Même si la désignation d’un lieu historique national permet d’attirer l’attention du public sur un site en particulier, elle n’affecte pas les droits de propriété ou offre une protection contre une démolition. Au Canada, les lieux patrimoniaux qui n’appartiennent pas au gouvernement fédéral demeurent la responsabilité de chaque province ou territoire selon leurs lois respectives. Les gouvernements provinciaux et territoriaux sont les seuls à avoir une juridiction sur les propriétés privées, ce qui leur permet de faire passer des lois pour une protection légale des propriétés désignées.

Les gares ferroviaires patrimoniales et les phares patrimoniaux sont pour leur part protégés en vertu des lois qui les régissent. Pour obtenir plus de renseignements à ce sujet, veuillez consulter les sections correspondantes.