmes d'été pour enfants (chasse au trésor à partir d'indices sur l'histoire du Canada).
  • L'Unité de gestion de l'Ouest de l'Arctique veille à ce que toutes les publications soient disponibles au public dans les deux langues officielles.
  • L'Unité de gestion de l'Ouest du Québec a rédigé et publié un guide patrimonial intitulé « Montréal, une ville d'histoire ». Cette publication a fourni au personnel des parcs nationaux l'occasion de faire oeuvre commune avec la famille des lieux historiques nationaux non gérés par Parcs Canada mais associés à l'histoire de la communauté anglophone de Montréal, et ainsi de mieux les comprendre.
  • L'Unité de gestion de l'Ouest de Terre-Neuve et du Labrador achète des espaces publicitaires dans L'Indispensable, un guide des services en français aux visiteurs publié annuellement par l'association francophone.
D. COORDINATION ET LIAISON
Principaux résultats visés pour la période du plan d'action Principales activités menées durant l'année couverte par le bilan Progrès (résultats) réalisés durant l'année couverte par le bilan

Le coordonnateur national et les coordonnateurs régionaux mettent en application certaines pratiques exemplaires présentées à des rencontres du réseau des coordonnateurs nationaux responsables de la mise en œ uvre de l'article 41 de la LLO.

L'Agence collabore avec de multiples partenaires en vue de répondre aux priorités des CLOSM .

Participation aux conseils fédéraux régionaux et à leur sous-comité des langues officielles.

Participation au réseau des champions des langues officielles.

  • Le Centre de services de l'Atlantique siège au Conseil fédéral. Il existe dans chaque province un conseil fédéral des hauts fonctionnaires. L'Unité de gestion du Sud de la Saskatchewan coordonne un programme des langues officielles et joue un rôle de premier plan dans le sous-comité des langues officielles du Conseil fédéral des hauts fonctionnaires de la Saskatchewan.
  • L'unité de gestion du Québec collabore avec le Ancient Order of Hibernian et le Quebec Irish Heritage (association du patrimoine irlandais du Québec) pour toutes questions relatives au Lieu historique national de la Grosse-Île-et-le-Mémorial-des-Irlandais .
  • Le PN Banff joue un rôle de coordination auprès des communautés de langue officielle en situation minoritaire et s'est assuré qu'elles soient informées et consultées concernant la hausse possible des droits d'entrée, le plan de gestion des aires patrimoniales et les enjeux relatifs à la gestion des activités humaines dans les aires patrimoniales protégées.
  • L'Unité de gestion du Centre de l'Ontario a mis en place un mécanisme de consultation des communautés de langue officielle en situation minoritaire concernant l'élaboration du plan de gestion du PN des Îles-de-la-Baie-Georgienne.
  • L'Unité de gestion de l'Est de l'Ontario a entrepris un projet permanent visant à développer, pour la Villa Bellevue, une programmation bilingue ciblant les écoles élémentaires et secondaires; des efforts particuliers ont été faits pour promouvoir ce programme auprès des écoles françaises de la région.
  • La RPN des Îles-Gulf et Côte de la C.-B. participe au projet « Voyagez en français sur l'île de Vancouver », qui fait la promotion des activités touristiques disponibles en français.
  • L'Unité de gestion du Manitoba joue un rôle actif dans le réseau des champions des langues officielles du Conseil fédéral du Manitoba.
  • L'Unité de gestion du Manitoba a établi des liens avec le doyen de la faculté d'éducation du Collège universitaire de Saint-Boniface ( CUSB) en vue de faire des exposés aux étudiants du programme d'éducation sur les ressources pédagogiques de Parcs Canada disponibles en français.
  • L'Unité de gestion du Manitoba a consulté le Conseil de développement économique des municipalités bilingues (CDEM) au sujet de projets de promotion touristiques, comme Joie de vivre, une initiative du Manitoba, et Le corridor touristique francophone de l'Ouest, qui vise à inciter les francophones à visiter divers lieux d'intérêt dans les quatre provinces de l'Ouest.
  • L'Unité de gestion du Sud du Nouveau-Brunswick participe à l'Association régionale de la communauté francophone de Saint John, qui vise à promouvoir l'épanouissement de la communauté francophone de cette ville.
E. FINANCEMENT ET PRESTATION DE PROGRAMMES
Principaux résultats visés pour la période du plan d'action Principales activités menées durant l'année couverte par le bilan Progrès (résultats) réalisés durant l'année couverte par le bilan

Les CLOSM ont accès aux programmes de l'Agence .

L'Agence tient compte de la dispersion géographique des CLOSM dans la prestation de ses programmes.

Participation au Partenariat interministériel avec les communautés de langue officielle (PICLO).

