Plaque commémorative en bronze
Plaque commémorative de la Commission des lieux et monuments historiques du Canada (CLMHC) pour le lieu historique national du Village-de-Mehtawtik (Médoctec), dévoilée le 25 mai 2022: malécite, anglais et francais.

Le village de Mehtawtik (Médoctec) a été désigné lieu historique national en 1924.

Plaque commémorative : Chemin Fort Meductic, près de la Route 165, Meductic, Nouveau-BrunswickFootnote 1

Inscription de plaque en français

Ce site surplombe l’ancien emplacement de Mehtawtik, village principal des Wəlastəkokewiyik (Malécites), situé sur les rives de la Wəlastəkw (rivière Saint-Jean) au bout d’un portage le reliant à une voie navigable intérieure. Durant les guerres coloniales, les Wəlastəkokewiyik s’allient aux Français qui fondent une mission catholique et bâtissent une chapelle au village. Dans les années 1780, la région passe sous contrôle britannique et des loyalistes s’y installent, forçant les Wəlastəkokewiyik à partir. En 1851, plusieurs autres sont obligés de s’établir à la réserve de Lower Woodstock, bien qu’ils considèrent Mehtawtik comme leur chez-soi.

Inscription de plaque en malécite

Yot ntəlapətəmənen ələkwiw kikcahkiw ehtekpən Mehtawtik, kci-otenehsis Wəlastəkokewiyik wikoltihtitpən sənociw Wəlastəkw, nit-te nit mehci-wiwənikənək nit kisi ələkwi-sokoltihtitpən eləmicowək. Kweni matənətoltihtit akamənohkewiyik yot, Wəlastəkokewiyik ’kisi-witəlohkemawa Pəlecəmən, nikt kisihtohtit papahtəmowey imiyewikowam nit otenehsisək. Neket tama-al-əte 1780 psiw-əte nit Ikəlisəmanək ’təmhokowa naka Loyaləstək petapasiniya, mace-notehkwaniya Wəlastəkowi. Kətəkik-əlo ’kisi-tahatəməniya yet-əc lothətowək eləmi-papkeyik Wotstak neket 1851, cikaw-əte mec ’təlitahatəməniyahpən Mehtawtik wikowawa weceyawoltihtit.

Le village de Mehtawtik (Médoctec)

L’ancien village de Mehtawtik (Médoctec) est le principal lieu d’établissement des Wəlastəkokewiyik (Malécites) avant le XVIIe siècle. Il est situé sur la rive ouest de la Wəlastəkw (rivière Saint-Jean), à l’embouchure du ruisseau Hay, à l’ouest de la rivière Eel, dans ce qui est aujourd’hui le Nouveau-Brunswick. Le village est entouré sur trois côtés de basses terres, qui se remplissaient d’eau à chaque printemps, et délimité sur le dernier côté restant par la Wəlastəkw. Son nom, Mehtawtik (qui signifie « fin du sentier »), est évocateur de l’emplacement du village, car il se trouve au bout d’un portage le reliant à une vaste voie navigable intérieure.

Mehtawtik est situé dans une région stratégique, appréciée par les Wəlastəkokewiyik pour l’excellence de la chasse et de la pêche dans les environs ainsi que pour son sol fertile. Au printemps, les Wəlastəkokewiyik se rendent régulièrement dans la région pour planter du maïs et y revienne plus tard dans l’année pour récolter les cultures. Pour les familles qui se réunissent ici, la récolte est l’occasion d’activités sociales, culturelles et spirituelles.

Au XVIIe siècle, les Français établissent des seigneuries dans toute la vallée de la Wəlastəkw (rivière Saint-Jean). À Mehtawtik, ils fondent une mission catholique et construisent une chapelle. Pendant les guerres coloniales, les Wəlastəkokewiyik s’allient aux Français, construisant des remblais fortifiés à Mehtawtik pour se défendre et se protéger.

Lorsque la région passe sous contrôle britannique dans les années 1780, les loyalistes s’installent dans la vallée de la Wəlastəkw. Cela force de nombreux Wəlastəkokewiyik à commencer à quitter la région et à chercher refuge ailleurs. Ceux qui restent sont finalement contraints d’abandonner Mehtawtik et de s’installer dans une réserve à Lower Woodstock en 1851, même s’ils considèrent toujours Mehtawtik comme leur chez-soi.

L’emplacement de l’ancien village de Mehtawtik se trouve sous les eaux du barrage hydroélectrique de Mactaquac depuis 1968, lorsque la zone de la vallée de la Wəlastəkw est inondée.

 

Groupe de personnes avec une plaque commémorative en bronze
Cérémonie de dévoilement de la plaque commémorative de la CLMHC pour le lieu historique national du Village-de-Mehtawtik (Médoctec), le 25 mai 2022 à Hay Settlement, au Nouveau-Brunswick. Gauche à droite : Chef Tim Paul, Woodstock First Nation; Terri Paul, Woodstock First Nation; Andrea Bear Nicholas, historienne Wolastoqiyik; Bernard Thériault, représentant de la CLMHC au Nouveau-Brunswick; Jenica Atwin, députée pour Fredericton; Corey Clarke, directeur par intérim de l'unité de gestion du Sud du Nouveau-Brunswick pour Parcs Canada; et Angelica Paul, Woodstock First Nation.

 

À propos de la désignation

La plaque commémorative de la Commission des lieux et monments historiques du Canada est installée à un endroit surplombant le site de l’ancien village de Mehtawtik. Le chef et le conseil de la Première Nation Woodstock ont choisi l’emplacement de la plaque et ont collaboré avec Parcs Canada à la préparation du texte de la plaque.

Lorsque ce lieu historique national est désigné en 1924, il est connu sous le nom de Fort Meductic. Le nom est ensuite changé pour Village Meductic-Fort Meductic et plus récemment pour Village Mehtawtik (Meductic). Cela fait suite à une demande de la Première Nation Woodstock de changer le nom de la désignation et d’utiliser l’orthographe Wəlastəkwiyik, selon l’alphabet Teeter.

Cette fiche d’information a été rédigée en mai 2022 pour le dévoilement de la plaque.

  

Informations liées à cette désignation :

Le Programme national de commémoration historique repose sur la participation des Canadiens afin d’identifier les lieux, les événements et les personnages d’importance historique nationale. Tous les membres du public peuvent proposer un sujet afin qu’il soit étudié par la Commission des lieux et monuments historiques du Canada.

Obtenir plus d'informations sur la façon de participer à ce processus