Image of a bronze commemorative plaque
Plaque commémorative trilingue de la Commission des lieux et monuments historiques du Canada (CLMHC) pour le Personnage historique national de Thanadelthur (décédée en 1717) : déné, anglais et français

Thanadelthur a été désignée personnage historique national en 2000.

Importance historique : Femme autochtone qui créa une liaison entre deux cultures; joua un rôle important dans la traite anglaise des fourrures dans le nord canadien au début du XVIIIe siècle.

Plaque commémorative : Churchill, ManitobaFootnote 1

Habile négociatrice et interprète, cette jeune Dénée joua un rôle crucial dans l’expansion de la traite des fourrures anglaise dans le Nord Ouest. En 1715 et 1716, Thanadelthur guida le négociant William Stuart de la Compagnie de la Baie d’Hudson et un contingent de Cris de York Factory jusqu’en territoire déné. Grâce à ses talents de diplomate, le peuple déné fit la paix avec ses ennemis de toujours, les Cris. Le succès de l’expédition permit la construction d’un poste à la rivière Churchill en 1717. La tradition orale dénée et les journaux de la Compagnie rendent hommage à l’histoire et au courage de Thanadelthur.

 

Photo d'une personne prononçant un discours
Personne prenant la parole lors de la cérémonie de dévoilement de la plaque commémorative de la Commission des lieux et monuments historiques du Canada pour le Personnage historique national de Thanadelthur (décédée en 1717), 2017
© Parcs Canada
Photo d'un groupe de personnes lors d'un dévoilement de plaque
Groupe de personnes lors de la cérémonie du dévoilement de la plaque commémorative pour le Personnage historique national de Thanadelthur (décédée en 1717), 2017
© Parcs Canada
Photo d'un groupe de personnes lors d'un dévoilement de plaque
Groupe de personnes, 2017
© Parcs Canada

Thanadelthur (décédée en 1717)

Thanadelthur, une jeune femme dénée, a joué un rôle crucial dans l’expansion du commerce des fourrures avec les Anglais au début du XVIIIe siècle. En 1715-1716, elle dirige une importante expédition au nord-ouest de York Factory, dans la baie d’Hudson, qui mène à la signature d’un accord de paix entre les Dénés et les Cris. Parlant couramment le cri, l’anglais et sa langue maternelle athapascane, elle est une interprète et une négociatrice habile. C’est ainsi qu’elle contribue à l’établissement de relations commerciales entre les Dénés et la Compagnie de la Baie d’Hudson. L’histoire de Thanadelthur met en lumière les premières années du commerce des fourrures dans le Nord et témoigne du rôle important des femmes.

Thanadelthur vit dans l’actuel nord du Manitoba. Les Dénés subsistent dans cette région, qui fait partie d’une zone de transition entre la forêt boréale et la toundra, en chassant des troupeaux migratoires de caribous de la toundra. Les commerçants de fourrures européens entendent parler des Dénés par l’entremise des Cris à York Factory, un poste de la Compagnie de la Baie d’Hudson établi sur des terres cries le long de la rivière Hayes, vers 1684. Le capitaine James Knight, qui prend le commandement du poste en 1714, souhaite nouer des relations commerciales avec les Dénés après avoir appris que ces derniers auraient trouvé du « métal jaune » et des gisements de cuivre au nord-ouest de York Factory. Cependant, les Dénés hésitent à se déplacer sur les terres qui appartiennent aux Cris, leurs ennemis traditionnels. La paix est essentielle au commerce. 

 

Photo d'un groupe de personnes autour d'un feu
Des personnes autour d'un feu après la cérémonie du dévoilement de la plaque commémorative pour le Personnage historique national de Thanadelthur (décédée en 1717), 2017
© Parcs Canada
Photo d'un groupe de personnes autour d'un feu
Des personnes autour d'un feu, 2017
© Parcs Canada

 

En 1714, Thanadelthur se réfugie à York Factory après s’être enfuie des Cris qui l’avaient capturée lors d’un raid. Knight, qui prend conscience de son potentiel, décide de la recruter à titre de guide et d’interprète pour le négociant William Stuart, de la Compagnie de la Baie d’Hudson, et un groupe de Cris. En 1715-1716, ils partent de York Factory pour se rendre en territoire déné. La maladie, la famine et le froid extrême s’abattent sur le groupe qui souhaite instaurer une paix durable entre les Dénés et les Cris. Lorsque le groupe ne peut plus avancer, Thanadelthur termine seule la dernière partie du voyage. Elle revient plus tard avec des émissaires dénés. Sa diplomatie mène à un accord de paix. Le succès de l’expédition favorise le commerce direct entre les Dénés et la Compagnie de la Baie d’Hudson, ce qui entraîne la construction du poste de traite Churchill River à l’été 1717. Ce moment marque le début d’une association entre les Dénés et la Compagnie qui durera pendant plus de deux cents ans. 

Thanadelthur meurt en 1717, à York Factory, durant un hiver rigoureux. Son histoire survit grâce à la tradition orale dénée et aux journaux de la Compagnie de la Baie d’Hudson.

Dernière mise à jour de ce document d'information : 2017-07-21

Le Programme national de commémoration historique repose sur la participation des Canadiens afin d’identifier les lieux, les événements et les personnages d’importance historique nationale. Tous les membres du public peuvent proposer un sujet afin qu’il soit étudié par la Commission des lieux et monuments historiques du Canada.

Obtenir plus d'informations sur la façon de participer à ce processus