Le vol de Ayling et Reid

Le biplan Dragon de la De Havilland piloté par Ayling et Reid. © Archives de Wasaga Beach / 001.5. Trail of the Caribou

Pour la semaine du lundi 8 août 2022.

 

Le 8 août 1934, James Ayling et Leonard Reid décollent de la plage de Wasaga Beach, en Ontario, à bord d’un biplan Dragon de la De Havilland. Ils partent en direction de Bagdad, en Iraq, dans l’espoir de fracasser le record de 9 105 kilomètres (5 657,6 mile détenu par des aviateurs français, mais ils sont obligés d’atterrir en Angleterre, après plus de 30 heures de vol. Même s’ils n’ont pas atteint leur destination, leur traversée transatlantique sans escale représente un exploit important dans l’histoire de l’aviation canadienne.

D’importants progrès technologiques ont été réalisés depuis 1909, lorsque le Silver Dart effectuait le premier vol motorisé dans l’histoire du Canada. Quelques années plus tard, la Première Guerre mondiale stimule l’innovation et de nouveaux aéronefs sont désormais en mesure de transporter de lourdes charges sur de longues distances. 

Les aviateurs repoussent les limites de ces aéronefs pour traverser sans escale l’océan Atlantique. En 1919, John Alcock et Arthur Whitten Brown de la Royal Air Force effectuent le premier vol transatlantique, un voyage de 16 heures de Terre-Neuve à l’Irlande. En 1930, Erroll Boyd devient le premier Canadien à traverser l’Atlantique, avec l’aide de l’Américain Harry Connor, son navigateur. Ils partent de Terre-Neuve – qui n’est devenue une province du Canada qu’en 1949 – et atterrissent dans l’archipel des Sorlingues, au sud-ouest de l’Angleterre. 

Voulant effectuer un vol transatlantique à partir de Wasaga Beach, Jimmy Mollison et Amy Johnson de la Grande-Bretagne achètent en 1933 un DH.84 Dragon. Il s’agit d’un aéronef léger, à faible consommation de carburant et relativement rapide qu’il faut équiper de réservoirs d’essence supplémentaires pour le vol long-courrier. Malheureusement, leur tentative échoue lorsque l’avion s’abime au décollage. 

En 1934, Ayling et Reid décident de relever le défi de voler de Wasaga Beach à Bagdad. Ils achètent le Dragon de Mollison et Johnson, qui était entreposé à la De Havilland Aircraft of Canada près de Toronto, et le rebaptisent The Trail of the Caribou. De Havilland Canada prépare l’aéronef, changeant les moteurs et enlevant l’équipement non nécessaire, de façon à ce que le Dragon puisse transporter du carburant supplémentaire.

La foule se rassemble à Wasaga Beach, le 8 août 1934, pour voir décoller The Trail of the Caribou. Ayling et Reid volent à une altitude élevée pour économiser du carburant et endurent des températures glaciales qui gèlent la manette de poussée en position plein gaz, ce qui accroît la consommation de carburant. Finalement, ils n’ont d’autre choix que de faire un atterrissage d’urgence à l’aéroport de Heston, dans le Middlesex, en Angleterre, le 9 août. Le vol aura duré un peu plus de 30 heures. Bien qu’ils ne battent pas le record du plus long vol sans escale de l’époque, Ayling et Reid deviennent les premiers aviateurs à décoller du Canada et à atterrir en Grande-Bretagne.

Le vol de Ayling et Reid et le vol transatlantique Alcock-Brown ont été désignés événements historiques nationaux en 1949 et 1950, respectivement. La Commission des lieux et monuments historiques du Canada conseille le gouvernement du Canada sur la commémoration d’événements historiques nationaux qui évoquent des moments, des épisodes, des mouvements ou des expériences importants de l’histoire du Canada.

Le Programme national de commémoration historique compte sur la participation de la population pour la mise en candidature de lieux, d’événements et de personnages d’importance historique nationale. Tous les membres du public peuvent soumettre un sujet à l’examen de la Commission des lieux et monuments historiques du Canada. Découvrez la marche à suivre pour participer à ce processus.

 
Apprenez-en plus au sujet de l’approche de Parcs Canada sur l’histoire publique en consultant Le cadre pour l’histoire et la commémoration (2019) sur notre site web.