L’ancien hôtel de ville de Toronto : « sans égal »

L’ancien hôtel de ville en 1920 © Bibliothèque et Archives Canada MIKAN : 3655909
Le portrait de l’architecte Edward James Lennox gravé dans la colonne qui surplombe l’entrée de l’ancien hôtel de ville © Robert G. Hill, Architecte, Toronto

Pour la semaine du lundi le 17 septembre 2018.

Le 18 septembre 1899, le maire John Shaw inaugure l’ancien hôtel de ville de Toronto, à l’angle des rues Bay et Queen Ouest, au cœur du centre-ville alors en pleine expansion. À cette époque, Toronto commence tout juste à devenir un important centre économique pour l’Amérique du Nord.

En 1884, la Ville de Toronto invite des architectes du monde entier à lui proposer des plans pour un nouvel hôtel de ville. Le budget escompté est d’à peine 200 000 dollars, et 50 architectes répondent à l’appel. La proposition retenue est celle d’Edward James Lennox, architecte torontois qui s’est inspiré du palais de justice d’Allegheny à Pittsburgh, conçu par H. H. Richardson et l’un des plus beaux exemples du style néo-roman en Amérique du Nord. En fin de compte, la construction se chiffre à 2 500 000 dollars en raison de l’ajout d’un palais de justice. Le maire John Shaw justifie le coût élevé de l’édifice au cours de la cérémonie d’inauguration en affirmant que celui-ci demeurera « un symbole splendide et permanent de la volonté de fer des citoyens de Toronto ».

L’édifice est considéré comme le plus remarquable exemple torontois de l’architecture néo-romane des années 1880, style parfois aussi appelé « roman richardsonien » en hommage à H. H. Richardson. Ce mouvement privilégie les structures robustes en maçonnerie comportant des entrées en plein cintre, des fenêtres en retrait et de petites tours rondes surmontées de poivrières. L’ancien hôtel de ville est construit principalement avec du grès de la région Credit Valley parce que ce matériau ressemble à la maçonnerie des édifices romans du nord de l’Italie. Les bordures sont en grès brun du Nouveau-Brunswick. L’élément dominant de la construction, la tour d’horloge, est soigneusement placé pour s’aligner avec la rue Bay et pour accommoder la magnifique entrée principale, au centre de la façade.

En 1965, lorsque l’ancien hôtel de ville est remplacé par l’édifice de style moderne où loge encore aujourd’hui l’administration municipale, le centre-ville de Toronto subit des transformations importantes, et le chef-d’œuvre de Lennox est menacé. Des manifestations citoyennes réussissent non seulement à empêcher les promoteurs de démolir l’édifice, mais pavent la voie à l’adoption de la Loi sur le patrimoine de l’Ontario de 1975. L’ancien hôtel de ville reste à ce jour un symbole de « l’âge d’or » de l’architecture torontoise et un monument à la mémoire de la ville telle qu’elle se présentait au XIXième siècle.

L’ancien hôtel de ville de Toronto a été désigné lieu historique national.


Parcs Canada a lancé Cette semaine en histoire il y a vingt ans! Consultez notre fil Twitter @ParcsCanada et visitez la Commission des lieux et monuments historiques du Canada.