Anniversaires d’importance au Canada

Chaque année, le gouvernement canadien souligne des anniversaires d’importance nationale afin d’en favoriser la connaissance chez le public.

Ces anniversaires nous invitent à réfléchir à notre histoire, à notre patrimoine et à nos réalisations communes. Ils nous incitent également à nous projeter dans le pays de demain, ce que nous voulons être et ce que nous voulons faire ensemble.

Célébrons ces personnes et événements qui ont marqué la riche histoire canadienne et ses multiples communautés.


Médaillon représentant un Autochtone et un Eurocanadien en habits d’époque se serrant la main
Médaille commémorant le traité no 11

Le 150e anniversaire de la signature des Traités 1 et 2; 100e anniversaire de la signature du Traité no 11

Le Traité no 1 et le Traité no 2 ont été conclus il y a 150 ans; il s’agissait des premiers de onze « traités numérotés » entre la Reine et les Premières Nations de l’Ouest et du Nord du Canada. Les deux premiers traités ont été négociés entre les représentants de la Couronne et les chefs Anishinaabe et Mushkego de la province du Manitoba nouvellement créée. Le Traité no 11 a été signé à huit postes de traite des fourrures au cours de l’été 1921 avec les Premières Nations Gwich’in, Tlicho et Sahtu, sur des terres qui constituent aujourd’hui les Territoires du Nord-Ouest, le Yukon et le Nunavut.

Illustration représentant Agnes Campbell Macphail à côté du parlement d’Ottawa
Agnes Campbell Macphail

Le 100e anniversaire de l’élection de la première députée fédérale, Agnes Campbell Macphail

Les premières décennies suivant la Confédération excluent les femmes de la politique fédérale. Convaincues du bien-fondé du principe d’égalité, plusieurs d’entre elles réclament des changements aux lois qui, depuis trop longtemps, briment leurs droits de citoyenneté. En 1918, le gouvernement leur accorde le droit de vote, à l’exception des femmes issues des peuples autochtones et des minorités raciales. L’année suivante, elles accèdent à celui de se porter candidate à la Chambre des communes. Agnes Macphail a ouvert la voie, devenant la première femme membre du Parlement en 1921.

Illustration représentant Viola Desmond à côté d’une mosaïque de feuille d’érable
Viola Desmond

Le 75e anniversaire de la contestation de la ségrégation raciale par Viola Desmond

Le 8 novembre 1946, Viola Desmond est en voyage d’affaires en Nouvelle-Écosse. Pour se détendre, elle entre au cinéma Roseland. Elle achète un billet, mais plutôt que de s’assoir au balcon, comme le dicte la règle discriminatoire de l’établissement, Viola entre dans la section réservée aux Blancs et elle y prend sa place. Ce geste de désobéissance civile lui vaut d’être arrêtée puis condamnée. La communauté noire de la Nouvelle-Écosse, outrée, s’organise et œuvre à combattre cette injustice. Cette affaire marque un tournant dans la lutte pour les droits au Canada.

Image du timbre-poste célébrant le multiculturalisme canadien
Timbre-poste célébrant le multiculturalisme canadien

50e anniversaire de la politique canadienne sur le multiculturalisme

La politique sur le multiculturalisme, lancée en 1971 par le gouvernement fédéral, a contribué à insuffler le respect de la diversité dans l’esprit des Canadiens. En reconnaissant d’emblée les collectivités ethnoculturelles qui forment le tissu social du pays, cette politique a favorisé, au cours des ans, la préservation de nombreuses identités culturelles au point où, aujourd’hui, le concept de multiculturalisme s’ajoute à l’identité civique de plusieurs Canadiens.

Illustration représentant trois personnages de différents groupes autochtones au Canada
Au Canada, il y a trois groupes de peuples autochtones : les Premières Nations, les Inuits et les Métis

Le 25e anniversaire de la Journée nationale des peuples autochtones

La Journée nationale des peuples autochtones donne l’occasion à tous les Canadiens de célébrer le patrimoine unique, les diverses cultures et les contributions exceptionnelles des Premières Nations, des Inuits et des Métis du Canada. Depuis 1996, la Journée nationale des peuples autochtones est observée le 21 juin, soit au solstice d’été, le jour le plus long de l’année. Cette date fut désignée en raison de son important caractère symbolique dans de nombreuses cultures autochtones. Dans les Territoires du Nord-Ouest et au Yukon, c’est un jour férié.