  • Le Centre de services de l'Atlantique collabore à des projets de mise en valeur du patrimoine impliquant la communauté acadienne.
  • Les communautés de langue officielle en situation minoritaire du PN Banff participent à toute activité destinée à souligner le 120 e anniversaire du parc ou le centenaire de l'Alberta.
  • Le coordonnateur des LO de l'Unité de gestion de Jasper est un membre organisateur des Rendez-vous de la francophonie à Jasper et, à l'échelle locale, siège également à divers organismes : commission scolaire francophone, Association canadienne-française de l'Alberta et Parents for French.
  • L'Unité de gestion du Manitoba veille à ce que toutes les activités de programmation qu'elle mène en collaboration avec The Forks Renewal Corporation se tiennent dans les deux langues officielles. The Forks/La Fourche encourage la production de documents bilingues et y accorde un soutien financier.
  • L'Unité de gestion du Mont-Revelstoke et des Glaciers a présenté avec succès une demande de financement du Fonds d'innovation en LO pour de la formation, la production d'un lexique et la modification de systèmes informatiques.
  • L'Unité de gestion du Nord de l'Ontario continue de travailler de concert avec des partenaires, d'autres instances gouvernementales, ainsi que des institutions et le secteur privé afin de promouvoir l'utilisation du français et de l'anglais.
  • Le directeur général de l'Unité de gestion du Nunavut siège au Conseil fédéral.
  • L'Unité de gestion de l'Î.-P.-É. veille à ce que toute activité de diffusion dans les écoles soit disponible en français et en anglais. Certaines activités de promotion ciblent les écoles francophones et les programmes d'immersion.
  • Le Centre de services de l'Atlantique sonde des groupes témoins dans des écoles françaises et anglaises sur des projets pédagogiques nationaux comme la création d'affiches éducatives pour les écoles.
  • Le PN Yoho atteint ou dépasse les objectifs de dotation de postes désignés bilingues dans les secteurs des Communications et des Services aux visiteurs.

F. REDDITION DE COMPTES
Principaux résultats visés pour la période du plan d'action Principales activités menées durant l'année couverte par le bilan Progrès (résultats) réalisés durant l'année couverte par le bilan

Des évaluations et des vérifications internes systématiques et régulières peuvent être effectuées et peuvent comporter des éléments et des critères permettant de déterminer la façon dont les politiques, les programmes et les services ont influé sur les CLOSM .

Intégration de la mise en œuvre de l'article 41 de la LLO aux mécanismes de reddition de comptes de l'Agence (plans de gestion des parcs et lieux ainsi que les plans viables des unités

Utilisation de l'outil de mesure du rendement pour la préparation du bilan de réalisations annuel (mise en œuvre de l'article 41), pour suivre les progrès et identifier des pistes d'action .

  • L'Unité de gestion du Manitoba veille à ce que la communauté francophone participe à la mise en oeuvre du plan de gestion du LHNC de la Maison-Riel dans l'esprit de l'application de l'article 41 de la LLO. De même, elle a veillé à ce que le processus de consultation publique concernant le plan de gestion du PN Wapusk et celui de la Maison-Riel répondait aux exigences en matière de langues officielles.
  • Le Centre de services de l'Atlantique a consulté les communautés acadiennes concernant les plans de gestion des parcs nationaux et des lieux historiques nationaux.
  • L'Unité de gestion du Centre de l'Ontario a mis en place un mécanisme de consultation auprès des communautés de langue officielle en situation minoritaire concernant le plan de gestion du PN des Îles-de-la-Baie-Georgienne.
  • L'Unité de gestion de l'Î.-P.-É. s'est assurée d'obtenir une représentation francophone aux consultations publiques concernant le plan de gestion du parc national de l'Île-du-Prince-Édouard en invitant expressément la communauté acadienne à y participer.

Plan de communication :

Liste de distribution externe :

Membres du Comité des sous-ministres responsables des langues officielles
Membres du Comité permanent de la Chambre des communes sur les langues officielles
Membres du Comité permanent du Sénat sur les langues officielles
Commissaire aux langues officielles

Liste de distribution interne :

Michel Latreille, ch ampion des langues officielles
Directeurs généraux
Conseil de la haute direction de l'Agence
Spécialistes des langues officielles

Des représentants de Parcs Canada siègent aux comités suivants :

  • Comité consultatif des sociétés d'État sur les langues officielles
  • Réseau interministériel des coordonnateurs des langues officielles du Manitoba
  • Sous-comité des langues officielles du Conseil des hauts fonctionnaires fédéraux de la région du Pacifique
  • Comité des langues officielles du Conseil des hauts fonctionnaires fédéraux de la Saskatchewan
  • Comité des langues officielles du Conseil fédéral de l'Île-du-Prince-Édouard

L'Agence mettera les documents traitent des relations avec les CLOSM sur son site Internet ou Intranet.