Colonel Elizabeth Smellie (1884-1968)

Infirmières du Corps de santé royal canadien à bord du bateau-hôpital Lady Nelson lors de la Seconde Guerre mondiale (janvier 1944) © Bibliothèque et Archives Canada / Lieut. Frederick G. Whitcombe / Ministère de la Défense nationale / PA-163661
Pour la semaine du lundi le 18 mars 2019.

Le 22 mars 1884, Elizabeth Smellie naît à Port Arthur (aujourd’hui Thunder Bay), en Ontario. Elle a poursuivi une carrière d’infirmière remarquable et a fortement contribué aux domaines des soins infirmiers militaires et en santé publique.

En 1909, Smellie reçoit un diplôme de la Johns Hopkins Training School for Nurses (école de soins infirmiers de l’Université Johns Hopkins). Peu après, elle retourne chez elle et travaille en tant que surveillante de nuit à l’hôpital McKellar, où son père pratique la médecine.

Lorsque la Première Guerre mondiale éclate, en 1914, Smellie s’enrôle comme infirmière militaire avec le Corps de santé royal canadien. En 1915, elle s’embarque pour l’Angleterre avec d’autres infirmières militaires. Ses responsabilités incluent le pansement des plaies et le soin des patients souffrant de la tuberculose, des brûlures à l’hypérite, de la gangrène ou de la fièvre. Elle sert aussi en France et sur le navire-hôpital qui ramène les soldats blessés en Amérique du Nord. Elle reçoit la Croix-Rouge royale (de première classe) qui lui est remise par le roi George V en 1917, et elle est promue infirmière-chef adjointe. Elle occupe ce poste de 1918 jusqu’à sa démobilisation volontaire en 1920.

Après son départ des forces armées, Smellie étudie les soins infirmiers en santé publique au Simmons College à Boston, au Massachusetts, de 1920 à 1921, puis elle enseigne à l’Université McGill. Elle devient directrice générale des Infirmières de l’Ordre de Victoria de 1924 à 1947 et contribue à leur expansion à travers le Canada.

Smellie s’enrôle à nouveau dans les forces armées, à l’âge de 56 ans. Elle est nommée infirmière-chef adjointe du Corps de santé royal canadien en 1940 et s’occupe temporairement d’administrer les services médicaux de la Marine royale du Canada et de l’Aviation royale du Canada. En 1944, elle devient la première femme promue au rang de colonel dans l’armée canadienne.

Elizabeth Smellie a été désignée personnage historique nationale et les Infirmières de l’Ordre de Victoria ont été désignées événement historique national.

Consultez notre fil Twitter @ParcsCanada et visitez la Commission des lieux et monuments historiques du Canada.