Le Homestead-de-Wasyl Negrych a été désigné Lieu historique national en 1997.

Plaque commémorative : chemin Negrych, Gilbert Plains, Manitoba Footnote 1

Ce homestead est l'un des plus anciens et des mieux préservés parmi les fermes de pionniers ukrainiens au Canada. Wasyl et Anna Negrych ont immigré avec leurs enfants et se sont établis dans les environs de Dauphin avec d'autres compatriotes. Entre 1897 et 1910, la famille Negrych a construit ces bâtiments rustiques à l'aide de matériaux locaux. Les toits de longs bardeaux, le four à pain et la quincaillerie artisanale témoignent des traditions ukrainiennes. Cette ferme illustre l'admirable adaptation de ces gens aux conditions de leur nouvelle patrie.

 

Photo d'un bâtiment historique en bois
Vue en angle, date inconnue
Photo d'un bâtiment historique en bois
Dortoir, Homestead de Wasyl Negrych, date inconnue

 Description du lieu patrimonial

On pense que le Lieu historique national du Canada du Homestead de Wasyl Negrych est un des exemples les plus complets et les mieux préservés d'ancienne propriété familiale ukrainienne au Canada. Il est situé près de la ville de Dauphin, au Manitoba. Ce site, niché dans une vallée abritée, se compose de dix bâtiments en billots de bois, entourés de champs et de vergers disposés des deux côtés d'une ancienne route de colonisation. Ses dix édifices présentent des caractéristiques rares, comme un toit à longs bardeaux du style des Carpates et un «peech» complètement préservé, qui est le massif four en bois et en argile qui formait autrefois le cœur de toutes les maisons ukrainiennes.

 

Image historique du dévoilement d'une plaque
La chorale du Festival national ukrainien du Canada se produit à la cérémonie de la Commission des lieux et monuments historiques du Canada pour commémorer la propriété des pionniers Wasyl Negrych en tant que lieu historique national.
Image historique du dévoilement d'une plaque
Ed Ledohowski, William Neville, Jerry Petryshyn et le père Nicholas à la cérémonie de la Commission des lieux et monuments historiques du Canada pour commémorer la propriété des pionniers Wasyl Negrych en tant que lieu historique national.

 Valeur patrimoniale

Le Homestead de Wasyl Negrych a été désigné lieu historique national en 1966 car :

  • il remonte aux débuts de l'établissement par îlots des Ukrainiens de Dauphin, si bien qu'on pense qu'il s'agit de l'exemple le plus ancien et le mieux préservé de ferme pionnière ukrainienne au Canada;
  • et la maison, son élément central, est le plus ancien logement ukrainien connu du pays à être encore sur son emplacement d'origine.

 

Photo d'un bâtiment historique en bois
La maison Negrych, date inconnue
Photographie aérienne d'un village historique en bois
Vue aérienne, date inconnue

 

La valeur patrimoniale du Homestead de Wasyl Negrych a trait à l'intégrité de son paysage culturel exprimant l'expérience qu'ont vécue les colons ukrainiens immigrants. Cette valeur s'exprime dans le paysage et la disposition fonctionnelle du site, son emplacement, ainsi que la nature et la composition des anciennes structures qu'il contient. La famille de Wasyl et Anna Negrych a construit cette propriété de 1897 à 1910, peu après son arrivée au Canada, lorsqu'on lui a attribué sa terre dans l'établissement par îlots de Dauphin. La propriété contient dix bâtiments rustiques en billots, dont huit datent de la période initiale de construction, y compris la maison, une baraque et des fours à cuire les aliments. Ces ouvrages, en matériaux locaux, sont représentatifs des traditions ukrainiennes de la famille Negrych. Cette ferme, et son paysage bien préservé, constituent maintenant un site patrimonial où on interprète l'expérience de colonisation des immigrants ukrainiens.

Source: Commission des lieux et monuments historiques du Canada, Procès-verbaux, novembre 1996 et décembre 2002.

 

Informations liées à cette désignation :

Le Programme national de commémoration historique repose sur la participation des Canadiens afin d’identifier les lieux, les événements et les personnages d’importance historique nationale. Tous les membres du public peuvent proposer un sujet afin qu’il soit étudié par la Commission des lieux et monuments historiques du Canada.

Obtenir plus d'informations sur la façon de participer à ce processus