« Henderson a marqué pour le Canada! »

Maple Leaf Gardens, 2018. © Jennifer A. Cousineau, Parks Canada

Pour la semaine du lundi le 24 septembre 2018.

Le 28 septembre 1972, Paul Henderson inscrit le but vainqueur alors qu’il ne reste que 34 secondes à l’horloge en troisième période. Ce but confirme la victoire de l’équipe nationale de hockey du Canada sur l’Union soviétique au terme des huit parties de la Série du siècle. Les quatre premiers affrontements ont eu lieu à Montréal, Toronto, Winnipeg et Vancouver, et les quatre derniers, à Moscou.

Les équipes canadiennes dominent les premières compétitions internationales de hockey. Le vent tourne cependant dans les années 1950, et elles s’inclinent de plus en plus souvent devant celles de l’Europe, notamment l’équipe soviétique, qui remporte la médaille d’or trois olympiades consécutives. La Ligue internationale de hockey sur glace a pour politique de longue date d’exclure les joueurs professionnels de ses compétitions. Les joueurs les plus talentueux du Canada sont donc écartés des Jeux olympiques, la plupart d’entre eux étant des professionnels évoluant dans la Ligue nationale de hockey. La situation est cependant différente pour la Série du siècle : il s’agit d’une épreuve de huit rencontres organisée par des responsables des deux nations championnes de hockey afin de permettre à « la crème de la crème » de s’affronter sur glace.

La Série du siècle revêt également un aspect symbolique dans le contexte de la Guerre froide, qui oppose l’Est et l’Ouest. Les partisans débattent de l’influence de deux idéologies, le capitalisme et le communisme, et du style de jeu de chaque équipe, arguant que les Soviétiques font preuve de discipline et de stratégie collective, mais que les Canadiens jouent avec cœur et font appel aux talents de chacun. La Série du siècle suscite un nationalisme passionné chez les peuples canadien et soviétique, qui se rallient à leur équipe respective.

Pendant la première moitié de la série, le Canada remporte une partie, en perd deux et annule la quatrième. Dans leurs foyers, près de 15 millions de Canadiens écoutent les parties à la radio ou les regardent à la télévision, et près de 2 700 se rendent en Union soviétique pour assister aux matchs finaux. Après avoir perdu la cinquième partie à Moscou, Équipe Canada remporte les sixième et septième rencontres. Lors du match final, le Canada et l’Union soviétique sont à égalité 5-5 avec moins d’une minute à jouer lorsque l’annonceur Foster Hewitt s’écrit « Henderson marque pour le Canada! ». La sirène retentit 34 secondes plus tard, marquant la victoire du Canada et la défaite de l’Union soviétique dans la Série du siècle.

La Série du siècle de 1972 a été désignée événement d’importance historique nationale.

 

 

 

 

Parcs Canada a lancé Cette semaine en histoire il y a vingt ans! Consultez notre fil Twitter @ParcsCanada et visitez la Commission des lieux et monuments historiques du Canada.